Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Zérogm42 > Stop OGM !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Stop OGM !
Grève de la faim à Paris, pétition nationale, caravane zérogm42 sur les marchés du département, jeûne place Jean Jaurès à St-Etienne les 11-12 et 13 janvier...
mardi 8 janvier 2008


Comme annoncé en décembre, José Bové et 14 autres faucheurs volontaires ont commencé à Paris (Voir la présentation des grévistes de la faim) et à Clermond-Ferrand le 3 janvier une grève de la faim à durée indéterminée. L’objectif est d’obtenir le dépôt par le gouvernement français de la clause de sauvegarde, auprès de l’Europe, pour interdire en 2008 les cultures de maïs pesticide Monsanto 810.
A Paris, les grévistes, qui ont de 21 à 72 ans, sont installés dans un immeuble occupé par le DAL-Droit au logement, baptisé "Ministère de la crise du logement", rue de la Banque, dans le 2ème arrondissement. Des jeûnes de soutien se mettent en place dans plusieurs villes. Faire une grève de la faim est une décision grave et courageuse. Elle a été prise pour empêcher que les engagements pris par les plus hautes autorités de l’Etat au lendemain du Grenelle ne puissent être trahis dans le silence général, notamment celui des médias occupés à autre chose.
Car au lieu de la clause de sauvegarde à laquelle le gouvernement s’était engagé en novembre, on a eu un décret interdisant la vente des semences de maïs transgénique jusqu’au 9 février, c’est à dire pendant la période où personne ne sème !
Et au lieu d’une loi garantissant le droit et de la liberté de produire et de consommer sans OGM, on se retrouve avec un projet de loi qui prétend organiser la coexistence OGM-non OGM, c’est à dire, puisque celle-ci est impossible, un projet de loi qui légalise la contamination généralisée. La discussion de ce projet de loi commence au Sénat le 15 janvier et vient à l’Assemblée nationale le 5 février, pour qu’il puisse être voté en urgence avant le 9 février (le 7 ?).

Cette grève de la faim rencontre un énorme écho, on s’en rend compte lors des discussions sur les marchés. Des millions de personnes savent maintenant ce qu’il en est pour le moment des suites du Grenelle de l’environnement, qui avait débouché concernant les OGM sur des engagements publics (de JL Borloo et N. Sarkozy) aujourd’hui bafoués.
Cette action remet donc au coeur de l’actualité ce qui va se décider sur les OGM, et permet aux citoyens d’intervenir au moment où les choses se jouent. Trop peu de lois sont votées sous le regard de millions de personnes... Les députés et sénateurs qui prendront la responsabilité d’ouvrir en grand les portes à la contamination transgénique doivent savoir qu’ils devront le moment venu assumer leurs responsabilités. Et ils doivent savoir que des millions de personnes veulent que les engagements soient tenus.

Aux côtés des 15 grévistes de la faim en grève à durée indéterminée à Paris et à Clermont-Ferrand, plusieurs dizaines de militants ont jeûné avec eux plusieurs jours avant de partir dans les départements où des jeûnes et d’autres actions s’organisent.
Jean-Luc Juthier, Françoise Robert et Christophe Collard, de la Loire, ainsi que François Michiels du Rhône, ont participé au jeûne à Paris, à partir de jeudi matin, avant de redescendre sur Lyon samedi puis à St-Etienne dimanche.

Pour suivre les informations sur la grève de la faim : voir le site http://grevedelafaim-moratoire-ogm.org
(infos au fil des jours , soutiens, photos, etc...)

Les grévistes de la faim dans la cour du Louvre à Paris...

Autour des grévistes, s’est constituée une “coordination pour un moratoire sur les OGM”, qui regroupe déjà de nombreuses organisations : « Nous nous constituons en coordination pour un moratoire sur les cultures et essais d’OGM en plein champ. Nous soutenons la revendication des grévistes de la faim pour la notification immédiate à la commission européenne de l’activation de la clause de sauvegarde sur le maïs MON 810. Nous revendiquons pour les paysans et les consommateurs le droit et la liberté de produire et de consommer sans OGM. »
(Lire à http://grevedelafaim-moratoire-ogm.org/ ?cat=14 - "Compte-rendu de la réunion du 4 janvier")

La pétition nationale pour la liberté et le droit de produire et consommer sans OGM lancée début janvier a déjà recueilli sur internet près de 10 000 signatures.
On peut la signer sur le site http://www.stop-ogm.org, site qui informe aussi sur les actions en cours.

Concernant le projet de loi sur les OGM, on peut télécharger :

-  la position commune de plusieurs organisations

-  le texte actuel du projet de loi

-  les propositions d’amendements, pour que cette loi fasse respecter le droit de produire et de consommer sans OGM
Télécharger les amendements au projet de loi / OGM - 177.6 ko
Télécharger les amendements au projet de loi / OGM

Rappel : le 10 janvier : la “Haute autorité provisoire” rendra son avis sur le maïs Monsanto 810. Cet avis, à partir duquel le gouvernement est ensuite censé décider d’activer, ou non, la clause de sauvegarde, sera une décision politique : il n’y a évidemment pas eu de nouvelles études scientifiques par ce comité. Un certain nombre d’organisations ont suspendu leur participation compte tenu de la trahison des engagements du Grenelle, et par contre ce comité comprend parmi ses membres des représentants qui sont des producteurs de semences OGM, et n’ont rien à faire là. Dans ces conditions, quelle légitimité ce comité peut-il avoir pour évaluer le MON 810 ? en réalité, c’est le gouvernement qui va décider.

Coté actions, le 12 janvier sera dans toute la France une journée d’interpellation des députés et sénateurs. Le mardi 15 janvier, des manifestations auront lieu à Paris (devant le Sénat qui commencera à discuter de la Loi) et dans d’autres villes.
Quant à l’Assemblée Nationale, elle discutera de la Loi sur les OGM les 5, 6 et 7 février (date limite de vote : le 9 février, avant suspension de la session parlementaire pour cause d’élections municipales).

Dans la Loire : la caravane zérogm42 a commencé la tournée des marchés du département

La caravane (Voir) a démarré sur le marché de St-Chamond, samedi 5 janvier (235 signatures sur la pétition nationale), puis celui de Carnot à St-Etienne dimanche (108 signatures ...sous la pluie).

Vendredi 11 janvier, elle sera au marché de Rive de Gier, samedi 12 à celui de St-Etienne Jacquard, dimanche 13 à celui de St-Etienne Bellevue, vendredi 18 sans doute au marché de Roanne, samedi 19 à celui de St-Etienne Albert Thomas, samedi 26 au marché de Montbrison...
Des dates seront prochainement fixées pour les marchés de La Ricamarie, de Firminy et de Boën sur Lignon...
L’objectif est d’avoir des milliers de discussions et de recueillir des milliers de signatures. Des rencontres qui permettront aussi de renforcer le collectif zérogm42, parce que la bataille contre les OGM est une bataille qui va durer, puisqu’on a affaire à des forces qui veulent contrôler l’alimentation mondiale, ni plus ni moins.

Pour rejoindre ce collectif et recevoir les informations de sa liste de discussion, il suffit d’envoyer un message à contact@zerogm42.fr
Rejoignez nous sur les marchés !
Participez à la prochaine réunion de zérogm42 qui aura lieu le lundi 28 janvier à 20h au café culturel Les Pères Peinards 5 rue du Jeu de l’arc à St-Etienne.
A noter que le journal de la Confédération Paysanne de la Loire : “Solidarité paysanne”, consacre une page entière à la lutte contre les OGM et informe des initiatives du collectif Zér’OGM42.

Le week-end des 11 - 12 et 13 janvier : grève de la faim place Jean Jaurès à St-Etienne


Plusieurs militants anti-OGM feront la grève de la faim du vendredi au dimanche, un camping car sera installé place Jean Jaurès à St-Etienne.
Distribution de tracts, signature de la pétition, marches au centre ville pour aller à la rencontre des stéphanois...
A 16h, samedi 12, aura lieu une conférence de presse au cours de laquelle seront présentées et commentées les positions prises par les députés et sénateurs de la Loire que le collectif Zérogm est en train de rencontrer (ou d’essayer de rencontrer...) depuis décembre.

Télécharger le tract manifestation 15 janvier à Paris - 21.5 ko
Télécharger le tract manifestation 15 janvier à Paris




> Stop OGM !
8 janvier 2008

 

Monsanto triple ses profits

  

Jeudi 3 janvier, le jour même où les grévistes de la faim commençaient leur jeune à Paris, la multinationale des semences transgéniques et des produits chimiques Monsanto annonçait des profits records.
Lu sur Capital.fr : “Monsanto relève ses prévisions 2008 après un bon trimestre” Dépêche de Reuters, New York : “Le groupe agrochimique Monsanto fait état d’un résultat net pratiquement triplé au titre de son premier trimestre fiscal clos fin novembre, grâce notamment à la bonne tenue de ses activités dans les herbicides.
-  BÉNÉFICE NET : 256 millions de dollars, soit 46 cents par action, au premier trimestre clos fin novembre, contre 90 millions de dollars, ou 16 cents par action, un an plus tôt.
-  CHIFFRE D’AFFAIRES : 2,1 milliards de dollars, en hausse de 36%.
-  PRÉVISIONS : Monsanto a relevé ses prévisions 2008 pour les porter de 2,50 à 2,60 dollars par action. En novembre, le groupe tablait sur 2,20 à 2,40 dollars par action. Le free cash flow pour 2008 est attendu désormais à 900 millions à un milliard de dollars, contre 800 à 900 millions de dollars.

Rappel : Monsanto vend des semences OGM, des pesticides (insecticides, herbicides, fongicides), et s’approprie les brevets sur le vivant.

Ça c’est pour les actifs de Monsanto. Pour ce qui est des passifs et des méthodes pour accumuler les actifs, on peut aller voir :

-  Au “Canada, Monsanto et sa police des gènes contre Percy Schmeiser, paysan.” (Une émission d’envoyé spécial, toujours d’actualité) http://www.dailymotion.com/related/4721192/video/x1revy_ogm-lenvahisseur_politics

-  le site “stop monsanto”

Pour se donner du courage et se souhaiter une bonne année, voici des nouvelles sur la résistance en Inde : Vandana Shiva : "La prochaine décennie sera celle de l’alimentation et de l’agriculture"

Répondre à ce message

Dans la même rubrique :
Marche Chartres - Paris
Clause de sauvegarde, loi sur les OGM...
Rendez-vous des semeurs volontaires de biodiversité, et contre-sommet international du gène...
Pas d’OGM pour les abeilles !
Les Faucheurs Volontaires de la vigne OGM de Colmar relaxés en appel.
Tribunal international MONSANTO du 14 au 16 octobre à La Haye (Pays Bas)
Le maïs OGM pesticide Monsanto 810 interdit en France pour 2012
Attention à l’huile de tournesol OGM pesticide dans la sauce de la salade !
130 organisations de la société civile exigent la transparence et réclament la suspension provisoire des autorisations du Maïs NK603 et du Roundup
OGM partout, étiquetage nulle part




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil