Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Zérogm42 > OGM : la contamination passe par là
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
OGM : la contamination passe par là
Manifestation samedi 22 septembre devant le négociant Girardon (38)
lundi 24 septembre 2007


Samedi a eu lieu un rassemblement de protestation devant les Ets Girardon, à Saint-Prim, à 10kms au sud de vienne. C’est dans l’Isère, mais en fait c’est juste au carrefour des trois départements : Isère, Drôme, Loire. Les Ets Girardon sont négociants : vendent des semences, achètent les récoltes, font aussi du “séchage” des productions de maïs...
Il apparaît maintenant que quelques négociants jouent un rôle clé pour la dissémination des OGM, en travaillant main dans la main avec Pioneer (c’est le cas ici), Monsanto, Biogemma. Dans la région Rhône-Alpes, 3 à 4 distributeurs ont été des maillons essentiels de cette colonisation par les OGM.
C’est pourquoi, lorsque cette “filière” a été mise à jour, est venue l’idée d’aller discuter et s’expliquer avec les Ets Girardon, pour leur montrer les dégâts de la dissémination des OGM.
Mais mission impossible. Refus de discuter.
Alors la Confédération Paysanne Rhône-Alpes, les Faucheurs Volontaires 69/42, et le Collectif Isérois de Résistance aux OGM (CIRO) ont décidé d’organiser un rassemblement de protestation, samedi 22 septembre.

Ambiance : “Dès le début du rassemblement, les époux Girardon arrivent en camion, lui nous menace d’enfoncer toutes les voitures pour rentrer son camion, et elle, nous dit qu’elle avait un fusil dans sa voiture et qu’il y aurait des morts.
Mme Girardon en furie en vient aux mains, bouscule et insulte tous ceux qui se présentent, tente de nous arracher le micro et les appareils photos sans oublier d’envoyer des baffes, s’en prend aux épis de maïs OGM qu’on avait ramenés, à un vélo...
Ils s’en vont, puis le mari revient, puis elle, puis les gendarmes (à qui elle n’a pas tenté d’arracher les appareils photos).
En tout cas, refus du dialogue....
Quelques phrases du genre : prenez-vous en à Pioneer, nous on fait notre boulot, on est dans la légalité, prenez-vous en à Sarkozy...
Les autres arguments sont bien connus de tous les Faucheurs Volontaires qui se sont retrouvés en face de transgénicos en Aquitaine (noms d’oiseaux en tout genre, attends que je te casse la gueule...). Plus grave : des menaces de visite d’une équipe musclée à un producteur bien connu de la région.
Il y a une quinzaine de jours, un courrier leur avait été adressé par la Conf régionale pour demander qu’une délégation les rencontre. Aucune réponse sauf un appel au bout de 10 jours : c’était Mr Chauchard, responsable commercial de la vente des semences OGM Pioneer pour le sud de la France qui nous annonçait qu’ils ne désiraient pas nous rencontrer. Rappel chez Girardon : ils accepteraient seulement 1 ou 2 personnes. Nous décidons rapidement une mobilisation...
Le rôle prédominant des Ets Girardon et de Pioneer pour convaincre des agriculteurs de semer du maïs OGM a pu ainsi être dénoncé auprès des agriculteurs et du grand public.
Nous aurions préféré avoir une vraie discussion. Cette attitude montre bien encore une fois que rien ne justifie cette technologie totalitaire.”

Dans les arguments entendus, il faut ajouter ceux-ci aussi :
-  Propriété privée ! Je suis chez moi j’ai le droit de faire ce que je veux ! Le droit de contaminer les autres aussi ?
-  Je fais du commerce et du fric avec tout ce qui se vend. Là au moins c’est clair.

Voilà donc qui promeut et manipule les OGM. Quand on entend ça et qu’on voit les méthodes et les menaces de mort, ça fait peur quand on sait de quoi il s’agit avec les OGM, et qu’on connaît tous les risques de contamination. Ils ont bonne mine les discours rassurants pour faire croire que toutes les précautions sont prises, etc...
A noter que les gendarmes sont venus au rassemblement. Pas de déploiement de forces, ils étaient huit. Mais ils avaient des gilets pare-balles. Et ce n’était visiblement pas pour se protéger des manifestants anti-OGM...

témoignages de Jean-Luc Juthier, des faucheurs volontaires, Guy Germain, paysan, Conf paysanne de l’Isère, et d’un apiculteur...

du maïs Monsanto810, bourré d’insecticide




Dans la même rubrique :
Un collectif “Loire sans OGM” est créé
Maïs pesticide Monsanto 810 : la “haute autorité provisoire” a relevé “des faits scientifiques négatifs nouveaux impactant la faune et la flore”
Les données scientifiques sur l’impact environnemental des toxines insecticides Bt produites par plusieurs OGM...
Afrique du Sud : 82 000 hectares de maïs pesticide ... sans grain
La loi OGM française est basée sur un leurre
OGM : Il a montré leur toxicité, il doit être exécuté
Lettre d’une citoyenne Faucheuse Volontaire condamnée et menacée de saisie par Limagrain.
De nouveaux OGM, sans évaluation ni étiquetage, bientôt dans les assiettes ?
Le forcing pour nous imposer les OGM continue, et l’arbre Mon 810 ne doit pas cacher la forêt transgénique ou mutée.
Menaces sur la biodiversité




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil