Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Zérogm42 > Solidarité avec Monique Burnichon et les faucheurs d’OGM
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
LES 15 DE NONETTE REFUSENT DE PAYER.
Solidarité avec Monique Burnichon et les faucheurs d’OGM
Au tribunal du Chambon-Feugerolles (42) lundi 11 décembre à 9h
jeudi 30 novembre 2006


Lundi 11 décembre à 9h30, Monique Burnichon, l’une des 15 du procès de Nonette, est convoquée "en conciliation" (c’est la formule) au Tribunal du Chambon-Feugerolles (Loire) pour se voir imposée une saisie des rémunérations par la société Limagrain (Voir)

Les faucheurs lancent un appel :

"Nous appelons à la mobilisation tout citoyen, tout militant syndical, associatif, politique qui décide de résister et de refuser :
-  L’absence de démocratie dans le choix des politiques mises en ouvre, notamment en matière de santé et d’environnement et la primauté des intérêts financiers sur toute réflexion éthique.
-  L’instrumentalisation de la justice par les multinationales et par des politiques qui criminalisent pauvres, jeunes, sans papier, personnes dites en difficulté, syndicalistes et tout citoyen soucieux de tenir son rôle de citoyen.

Soyons nombreux devant le tribunal ce jour-là.
(Dès 9h, au Tribunal d’Instance Rue Michelet 42500 Le Chambon Feugerolles)

°°°

Suite à la destruction de parcelles de maïs transgénique à Nonette, dans le Puy de Dôme par un groupe de 400 citoyens, 12 des 15 personnes interpellées ont été condamné le 04 novembre 2005 par le Tribunal de Clermont-Ferrand à environ17 000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral à verser à Méristem et Limagrain et un mois de prison avec sursis (3 ont été relaxés pour vice de forme)

En donnant son accord pour l’implantation de ces parcelles d’OGM médicamenteux, le gouvernement a fait fi de la position des élus du Conseil Régional d’Auvergne, du Conseil Général du Puy de Dôme, de plusieurs maires du territoire et de 80% de la population qui refusent la dissémination des OGM en plein champ. Il a fait fi aussi des 800 scientifiques qui, en 2005 ont adressé une lettre à tous les gouvernements alertant sur les risques encourus par la dissémination des OGM en plein champ et réclamant à ce titre un moratoire de 5 ans.

Par contre, le gouvernement a, par ces autorisations donné satisfaction à Limagrain, multinationale installée à Clermont Ferrand et à sa filiale Méristem.

Or, le tribunal administratif de Clermont-Ferrand, par jugement du 4 mai 2006 a prononcé l’annulation des autorisations d’essais de cultures d’OGM médicamenteux menés dans le Puy-de-Dôme en 2005 par la société Meristem Therapeutics.

Depuis le 04 novembre 2005, les 15/12 de Nonette (ayant donc fauché des essais OGM déclarés illégaux par le Tribunal) sont "à la merci" d’une procédure exécutoire à leur encontre de la part des parties civiles : la SCA Limagrain, l’agro-manager et Meristem Therapeutics.

Le 19 septembre 2006, Monique Burnichon (l’une d’entre eux) a reçu un 1er commandement de payer avant saisie mobilière de part de la SCA Limagrain et l’agriculteur.

Le 12 octobre 2006, c’est Franck Legrand qui a reçu un commandement du même type de la part des 2 mêmes parties civiles.

Depuis, malgré diverses pressions, tous les 15 ont continué à refuser de payer. Les 15 ont pris collectivement la décision de continuer à résister.

Ils ont décidé d’un recours en annulation pour la procédure à l’encontre de Franck.

Monique Burnichon est convoquée le 11 décembre 2006 à 9heures 30 au Tribunal du Chambon- Feugerolles dans le cadre d’une convocation en conciliation (une demande de saisie de ses rémunérations a été formée à son encontre par LIMAGRAIN SCA).

Le Collectif des Faucheurs Volontaires Rhône-Loire

Faucheurs69.42@no-log.org
Pour les hébergements, s’adresser à Alex : 06.87.77.77.00

Les 15 de Nonette : Nous refusons de payer"

Depuis le 4 novembre 2005, les 12 condamnés (3 en effet avaient été écartés de la procédure pour vice de forme) étaient à la merci" d’une procédure exécutoire à leur encontre de la part des parties civiles : la SCA Limagrain, l’agro-manager et Meristem Therapeutics.

"Le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand a condamné à un mois d’emprisonnement avec sursis 12 des 15 faucheurs anti-OGM de Nonette
Le tribunal a condamné solidairement à payer la somme de 10.000 euros à Meristem pour préjudice moral, 272,12 euros à Limagrain, la coopérative semencière qui détient 18 % du capital de Meristem, en réparation de son préjudice financier et 1.000 euros pour son préjudice moral, et 1.000 euros à Thierry Dumergue, propriétaire du champ détruit pour préjudice moral et 1.489,74 euros pour préjudice matériel.
Enfin, les 12 militants devront verser mille euros à chacune des trois parties civiles que sont Meristem Therapeutics, Limagrain et Thierry Dumergue".

Le 19 septembre 2006, Monique Burnichon a reçu un 1er commandement de payer avant saisie mobilière de part de la SCA Limagrain et l’agro-manager.
Le 12 octobre 2006, c’est Franck Legrand qui a reçu un commandement du même type de la part des 2 mêmes parties civiles.
A ce jour la société Meristem Therapeutics, qui avait obtenu devant le tribunal la plus grosse partie des dommages et intérêts, ne s’est pas manifestée.

Depuis, malgré diverses pressions, tous les 15 ont continué à refuser de payer.
Le 25 octobre, les 15 ont pris collectivement la décision de continuer à résister.
Ils ont décidé d’un recours en annulation pour la procédure à l’encontre de Franck. C’est le cabinet Roux qui a été chargé par les 15 de mener ce recours.
Le recours en annulation de Franck sera examiné par le Juge de l’exécution de Montpellier (34) le 18 décembre prochain.

Le 18 novembre, Monique a reçu cette fois-ci une convocation au tribunal d’instance de son domicile pour une audience de conciliation avec la SCA Limagrain avant une saisie arrêt sur son salaire. Cette audience est prévue le 11 décembre prochain au tribunal du Chambon Feugerolles (42) à 9h30.

La lutte continue.

Monique Burnichon, Franck Legrand, Serge Costil, Pierre Sellenet, Dominique Lathiere, Olivier Lathiere, Eric Le Balier, Laetitia Juban, Jacques Ducreux, Anne-Marie Dupuis, Christophe Goby, Jean-Christophe Sergere, Josh Imeson, Jérome Remia, Thomas Plassard.

Le 25 nov. 06
Tél : 04.67.55.68.79 - 04.77.89.40.76



Télécharger le tract des faucheurs

Télécharger la trame d’une conférence du Dr Christian Vélot sur les OGM

> Solidarité avec Monique Burnichon et les faucheurs d’OGM
5 décembre 2006

La mobilisation des 10 et 11 décembre

-  Dimanche 10 décembre 2006 à 17h,
salle Louis Daquin à La Ricamarie
Projection - discussion - OGM : sommes-nous bien informés sur les plantes médicaments OGM et les OGM commerciaux ?

En présence de : Lilian CEBALLOS
Pharmacologue - Ecologue

et de Dr Christian VELOT (sous réserve)
Maître de conférence à l’Université Paris XI en génie génétique

-  Lundi 11 décembre : appel à la mobilisation nationale

Convocation "en conciliation" de Monique Burnichon, au Tribunal du Chambon Feugerolles, rue Michelet
(pour saisie sur salaire par la société Limagrain suite au fauchage de " Nonette "dans le Puy de Dôme)

Rendez-vous :
-  9 h devant le tribunal du Chambon (42) : prises de parole
-  10 h 30 devant la mairie de Firminy (42). de la nous partirons à pieds pour :
-  11 h 30 conférence de presse à la Maison pour Tous 2 bis Place de l’abattoir ( !) Firminy (42)

Venez très nombreux !

Avec le Comité de Soutien des "15 de Nonette"

Répondre à ce message

Dans la même rubrique :
Conférence-débat avec Jacques Testart jeudi 8 mars à St-Etienne
Actions pour s’opposer à la relance des OGM en France et en Europe !
“Main basse sur les gènes, ou les aliments mutants”
Nouveaux OGM : 7 associations de la société civile claquent la porte du Haut Conseil des Biotechnologies
“OGM : Tout s’explique”, un livre de Christian Vélot
L’été des faucheurs volontaires d’OGM
OGM : une loi de protection ou une loi de contamination ?
Mexique : La contamination par le maïs modifié génétiquement est bien pire que ce que l’on redoutait
OGM : attention, en France, 2007 sera une année de tous les dangers
OGM : Alerte mondiale. L’équipe du Pr Séralini démontre que les OGM sont des poisons




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil