Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Réseau RESF > Journée européenne d’action contre l’enfermement des sans-papiers
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
EN 2008, REJOIGNEZ RESF !
Journée européenne d’action contre l’enfermement des sans-papiers
Manifestation samedi 19 janvier à 15h devant le Centre de Rétention Administrative de Satolas (Aéroport St-Exupéry)
jeudi 27 décembre 2007


2008 : on continue ! RESF Saint-Etienne appelle à se rassembler samedi 5 janvier à 10h30 place jean Jaurès, comme tous les premiers samedis du mois pour soutenir les jeunes scolarisés étrangers sans papiers et leurs familles, s’échanger les informations sur les situations, signer les pétitions...

A l’issue de ce rassemblement, à partir de 12h30, on est invité à se retrouver à l’amicale laïque de Beaubrun (10 rue de l’Apprentissage, à Saint-Etienne), pour un repas convivial (chacun apporte quelque chose) puis une réunion sur l’organisation du Resf 42 : bilan , perspectives, actions à mener, infos régionales...
L’objectif est de “faire le point avec toutes les personnes qui participent, ont participé ou participeront au réseau. Toutes les questions seront abordées. La situation des familles est très difficile : il n’y a pas de régularisation de la part de la préfecture, on voit des arrestations et des expulsions de personnes isolées, des convocations pièges à la police... Le durcissement est très net, comment nous organiser pour résister à cela ? Il y a nécessité aussi de nous coordonner sur nos manières de fonctionner, de réfléchir ensemble..."

Le samedi 19 janvier, une action aura lieu devant le centre de rétention administrative (CRA) de Lyon Saint-Exupéry (à 15h) dans le cadre d’une journée nationale d’action contre les centres de rétention et d’une journée européenne contre l’enfermement. Tous les RESF de la région y participeront.
Un Départ en car de Saint-Etienne est organisé (s’inscrire aux contacts téléphoniques ci-dessous).

Hortefeux et Sarkozy continuent...
-  A Montbrison, Mme Salihi et ses 9 enfants viennent de recevoir une réponse négative du préfet à leur demande de réexamen de leur demande d’asile. Cette demande est cependant encore en cours d’examen par l’Ofpra.
28 décembre - Mme Salihi vient de recevoir le refus de l’OFPRA à sa demande de ré-examen de sa demande d’asile. L’audience au Tribunal Administratif pour le recours déposé contre l’OQTF-obligation de quitter le territoire français signée par le Préfet est fixée au 15 janvier.

-  A Saint-Etienne, Mme You Zhung CHENG et Mr Ming Fu Wang, victimes de persécutions en Chine, et demandeurs d’asile, ont été arrêtés le 19 décembre, et accusés de travail dissimulé. Emmenés au centre de rétention de Lyon, ils ont été libéré le 24 décembre suite au mouvement de solidarité. Mais rien n’est réglé pour la suite...
-  Après l’expulsion de Elaabid à la veille de son mariage avec Stéphanie à Firminy, Ilyas a été expulsé mi décembre à St-Etienne, alors qu’il devait se marier avec Elsa le 12 janvier 2008.

“Délinquants de la solidarité” : Florimond GUIMARD est relaxé !
La solidarité n’est pas un délit, c’est ce qu’a estimé le 21 décembre le tribunal correctionnel d’Aix en Provence, devant lequel Florimond GUIMARD, militant du SNUipp-FSU et du Réseau Education Sans Frontières était poursuivi pour s’être opposé à l’expulsion d’un père de famille de deux enfants scolarisés dans son groupe scolaire.
Voir Florimond Guimard : accusé de délit de solidarité et jugé le 22 octobre à Aix

Maintenant, on attend le délibéré du jugement de François Auguste (14 janvier). D’autre part, le procès de Kadidja, militante de l’APEIS de Seine-St-Denis, prévu en décembre, a été reporté en 2008, au tribunal de Bobigny.
La solidarité continue !


Samedi 19 janvier, manifestons contre les centres de rétention !

CRA : “Centres de Rétention Administrative”. C’est-à-dire prisons pour étrangers, dans lesquelles sont enfermées les personnes sans-papiers en attente d’expulsion. Gardes, caméras, barbelés ... Les CRA grossissent et se multiplient en France (au moins 23 centres) et en Europe. En France, il y avait 786 places dans les CRA en 2002 ; et 1500 places en 2007. Et la durée légale de rétention ne cesse d’augmenter : 7 jours en 1981, 10 jours en 1993, 12 jours en 1998, 32 jours depuis 2003.
Maintenant, on met aussi les enfants dans ces prisons. En 2006, en France, 201 enfants ont été placés dans les centres de rétention. Car on expulse de plus en plus de familles, et des enfants, au mépris des principes de protection des mineurs.

La Cimade parle d’”industrialisation des centres de rétention”, en lien avec l’augmentation continue des objectifs d’expulsions : 15 000 en 2004, 20 000 en 2005 et 25 000 en 2006...
(Pour la suite : 25 000 en 2007, 26 000 en 2008, 28 000 en 2010 (sachant que les Roumains et les Bulgares, qui représentaient le 1/3 des expulsions, ne seront plus expulsables...). On comptabilisait 10 067 reconduites effectives à la frontière en 2002, ce chiffre dépasserait les 21 000 reconduites exécutées en 2007.

A lire : le rapport 2006 de la Cimade sur les Centres de rétention (publié en octobre 2007) : http://www.cimade.org/assets/0000/0073/rapport_retention_2006.pdf

A écouter : les deux émissions de Daniel Mermet (en décembre 2007) sur les centres de rétention-prisons pour étrangers :
-  http://www.la-bas.org/article.php3 ?id_article=1303(dernière ligne : “éloignement forcé”)
-  http://www.la-bas.org/article.php3 ?id_article=1304 (notamment dernière ligne : “éloignement forcé, au revoir les enfants”.
L’équipe de Là-bas si j’y suis était au centre de rétention de Lyon au moment de l’expulsion de la famille ALI.

A regarder : un reportage récent de FR3 au centre de rétention de Rennes : http://fr.youtube.com/watch ?v=Gu0SB_Ak_20

Europe, janvier 2008 : Non à la directive de la honte !

En Europe on compte des centaines de ces centres.
Rejetés aux frontières de la forteresse Europe (“espace de Shengen”), les étrangers “en situation irrégulière” sont aussi enfermés à l’intérieur, avant d’être expulsés.
L’Europe se transforme en une forteresse cadenassée et met en oeuvre des moyens considérables pour empêcher l’accès à son territoire et expulser les sans-papiers, alors que la mondialisation ruine les économies des pays du Sud, nourrit les guerres et provoque l’exode de la misère.

Attention : une directive est soumise au Parlement européen en janvier 2008, qui organise l’industrialisation des expulsions à l’échelle de l’Europe. Cette directive crée “un ensemble juridique contraignant pouvant facilement être intégré par les différents systèmes nationaux” (...) “Le point de départ est le séjour irrégulier (...) un ensemble de règles ... applicables à tout ressortissant d’une pays tiers (= hors UE) en séjour irrégulier, quel que soit le motif de l’illégalité de son séjour” (chap I) (...) une décision de retour doit être prise à l’égard de tout ressortissant d’un pays tiers en séjour irrégulier” (chap II).
Il a été question de porter la durée d’enfermement possible à 18 mois ! Le texte de la directive prévoit de porter la durée possible de d’enfermement dans ces centres à 6 mois, pour des personnes dont le seul délit est de vouloir vivre en Europe !
L’expulsion s’accompagne d’une interdiction de réadmission de 5 ans pour toutes les personnes renvoyées, pour empêcher tout retour. Une véritable double peine, qui fait des sans-papiers des délinquants à exclure.

On peut télécharger cette “directive” à : http://europa.eu.int/eur-lex/lex/LexUriServ/site/fr/com/2005/com2005_0391fr01.pdf

Une pétition européenne est lancée : “Non à la directive de la honte que l’on peut signer à : http://www.directivedelahonte.org

Les étrangers sans-papiers ne sont pas dangereux, ils sont en danger !
Ils vivent ici. Parfois ils travaillent. Leurs enfants vont à l’école.
Etre sans-papier, c’est une situation administrative, ce n’est pas un crime.
Refusons l’enfermement des sans papiers.

Pour la région Rhône-Alpes, allons manifester au centre de rétention de Lyon-Satolas le 19 janvier.
RESF organise un départ en car de St-Etienne.
Pour s’inscrire : resf42@yahoo.fr - tel : 04.77.41.33.21 / 06.16 36 73 41


RESF national édite un bulletin d’informations.
On peut télécharger le numéro de décembre 2007

De même que le bulletin spécial “jeunes majeurs scolarisés”

A voir aussi : Le site des Amoureux au ban public (Collectif pour la défense du droit à une vie familiale des couples mixtes)

En 2008 : rejoignez RESF !









Pour recevoir les infos de RESF42, envoyez un message vide à :
resf42_mobilisation-subscribe@googlegroups.com




> Journée européenne d’action contre l’enfermement des sans-papiers
2 janvier 2008

Sur Regarde à vue : une vidéo sur le centre de rétention de Mesnil-Amelot

http://tracker.regardeavue.com/2007/12/30/mesnil-amelot-un-village-un-centre-de-retention

Répondre à ce message

> Journée européenne d’action contre l’enfermement des sans-papiers
27 décembre 2007

Sur la directive européenne pour l’expulsion des sans papiers, lire un texte de la Cimade : "10 idées fausses - 10 réponses", à cette adresse :

http://www.directivedelahonte.org/downloads/10ideesfausses_10reponses.pdf

Répondre à ce message

Dans la même rubrique :
Mobilisation victorieuse avec RESF contre l’expulsion de la famille Hosepian
“La politique à l’égard des étrangers est un « marqueur » de la santé démocratique de notre pays”
Notre société peut-elle sortir indemne de l’expulsion d’enfants sans papiers ?
Appel pour une mobilisation nationale et unitaire contre le racisme, la politique d’immigration du gouvernement et pour la régularisation des sans-papiers
Les lycéens de la Loire toujours mobilisés contre les expulsions de leurs camarades “étrangers”
Rassemblement devant le Palais de Justice lundi 22 octobre à 17h30, en soutien à Florimond Guimard
Semaine d’actions et de mobilisations pour la régularisation de tous les sans papiers.
Euron, Arber, Béchar et leur mère libérés du centre de rétention de Lyon.
Le préfet de la Loire a été convoqué chez Hortefeux
La machine à exulser




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil