Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Ville de Saint-Etienne > Elections municipales 2008 > Pour un budget participatif à St-Etienne
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Pour un budget participatif à St-Etienne
vendredi 1er juin 2007, par Roger Dubien


Ce texte a paru dans le numéro de juin du magazine municipal "Aujourd’hui Saint-Etienne", dans la rubrique "Tribune Libre" des élus.

Nous sommes dans une période d’élections, et pourtant nous vivons une fracture démocratique, que la participation massive aux votes ne suffira pas à surmonter.
La démocratie ne peut se limiter au suffrage universel périodique et à la délégation de pouvoir permanente. Le suffrage universel est une immense conquête du peuple, mais son utilisation uniquement délégataire permet toutes les distorsions, si l’on se résigne à ce que les élus - une fois qu’ils ont réussi à se faire élire - aient carte blanche pour faire ce qu’ils veulent. Car les intérêts financiers et de pouvoir ont alors facilement le dessus.
A l’échelle d’une ville, la participation citoyenne est vitale pour que l’accès de tous aux droits fondamentaux soit bien l’objectif de la politique publique et que des réponses progressistes, solidaires, soient apportées jour après jour aux questions posées par la vie.

Je pense que c’est dans la construction du budget de la ville, des choix d’utilisation de l’argent public, que l’on peut le mieux articuler démocratie représentative et démocratie participative. Question trop difficile le budget ? On nomme souvent “trop difficiles” pour les autres les choses dont on veut garder le contrôle... Est-ce démagogique de penser que les décisions seront meilleures, et mieux mises en oeuvre et respectées, si elles sont construites avec des milliers de citoyens au lieu d’être prises par le maire et quelques élus et techniciens ?

A St-Etienne, la construction du budget est chasse gardée. Contrairement aux annonces faites, les conseils de quartiers municipaux sont réduits aux questions « micro-locales », décourageant les stéphanois-es qui ont voulu s’y impliquer et participer réellement à la vie communale.
Les choix essentiels - et donc le budget de la ville - n’y sont jamais discutés, il ne s’agit pour la majorité de droite que d’”ajuster nos orientations”. Ils baptisent donc “démocratie participative” ce qui relève parfois d’une consultation sur des points de détail de décisions déjà prises, et souvent d’une simple “communication”.
C’est ce qui doit changer.

Roger Dubien
Conseiller municipal,
participant aux Réseaux citoyens de St-Etienne




Dans la même rubrique :
Les AMAP : du concret pour un autre mode de développement
Pour que la société civile prenne la parole
OGM : agissons pour un moratoire !
Le “nouveau St-Etienne” : pour qui ?
L’après Grenelle à St-Etienne...
L’école à St-Etienne : il faut qu’on en parle !
Pour que la société civile stéphanoise prenne la parole
Une victoire qui en appelle d’autres
Saint-Etienne : un budget démocratie zéro.
Le collectif du 17 octobre verse plusieurs propositions, dans le débat des municipales à St-Etienne, pour faire reculer les injustices et la misère.




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil