Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Zérogm42 > Contre les OGM, le combat s’organise à l’échelle de l’Europe.
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
L’ASSEMBLÉE 2008 DES FAUCHEURS VOLONTAIRES À GRIGNY
Contre les OGM, le combat s’organise à l’échelle de l’Europe.
Et José Bové a annoncé la création d’un mouvement des “semeurs volontaires”...
lundi 25 août 2008


Accueillie par le Collectif “Rhône-Loire” des Faucheurs Volontaires, l’Assemblée annuelle 2008 des Faucheurs s’est tenue à Grigny (69 - près de Givors) les 11 et 12 juillet.
Une belle réussite, à laquelle la municipalité de Grigny a apporté son appui côté pratique (mise à disposition de la base de plein air près du Rhône, salle des fêtes...).


Les 11 et 12 juillet, près de 400 militants ont donc fait le point du combat contre les OGM, car beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis l’Assemblée Générale de l’année dernière à Riec sur Bellon, en Bretagne (voir : L’été des faucheurs volontaires d’OGM). Et d’abord, le “moratoire” fixé l’an passé comme objectif a été obtenu : les cultures de maïs OGM monsanto 810, le seul autorisé à la culture en Europe, sont maintenant interdites en France, suite à la clause de sauvegarde obtenue au bout des très nombreuses actions, dont la grève de la faim de janvier dernier...
Sauf que côté contrôle, rien de sérieux n’est organisé par les autorités publiques. Et des bruits courent ici et là. Alors les Faucheurs ont commencé un vaste travail d’inspections citoyennes. Et c’est comme ça qu’à Montauban trois champs de maïs Monsanto 810 illégaux ont été détectés. Avant d’être détruits par le transgéniculteur lui-même, sans doute pour que ça n’aille pas plus loin (actions en justice en cours). On a d’ailleurs découvert depuis, de par les “soutiens” qui ont été affichés, et aussi de par l’aide “pratique” apportée lors de la destruction, qu’on n’avait pas vraiment affaire à un petit agriculteur en difficultés financières qui aurait voulu ne pas gaspiller des semences (OGM) de l’an passé qui lui restaient sur les bras. On a plutôt affaire à des tentatives bien organisées de passer outre l’interdiction de semer du Monsanto810...

Lundi 14 juillet, au lendemain de l’AG, environ 150 faucheurs ont participé à une inspection dans le Rhône. Les tests des parcelles contrôlées ont été négatifs.

Dans les semaines suivantes, ce travail de détection s’est poursuivi. Et il restait aussi à s’occuper de quelques essais en plein champ. Et c’est ainsi qu’en Août, les Faucheurs Volontaires ont détruit 4 essais appartenant au même transgéniculteur dans la Vienne, près de Poitiers.
Au total, environ 5 000m2, sur les communes de Civaux et de Valdivienne. Pour le fauchage du 15 août, plus de 150 Faucheurs étaient présents. Fait incroyable : il s’est avéré qu’ils s’agissait d’essais de Monsanto 810, pour Monsanto, et d’essais autorisés par des autorités publiques qui ont pourtant interdit le Monsanto 810 ! ! A noter aussi que ces essais se situaient au pied de la centrale nucléaire de Civaux, pour profiter de la présence policière permanente. Et c’est d’ailleurs là qu’en septembre 2004, une véritable opération militaire avait été menée contre les faucheurs (300 gendarmes, hélicoptères, grenades, nombreux blessés...). Cette fois une vingtaine de gendarmes étaient présents et ont ... constaté. A suivre.
Sur cette action, on peut écouter cette interview de José Bové sur France Info après le fauchage
Quelques jours après, Monsanto annonçait que tous ses essais d’OGM ont été détruits en 2008 en France. Si c’est vrai, c’est une bonne nouvelle...

L’assemblée des 11 et 12 juillet a connu plusieurs temps forts.

Elle a permis de faire le point sur la question des OGM, et des nouvelles générations d’OGM en préparation ou déjà en circulation. C’est de cela que Guy Kastler nous avait parlé fin mai à St-Paul et Jarez et à St-Genest-Lerpt.
Voir le compte-rendu : “Semer et ressemer, c’est résister”
Voir aussi ce reportage de la Télévision paysanne sur l’AG de Grigny, notamment les explications de Guy Kastler sur les nouvelles générations d’OGM permises par la mutagénèse. Des OGM qui ont “l’avantage” d’être des OGM clandestins, de ne pas être “juridiquement” des OGM... www.latelevisionpaysanne.org (aller dans "vidéos" et cliquer sur "AG des faucheurs").


Dans la suite de ces discussions, une initiative importante a été annoncée par José Bové : le lancement d’un mouvement des Semeurs Volontaires. Une décision qui ne restera pas sans lendemain...

Un autre temps fort de l’AG a été la présence et l’échange entre Faucheurs Volontaires d’autres pays d’Europe :

-  Témoignage d’un militant espagnol. L’Espagne subit encore le Monsanto 810 mais évidemment l’interdiction en France n’est pas sans conséquences... Il y a aussi beaucoup de soja OGM qui arrive à Barcelone

-  Témoignage des militants anglais. En GB, quasiment tous les essais ont été détruits. Monsanto, Syngenta, Bayer, ont alors pensé qu’il n’y avait rien à faire en GB et il n’y a plus eu d’essais pendant 5 ans. Mais voici que BASF est en train de recommencer avec des pommes de terre OGM. En 2007 : 2 essais prévus, un détruit, l’autre finalement non semé. A nouveau 2 essais en 2008. Un était détruit à la date de l’AG...
Les transgéniculteurs ont aussi engagé une bataille médiatique pour convaincre que “les OGM vont nourrir le monde”, et aussi sur les agro-carburants
Il existe un site internet = www.earthfirst.org.uk sur lequel on peut trouver des infos sur ces actions...

-  Témoignage d’un militant suisse, paysan, député au Parlement de Zurich, Suisse allemande. Là aussi, il existe un site pour s’informer : http://www.publiceye.ch

-  Témoignage de plusieurs militant-e-s d’Allemagne. “La résistance allemande salue la résistance française (...) Le mouvement français des faucheurs a inspiré le mouvement dans toute l’Europe”. Les militants allemands souhaitent eux aussi qu’un travail en commun se mette en place au niveau européen ; ils expliquent qu’une majorité en Allemagne est contre les manipulations génétiques, et qu’une marche de 7 semaines du nord au sud de l’Allemagne vient d’avoir lieu, réunissant entre 100 et 400 personnes chaque jour. Vandana Shiva a été présente un jour... Ils informent qu’en 2009, aura lieu une marche Berlin->Bruxelles et demandent si une même marche ne pourrait pas être organisée dans tous les pays d’Europe, une marche en étoile vers Bruxelles. L’idée est accueillie avec enthousiasme.

-  Témoignage de Pologne. Une militante explique que l’entrée de la Pologne dans l’Union Européenne a signifié aussi l’entrée des OGM après 2004. Mais en deux ans, les 16 régions de Pologne se sont prononcées contre les OGM. Ce qui a débouché sur deux lois : l’une interdisant les semis d’OGM, l’autre interdisant les OGM dans l’alimentation animale à partir d’août 2008. Mais le nouveau gouvernement veut changer cette décision.
Il reste beaucoup de petits paysans en Pologne. c’est leur existence et leur indépendance qui est visée. Dans les prochains mois, donc, il y aura une bataille. Une conférence va avoir lieu à Cracovie. Les amis Polonais lancent un mouvement pour un moratoire européen sur les OGM, avec l’objectif de recueillir million de signatures en Europe. Et ils ont commencé aussi un mouvement sur les semences traditionnelles, la création d’une banque vivante entre fermiers et jardiniers...

Une pétition européenne pour un moratoire puis une marche vers Bruxelles ? Mais en 2009 ou bien en 2010 (parce qu’il faut du temps pour organiser une initiative de cette ampleur : les paysans Indiens viennent par exemple de réussir une marche gigantesque après l’avoir préparée pendant trois ans. Ils en préparent une nouvelle pour ... 2012...)
Un groupe de travail est mis en place à ce sujet : une pétition européenne et une marche de tous les pays d’Europe sur Bruxelles...
A suivre.

Photos : Bernard Juban.




Dans la même rubrique :
Tribunal international Monsanto, menace des nouveaux OGM : Causerie avec Arnaud Apoteker et Jean-Luc Juthier
Nous soutenons les Faucheurs Volontaires de la vigne OGM de Colmar
Conférence-débat avec Jacques Testart jeudi 8 mars à St-Etienne
Conférence-débat avec Jean-Pierre Berlan à Saint-Etienne ce vendredi 13 février
Labo-planète. Ou comment 2030 se prépare sans les citoyens
4 mois pour exiger que la loi garantisse la liberté et le droit de produire et de consommer sans OGM...
Les paysans de la Confédération Paysanne s’invitent au colloque pro-OGM organisé à l’Institut de France le 19 novembre
Les données scientifiques sur l’impact environnemental des toxines insecticides Bt produites par plusieurs OGM...
Libérons les semences
Mexique : La contamination par le maïs modifié génétiquement est bien pire que ce que l’on redoutait




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil