Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Réseau Solidarité Rroms > Les familles et enfants rroms à la rue depuis l’incendie de Salengro ont été mises à l’abri par une réquisition citoyenne.
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Les familles et enfants rroms à la rue depuis l’incendie de Salengro ont été mises à l’abri par une réquisition citoyenne.
jeudi 14 mai 2009


Hier soir, mercredi 13 mai à 17H, le réseau de solidarité avec les rroms à décidé de procéder à la réquisition d’un bâtiment vide et en état correct, pour mettre les familles à l’abri. Elles ont l’eau, l’électricité, des WC. De nombreux militants d’associations étaient présents sur les lieux pour manifester leur solidarité active (*). Une convention d’occupation pour le respect de règles de vie collectives dans le bâtiment et avec le voisinage a été signée par chacun des occupants. Les enfants vont pouvoir retourner à l’école, dans une nouvelle école, dès que les formalités administratives seront réglées.
Voici ci-dessous le communiqué de presse que le réseau de solidarité a rendu public dès hier soir.
La solidarité continue pour remettre en fonctionnement l’immeuble et permettre aux familles de récupérer du mobilier et tous les ustensiles pour la vie courante.

Georges Günther


l’immeuble vacant depuis longtemps qui a été réquisitionné pour mettre les familles à l’abri

 Communiqué de presse 

Lundi matin 11 mai un incendie a détruit l’immeuble occupé par des familles rroms, 44 personnes dont 14 enfants.
Ces familles ont pu, en catastrophe, s’échapper du bâtiment au milieu de la fumée, certaines par les fenêtres du 1er étage. Elles ont tout perdu.
Depuis elles ont été laissées à l’abandon par la préfecture, les administrations préfectorales, la mairie, qui refusent d’envisager toute solution de relogement.
Ce n’est que grâce à la solidarité des associations et de stéphanois, qu’elles ont pu trouver refuge sous le kiosque de la place Jean Jaurès, obtenir quelques matelas, des couvertures, de la nourriture. Depuis deux nuits elles dorment ainsi sous ce kiosque.
Toute personne, tout groupe d’êtres humains, qui subit un tel drame, bénéficie comme c’est bien normal, de la mobilisation des administrations préfectorales, départementales et municipales, se voit relogé en urgence, parfois une cellule psychologique est mise en place. Rien de tout cela pour ces familles. Il y a pourtant une femme enceinte, un bébé, des enfants en bas âge qui depuis ces trois jours ne sont plus allés à l’école.
Ces familles sont mises en danger.
Des centaines de stéphanois ont déjà exprimé leur solidarité et l’exigence de voir ces familles relogées (plus de 1400 signatures recueillies en deux jours sur une pétition).

Devant l’indifférence des pouvoirs publics et au nom de la dignité humaine, nous prenons nos responsabilités.
Les squats sont humainement intolérables et dangereux.
Il y a de nombreux bâtiments vacants sur l’agglomération. Nous avons donc décidé de réquisitionner l’un d’eux, l’immeuble des anciens appartements des enseignants de l’école de Molina au bas de Montreynaud.
Nous avons pleinement conscience d’accomplir un acte illégal mais légitime sur le plan de la dignité humaine, de la protection des personnes et des enfants. Notre solidarité vise à gagner des droits fondamentaux, le droit à un logement décent, pour permettre à ces familles de vivre dignement, comme ce doit être le cas pour tout être humain.

Nous en appelons à la solidarité de tous, pour venir soutenir ces familles, apporter de l’aide pour l’installation, remettre en route le bâtiment. Ces familles n’ont plus rien elles ont besoin de tout, literie, mobilier, vaisselle, vêtements..., afin que les enfants puissent retourner en classe et que les démarches entreprises sur le plan du travail et sur le suivi médical ne soient pas complètement anéanties.

Saint Etienne le 13/05/2009
Le réseau de solidarité avec les rroms

(*) Une soixantaine de militant-e-s du réseau de solidarité et des associations stéphanoises étaient présent-e-s pour cette action.





Dans la même rubrique :
Soirée d’information et d’échanges avec les Rroms
La décence voudrait que MM Thiollière et Rey se taisent
La mairie de St Etienne a pris la décision d’expulser les familles rroms des 3 lieux où elles vivent
Pour que cessent les expulsions à Saint-Etienne ( suite )
Florentina, Amina, Florica, Malika....Pavel, Cristian, Dimitru....
Le maire de St-Etienne et le préfet ont mis à la rue ce jeudi 17 juin les familles et enfants rroms de l’immeuble de Molina
Il faut reloger en urgence les familles et enfants Rroms expulsés de Montplaisir.
Nouvelle expulsion ce matin à St-Etienne de 35 personnes dont une douzaine d’enfants
La municipalité doit revenir au dialogue et accepter le droit de ces familles à un habitat décent et durable.
L’objectif est bien d’expulser le maximum de Rroms




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil