Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Zérogm42 > Quelques heures de la discussion sur la loi OGM
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Quelques heures de la discussion sur la loi OGM
Assemblée Nationale jeudi 4 avril 2008
lundi 7 avril 2008, par Martine Chevalier


Je suis arrivée mercredi en fin d’après-midi sur le piquet de vigilance installé depuis la veille dans le petit square derrière l’Assemblée Nationale. Quelques photos pour vous présenter les lieux ...

Le camp a compté jusqu’à une dizaine de toiles de tentes et quelques camping cars, certains y dorment, on s’y restaure, on offre un café à ceux qui passent et viennent apporter leur soutien. On s’y retrouve entre les séances avec ceux qui ont pu obtenir le précieux sésame qui permet d’accéder aux tribunes et d’assister aux débats.

Jeudi matin, je passais donc quelques coups de téléphone et essayais de joindre un des député de la Loire pour lui demander de m’inviter à suivre les débats et la : première surprise : les députés de la Loire ne sont pas présents à l’assemblée... personne...

Quelques cartons d’invitation arrivent, il y en a un pour moi, invitée donc par un député que je ne connais pas et qui s’avère être un député UMP... : quelqu’un a réussi à les récupérer auprès d’un député de son département...

Direction l’Assemblée Nationale, passage au bureau des entrées, vérification d’identité, photocopie de la carte d’invitation, des papiers d’identité, passage sous le portique, on vide ses poches... c’est bon...la voix est libre, j’ouvre une première porte dont le loquet est à hauteur de ma tête, pour un peu il me fallait un escabeau...couloirs, dorures, escaliers, moquette, ici tout est fait pour impressionner le citoyen...et enfin la porte de la tribune H et un huissier qui me désigne une place. C’est de là, qu’en bonne compagnie, José Bové et Arnaud Apoteker de Greenpeace ; nous suivons les débats. Difficile de ne pas réagir en écoutant autant de conneries, José Bové n’y résistera d’ailleurs pas... et personne n’osera venir le virer des tribunes....

Vue imprenable sur l’hémicycle ou tout au plus une centaine de députés sur les 577, participe aux débats, j’ai beau regarder, je ne reconnais aucun député de la Loire...

Les députés UMP resservent sans cesse les arguments de Monsanto : la faim dans le monde, les médicaments, l’augmentation de la productivité... ce qui vaudra à Bernard Debré de se voir décerner par Greenpeace un Monsanto d’or qu’il peut partager avec son collègue Jacob, deux ultra ...

Les députés de gauche défendent leurs amendements, expliquent l’impossible coexistence, demande de définir le sans OGM (qui n’est pas défini dans le texte...) mais la droite s’accroche au 0,9% qui pour elle est l’outil indispensable pour pouvoir continuer à parler de coexistence. On parle de semences paysannes, de l’amnistie des faucheurs volontaires...

A chaque amendement de l’opposition, la même litanie : Avis défavorable de la commission, avis défavorable du gouvernement, qui est pour, qui est contre ...l’amendement est rejeté....

Le débat a lieu uniquement entre les très pro-OGM de l’UMP qui rabachent à longueur de débats les arguments de Monsanto et les anti-OGM qui se battent du mieux qu’ils peuvent... Mais cela reste trop en cercle restreint. Je pense que cela change beaucoup la teneur des débats et le résultat final. Il faudrait que TOUS les députés soient présents ... et il faudra retourner le leur dire lors du deuxième passage...

Il n’y en a dans cette loi que pour le droit de produire avec des OGM, le sans OGM n’est pas défini, le sans OGM n’existe pas, le sans OGM c’est un peu d’OGM...

Et le fameux amendement 252, qui vise à encadrer les Ogm dans les zones AOC et qui a été voté contre toute attente, mercredi soir, très tard, n’y changera rien, ou si peu si toutefois il était maintenu... le président de l’AGPM (Gros producteurs de maïs), Mr Terrain a déjà protesté contre cet amendement et demandé aux sénateurs de le faire sauter en deuxième lecture.

Je ne sais pas si cet amendement vaut une pétition pour le défendre, au risque de faire croire que la loi a été améliorée au point de garantir le droit de produire et consommer sans OGM, ce qui n’est pas le cas. Il ne faudrait pas que cet amendement soit l’arbre qui cache la forêt... Une sorte d’os à ronger en quelque sorte...

Alors il faut continuer à faire pression sur les députés en les appelant à l’assemblée au 01 40 63 60 00. Le vote solennel aura lieu mardi 8 avril.
Puis la loi va retourner au Sénat puis revenir à l’Assemblée d’ici le mois de juin.

Martine Chevalier


Les débat à l’Assemblée Nationale : http://www.assemblee-nationale.fr




Dans la même rubrique :
“Science, éthique et démocratie” : Jacques Testart - scientifique et critique de science - à St-Etienne jeudi 8 mars
Les paysans de la Confédération Paysanne s’invitent au colloque pro-OGM organisé à l’Institut de France le 19 novembre
Où en est-on sur les OGM ?
Fauchage de colza OGM en Lorraine
De nouveaux OGM, sans évaluation ni étiquetage, bientôt dans les assiettes ?
Un collectif “Loire sans OGM” est créé
Sans OGM c’est 0% !
Quels fondements juridiques pour une interdiction de culture du Mon 810 en 2012 ?
Un soutien international de scientifiques à Gilles-Eric Séralini
Pourquoi refuser les OGM dans nos champs et dans nos assiettes ?




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil