Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Ville de Saint-Etienne > Conseil citoyen du budget participatif : un peu d’air frais sous le ciel stéphanois
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Conseil citoyen du budget participatif : un peu d’air frais sous le ciel stéphanois
vendredi 10 novembre 2006, par Marie-Anne Sablé


Avant la prochaine réunion du Conseil citoyen du budget participatif le 18 novembre, petit rappel de ses objectifs...

Le Conseil citoyen est né dans la foulée des derniers forums sociaux locaux, pendant les ateliers traitant des limites de la démocratie représentative. Les questionnements récurrents étaient : comment associer les habitants aux choix publics ? comment faire pour que la communication politique faite actuellement autour de la participation citoyenne soit appliquée ?

Outre les besoins formulés pendant ces ateliers, on constate localement, dans les associations, dans la rue, beaucoup de questions sans réponses, beaucoup d’amertume. Alors qu’elles contribuent souvent, à la place de la collectivité, à améliorer les conditions de vie des habitants, les associations sont dans le brouillard : elles souffrent de subventions hasardeuses ou irrégulières. Les citoyens, de leur côté, subissent chaque jour une dégradation du service public. Les essais de démocratie de proximité, mis en œuvre sous la forme de conseils de quartier municipaux, ne soulèvent pas l’enthousiasme : les habitants n’en ont pas la maîtrise et on n’y parle pas de budget.

Pendant un mandat municipal, c’est un petit groupe d’élus qui applique, à travers le budget, ses décisions et priorités, inchangées pendant six ans.

Dès lors apparaît comme nécessaire la naissance d’un mouvement citoyen organisé pour examiner ce budget, s’exprimer sur la légitimité des choix, contrôler les engagements et faire des propositions. Ce Conseil citoyen du budget participatif a la volonté d’exprimer les besoins réels de habitants, en coopération avec les collectifs de quartier, et d’avoir une emprise permanente sur la décision publique.

Au niveau national, voire international, le besoin de transparence et de lisibilité des performances des services publics a donné lieu à une réforme : la loi d’orientation de la loi de finances. Les budgets sont dorénavant mesurés quant à leurs actions et prévisions clairement énoncées ; ils doivent aussi réaliser des rapports sur la façon dont ils ont, ou pas, réalisé les objectifs qui leur étaient assignés. Alors que cette réforme n’est descendue, pour le moment, que jusqu’au niveau départemental, le Conseil citoyen propose de s’en approcher au niveau municipal, estimant que le citoyen, qui en tant qu’habitant est un expert d’usage, est en droit d’intervenir sur le budget.

Le Conseil citoyen du budget participatif propose donc un budget municipal lisible, à la portée de tous : des exemplaires sont disponibles à la demande, faisant apparaître services par services les recettes (subventions ou contributions), les dépenses (investissement et fonctionnement) et les charges de personnel. Le Conseil citoyen, c’est la possibilité pour les habitants, de s’exprimer soit sur les choix budgétaires de leur ville, pour en modifier les priorités, soit sur des questions locales, pour qu’elles soient réalisées.

Marie Anne Sablé

marieanne.sable@aliceadsl.fr
tél : 04 77 37 65 85


Voir aussi : La rénovation urbaine à Saint-Etienne : les habitants font le point - Réunion de travail samedi 18 novembre 2006 au centre social "Espace Loisirs"



Télécharger l’invitation à la réunion du 18 novembre

Dans la même rubrique :
Punir les pauvres, enrichir et couvrir les plus riches
Saint-Etienne : un budget participatif va être mis en place dans les conseils de quartiers.
Maison Peurière : de l’embarras, mais pas plus de regrets que ça...
La dimension humaine
Saint-Etienne...
Voici le programme des opérations 2005-2008...
Quels choix pour les cantines scolaires de Saint-Etienne ?
La piscine de la Marandinière : exemple à suivre et ne pas suivre
Une marche silencieuse et c’est tout un quartier qui s’exprime.
Le Comité des quatre quartiers multiplie les démarches citoyennes




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil