Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Ville de Saint-Etienne > Elections municipales 2008 > L’école à St-Etienne : il faut qu’on en parle !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
L’école à St-Etienne : il faut qu’on en parle !
samedi 1er septembre 2007, par Roger Dubien


Ce texte a paru dans le numéro de septembre 2007 du magazine municipal "Aujourd’hui Saint-Etienne", dans la rubrique "Tribune Libre" des élus.

Rentrée scolaire. Suppressions de classes et de postes dans des écoles élémentaires et des collèges. De plus en plus de classes à 30-35. Coupes sombres en maternelle avec la fin de l’accueil des 2-3 ans et l’empilement des enfants dans les classes restantes. Coup dur pour la Loire car 41% des 2-3 ans étaient scolarisés (25% en France). Aucune raison pédagogique : ce n’est qu’une affaire de gros sous, économisés sur l’école pour payer les cadeaux fiscaux pour les plus riches...

A défaut de changer l’école, ce qui ne pourra se faire sans moyens, on nous fait miroiter la possibilité de changer d’école. Mais la suppression annoncée de la carte scolaire instaurera une concurrence généralisée et destructrice entre les écoles et entre les enfants...

La ville de St-Etienne est en pointe dans cette politique régressive. Voici l’argent (en millions d’euros) dépensé pour les écoles maternelles et élémentaires, en fonctionnement et investissement, de 2000 à 2006 : 2000 : 11,289 ME - 2001 : 9,281 ME - 2002 : 10,563 ME - 2003 : 10,028 ME - 2004 : 9,705 ME - 2005 : 9,839 ME - 2006 : 9,065 ME. Et pour 2007, la somme inscrite au budget baisse à 8,886 ME.
J’affirme qu’en valeur réelle les crédits consacrés à l’école à St-Etienne ont diminué de plus du tiers depuis 2000. Alors que les crédits gaspillés dans la vidéo-surveillance ont explosé.

Mettons le nez dans la politique scolaire de notre ville ! A la rentrée, dans chaque école. Et ne pourrions-nous pas mettre en place à St-Etienne, dans une démarche de budget participatif, des Assises annuelles de l’école, qui permettraient à tous les “acteurs” de l’éducation (parents, enseignants, associations d’éducation populaire, citoyens, élus...) de définir la politique scolaire ; les élus ayant ensuite la “mission” de réaliser ce qui aurait été construit ensemble ?

Roger Dubien
Conseiller municipal,
participant aux Réseaux citoyens de St-Etienne




Dans la même rubrique :
Pour un budget participatif à St-Etienne
Pour que la société civile prenne la parole
L’après Grenelle à St-Etienne...
Saint-Etienne : un budget démocratie zéro.
Pour que la société civile stéphanoise prenne la parole
Pour des municipalités ouvertes aux alternatives et aux projets construits par les citoyens
Une victoire qui en appelle d’autres
Le “nouveau St-Etienne” : pour qui ?
Les AMAP : du concret pour un autre mode de développement
Le collectif du 17 octobre verse plusieurs propositions, dans le débat des municipales à St-Etienne, pour faire reculer les injustices et la misère.




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil