Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Que peut-on faire contre ce crime ?
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Que peut-on faire contre ce crime ?
jeudi 8 janvier 2009, par Roger Dubien


Plus de 700 morts maintenant, au 13ème jour. Au moins 219 sont des enfants de moins de 16 ans. Les bombes et les obus de chars et de navires de guerre tombent sur une population dont la moyenne d’âge est de 15 ans et 3 mois. Plus de 3100 blessés. On repense au Liban à l’été 2006 : 1300 morts, des milliers de blessés, en 33 jours de guerre.
Israël frappe pour tuer le plus possible. la vie d’un enfant, d’une femme, d’un homme Palestinien ne vaut rien. Les 150 morts des premières heures qu’on nous a présenté comme des troupes de choc du Hamas étaient de nouveaux et souvent jeunes policiers réunis - en présence de membres de leurs familles - pour recevoir leur uniforme, leur affectation dans la police, pour faire la circulation ou des choses comme ça. Massacrés dans la cour.
Ce mardi, Israël a délibérément attaqué 3 écoles gérées par l’ONU, remplies de réfugiés, avec beaucoup d’enfants. 43 morts et plus de 100 blessés rien que dans celle de Jabaliya au nord de Gaza.
Les 3 hôpitaux de Gaza ont été bombardés. Des équipes médicales sont assassinées quand elles vont chercher les blessés en ambulances.
Des mosquées ont été bombardées à l’heure de la prière. Dans l’une, 11 morts.
Des immeubles et des maisons ont été explosées (par missiles et obus de chars) sur leurs habitants, tuant des familles entières.
Voilà maintenant que devant les protestations internationales, les tueurs font une pause “humanitaire” de 3 heures par jour. Entre 13h et 16h, suspension des tirs. Les gens peuvent sortir. Et les drones continuer à les filmer. Mais on les prévient par tracts et par messages sur les portables que l’abattoir rouvre à 16h. Et qu’ils doivent partir. Mais toutes les issues de Gaza sont fermées.

Ce sont bien des crimes de guerre, c’est bien un crime contre l’humanité qui est en cours à Gaza, un génocide.
Et à la face du monde, ce crime est commis au nom des Juifs. C’est un deuxième crime. La politique d’Israël est antisémite. Sous les yeux de centaines de millions de personnes, des assassins expliquent qu’ils tuent au nom des Juifs. (voir http://www.ujfp.org)
Depuis 60 ans que le peuple Palestinien subit des massacres, on se rend compte de plus en plus clairement qu’à la racine de tout ça il y a une idéologie raciste, d’apartheid, coloniale, guerrière : le sionisme, qui nourrit et justifie la politique quotidienne de destruction du peuple palestinien et de la société palestinienne.
Pour que les hommes, juifs et arabes palestiniens, et tous les autres, puissent vivre en paix entre la Méditerranée et le Jourdain, sur la terre de Palestine, et au Moyen-Orient, il faudra affronter et vaincre cette idéologie guerrière et suicidaire. C’est pourquoi la création d’un réseau international juif anti-sioniste, qui appelle à affronter le sionisme et à isoler et sanctionner Israël est si importante. (voir la charte de ce réseau et son site)
En Israël même une minorité courageuse proteste - et elle est réprimée - aux côtés des palestiniens israéliens qui ont manifesté eux à 100 000 à Sakhnin.

Et nous, que pouvons-nous faire ?

-  Nous pouvons dénoncer et rendre intenable la complicité des gouvernements occidentaux, qui garantissent l’impunité à Israël. Celle de Sarkozy et de Kouchner, qui n’ont pas eu un mot de condamnation, celle de la présidence tchèque de l’UE, celle de Bush qui soutient, et celle d’Obama, qui se tait.

-  Nous pouvons exiger et obtenir des différents gouvernements et institutions des sanctions contre Israël. Israël doit être mis au banc de toutes les relations internationales tant qu’elle viole les droits humains fondamentaux et le droit international. Comme hier l’Afrique du Sud de l’apartheid. Pour Saint-Etienne, la mairie doit suspendre le jumelage de la ville avec Nazareth Illit !

-  Un autre moyen qui est à la portée de chacun est le boycott, le désinvestissement. On peut boycotter les produits israéliens, dont nombre viennent d’ailleurs des territoires occupés de Cisjordanie. On peut boycotter les entreprises qui investissent en Israël et en particulier celles qui financent la colonisation.

C’est un combat de longue durée contre l’apartheid en Israël/Palestine qui nous attend. Faire connaître la réalité de ce qui s’y passe. Construire des relations croissantes avec les Palestiniens - sans oublier les Palestiniens aujourd’hui israéliens - et avec les israéliens juifs anti-sionistes.

Mais tout de suite, agissons pour faire cesser ce carnage. Samedi 10 janvier, manifestons !

Roger Dubien.


Pour s’informer, consulter les sites web :

Info-Palestine.net http://www.info-palestine.net

UJFP http://www.ujfp.org

CCIPPP Missions civiles http://www.protection-palestine.org

Eva Bartlett : http://ingaza.wordpress.com

International Solidarity Movement http://www.palsolidarity.org

International Solidarity Movement France http://www.ism-france.org/news

The free Gaza Movement : http://www.freegaza.org

The Palestine Chronicle http://palestinechronicle.com

Electronic Intifada http://electronicintifada.net

Alternative Information Center http://www.alternativenews.org

Palestine Monitor http://www.palestinemonitor.org

Ilan Pappé http://ilanpappe.com

Initiative Nationale Palestinienne http://www.almubadara.org/new/english.php

IJAN http://www.ijsn.net

Gaza massacrée par air, par terre et par mer

La Palestine, de 1900 à 2000.




Dans la même rubrique :
Arrêter Sharon, criminel de guerre en exercice
" Qui va calmer ma colère ? "
Après la CIJ, l’Assemblée générale des Nations Unies demande la destruction du mur construit par Israël en Palestine
Les prisonniers palestiniens ont commencé ce dimanche 15 août une grève de la faim illimitée, pour le respect de leurs droits humains
La Palestine qui vit, qui pense, qui résiste, qui crée...
Une pétition lancée par des habitants de Sderot pour des négociations
Pour l’envoi au large de Gaza du navire hôpital de la Marine française
Les tueries de Montauban et Toulouse et les maladies de la société française.
Forcez Israël à rendre des comptes pour ses crimes à Gaza - Intensifiez BDS !
Projection-débat du film “The Lab” (Le Laboratoire) en présence de son réalisateur Yotam Fredman




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil