Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Réseau Solidarité Rroms > Une lettre ouverte du collectif national droits de l’Homme Romeurope au Maire de St-Etienne
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Une lettre ouverte du collectif national droits de l’Homme Romeurope au Maire de St-Etienne
Romeurope a décidé de saisir le Procureur de la République suite à ce qui s’est passé le 17 juillet à Montplaisir.
lundi 28 juillet 2008


Le collectif national droits de l’Homme Romeurope (1) a adressé vendredi une lettre au Maire de St-Etienne, pour le prévenir qu’il avait décidé de saisir le Procureur de la République. Lettre qu’il vient de rendre publique.


Paris, le 25 juillet 2008

A l’attention de Maurice VINCENT
Maire de St Etienne
Place de l’Hôtel de Ville
42000 SAINT ETIENNE


Monsieur le Maire,

Le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope réunit des associations et des comités de soutiens locaux qui interviennent pour favoriser l’accès aux droits fondamentaux des Roms migrants en France, et a pour objectif de lutter contre les discriminations et violations des droits de l’Homme dont ils sont victimes sur le territoire français.

La presse et le réseau de solidarité Roms de St Etienne, membre de notre collectif, nous ont informés des conditions dans lesquelles s’est déroulée le jeudi 17 juillet l’expulsion par les forces de l’ordre des familles roms installées dans l’école de Montplaisir.

D’une part, nous contestons le fait que cette évacuation se soit réalisée « sans violence », comme vous l’avez publiquement déclaré. Votre déclaration nie toute la violence psychologique infligée aux personnes par l’arrivée de 25 cars de CRS, l’intrusion brutale avec coups donnés sur les portes et bien entendu la mise à la rue sans perspective de relogement.

D’autre part, tous les témoignages et les photos du site après l’évacuation concordent pour démentir l’affirmation selon laquelle les affaires personnelles ont été préservées. Les faits rapportés sont les suivants : un huissier mandaté par la Mairie aurait fait dire aux familles qu’elles pouvaient prendre leurs biens de valeur mais que tout le reste devait rester sur place. Les familles ont eu très peu de temps pour emporter quelques affaires avant d’être évacuées et 5 personnes non roms se sont vu accorder 30 minutes pour récupérer quelques couvertures et matelas. Suite à quoi tout le reste a été méthodiquement saccagé, les affaires des personnes comme les locaux appartenant à la municipalité (les vitres et les lavabos ont été cassées et les portes arrachées). Des pneus ont été brûlés afin de rendre le bâtiment et les biens des personnes inutilisables.

La destruction et la dégradation de biens, commises par plusieurs personnes, est un délit (art. 322-3 du code pénal), c’est pourquoi, nous vous informons que le Procureur de la République sera saisi afin qu’une enquête soit ouverte pour identifier les responsables de cette mise à sac, particulièrement sur les affaires personnelles des Roms.

Les familles roms de St Etienne ont aujourd’hui passé 8 nuits dehors, il est indispensable de trouver une issue à cette situation : un hébergement d’urgence doit être proposé pour mettre dans un premier temps les personnes à l’abri, suite à quoi des solutions d’accueil dignes et un projet d’insertion durable pourront être réfléchis de façon sereine et concertée. A Nantes comme ailleurs, nous pouvons vous mettre en relation avec d’autres élus que ceux que vous avez déjà consultés, qui pourront vous apporter leur expérience dans la gestion de cette situation complexe.

Nous vous prions de recevoir, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations distinguées.

Pour le CNDH Romeurope
Didier BOTTON (01-40-35-00-04)


(1) Le Collectif national droits de l’Homme Romeurope réunit les associations suivantes :

ALPIL (Action pour l’insertion sociale par le logement) - AMPIL (Action Méditerranéenne Pour l’Insertion sociale par le Logement) - ASAV (Association pour l’accueil des voyageurs) - ASET (Aide à la scolarisation des enfants tsiganes) - Association de solidarité avec les familles roumaines de Palaiseau - CIMADE (Comité intermouvements auprès des évacués) - CLASSES (Collectif Lyonnais pour l’Accès à la Scolarisation et le Soutien des Enfants des Squat) - FNASAT-Gens du voyage - Hors la Rue - LDH (Ligue des Droits de l’Homme) - Liens Tsiganes - MDM (Médecins du Monde) - MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) - Mouvement catholique des gens du voyage - PARADA - PROCOM (Agence Européenne de Promotion et Communication) - Rencontres tsiganes - RomActions - Réseau de soutien Rroms de St Etienne - Romeurope Val-de-Marne - Une famille un toit 44 - URAVIF (Union régionale des associations voyageurs d’Ile de France)
Et les Comités de soutien de Montreuil et de St Michel-sur-Orge ainsi que le Collectif de soutien aux familles roms du Val d’Oise et des Yvelines et le Collectif des sans papiers de Melun.

Télécharger la lettre de Romeurope au Maire de St-Etienne - 1.4 Mo
Télécharger la lettre de Romeurope au Maire de St-Etienne


Collectif National Droits de l’Homme Romeurope
www.romeurope.org
c/o FNASAT Gens du voyage - 59, rue de l’Ourcq 75019 Paris
Tél : 06-35-52-85-46 / Fax : 01-40-35-12-40




Dans la même rubrique :
Les Rroms et tous les réfugiés sont un miroir de notre société, de l’Europe, du monde.
Saint-Etienne : des associations demandent le relogement des familles et des enfants Rroms
“Roms de France, Roms en France, le peuple du voyage” : conférence-débat avec Jean-Pierre Dacheux
Les retours humanitaires forcés : un nouveau concept !
Les affaires des familles Rroms ont été détruites et les locaux de l’école de Montplaisir ont été saccagés
Une première famille installée dans un logement, grâce à la ville de St-Chamond
1000 à St-Etienne contre la chasse aux Rroms, la xénophobie et la dérive sécuritaire
Tous les chemins mènent aux Roms
La mémoire trouée du génocide.
La mairie de St Etienne a pris la décision d’expulser les familles rroms des 3 lieux où elles vivent




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil