Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Justice écologique > La vélorution d’avril 2008 à Saint-Etienne.
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
La vélorution d’avril 2008 à Saint-Etienne.
Vélorution, le vélo monte au charbon ! ! !
vendredi 4 avril 2008, par Christophe Collard


Nous nous sommes retrouvés plus de quarante vélocipédistes et un roller place Jean Jaurès ce jeudi 3 avril pour une ballade festive dans Sainté.

Merci à toutes et tous d’être venus si nombreux et en particulier aux familles venues avec leurs enfants. La sécurité du caravansérail a été assurée en roue libre par de joyeux(ses) cyclistes fort habiles qui nous ont permis de cheminer tranquilles.


Du square à musique à la place de l’hôtel de ville puis une remontée par l’avenue de la Libération jusqu’à la place Fourneyron pour admirer les aménagements « dits cyclables » concoctés par - mais par qui ? ? ? - Que faisons nous sur les trottoirs à gêner les passants alors qu’il y a tant de place pour les bagnoles qui fumassent ? (excusez l’ortografe !)

A l’aide de slogans lancés à la cantonade,  « Pour éviter la pollution, je fais la Vélorution » ou « Auto, c’est trop ! La ville aux vélos ! » mais surtout le  « C’est la fin du pétrole, préparez vos guibolles »  et avec des fly distribués, nous avons rencontré de nombreux signes d’approbation des piétons et même de certains automobilistes avec des coups de klaxon joyeux (peut-être qu’ils ne nous entendaient pas, on est un peu sourd en voiture).

Puis nous avons descendu la rue Etienne Mimard, et nous nous sommes rendus à la faculté de lettres par Chavanelle et la rue Antoine Durafour. En redescendant la Grand Rue, à hauteur de la rue des Creuses, nous avons rencontré un véhicule motorisé de la police municipale. Ces messieurs nous ont demandé qui étaient les organisateurs de cette manifestation et si nous avions des autorisations « Depuis quand doit-on demander une autorisation pour faire du vélo ? ? Monsieur l’agent » Nous sommes un collectif et chacune et chacun en équilibre sur ses roues assume sa conduite et est libre de vaquer à sa guise. Des organisateurs ? non ! Des vélorutionnaires oui ! !

Par le cours Victor Hugo, l’avenue de la Résistance, puis l’ascension jusqu’à l’amicale Beaubrun en passant devant la Comédie, nous sommes arrivés devant le futur atelier du Dérailleur pour prendre une petite collation bien méritée. Les discussions et échanges sont allés bon train et nous nous sommes quittés avec la promesse de renouveler cette sortie si agréable (par exemple le jeudi 1er mai ? ?)

Pour l’atelier vélo, nous nous retrouverons dans les prochains jours pour récupérer du matos et définir les premières permanences. Si vous avez des outils ou du matériel, des idées de déco, des envies de jardinage, des photos, etc... Merci à toutes et tous de faire des propositions, ou de contribuer au blog des déraillés :

http://lesderailles.over-blog.com

Le collectif des Déraillés.






Dans la même rubrique :
Hommage à Rémi Fraisse, 21 ans, assassiné parce qu’il défendait la forêt du Testet
Saint-Julien Molin Molette veut l’arrêt de la carrière en 2020
Fête des opposants à l’autoroute A45 : la résistance s’enracine
Mauvaises nouvelles de Durban
L’auroroute A45 en question
Pourquoi l’Appel de Paris
ALTERNATIBA : « Ensemble, construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique ! »
“Vinci dégage ! Nous garderons les terres de Notre-Dame-des-Landes”
AREVA prétend abandonner le projet de réaménagement de l’ancienne mine d’uranium de St-Priest La Prugne (42)
Manifestation de réoccupation, Notre-Dame-des-Landes




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil