Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Agriculture paysanne > Ce matin, chez nous au Gaec des collines du midi, nous sommes entrés en grève du lait.
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Ce matin, chez nous au Gaec des collines du midi, nous sommes entrés en grève du lait.
samedi 19 septembre 2009, par Laurent Pinatel


Bonsoir à toutes et à tous (1),

Ce matin, chez nous au Gaec des collines du midi, nous sommes entrés en grève du lait.
C’est un acte grave, sérieux et ultime. C’est à nos yeux un acte de résistance mais aussi un cri d’alarme. Tout le travail que nous abattons jour après jour, c’est pour produire du lait. Quand nous rentrons du foin, lorsque nous semons du blé, que nous soignons nos animaux, que nous plantons des clôtures ou réparons notre matériel, tout est mis en oeuvre afin de produire du lait et le vendre afin d’avoir un revenu.

Depuis plus d’un an le système nous agresse, les différentes actions que nous menons avec nos collègues de la confédération paysanne nous démontrent que les politiques se lavent les mains de la disparition programmée des fermes comme la notre.
Alors ce matin, avec un collègue paysan, nous avons chargé notre lait dans une tonne à lisier et il a servit à "nourrir" l’action de la confédération paysanne devant l’usine candia de La Talaudière.

C’est très dur de jeter le fruit de son travail, beaucoup plus que je ne le pensais mais nous ne voyons pas d’autre issue.

Demain, Catherine va à nouveau traire nos vaches, nous stockerons ce lait qui, une nouvelle fois, alimentera le mécontentement des producteurs de lait.

Cette grève durera tant que la commission européenne n’aura pas décidé d’une diminution des quotas laitiers afin de retrouver un équilibre entre l’offre et la demande au niveau lait en Europe et que le prix du lait ne sera pas revenu à un niveau nous permettant de vivre de notre travail.

La crise ne fait que commencer, notre combat aussi ! !

A bientôt et merci de m’avoir lu,

Laurent Pinatel au nom de l’équipe du Gaec des collines du midi.

(1) message envoyé aux adhérents des AMAP de Beaubrun et du Remue-Méninges à St-Etienne.




Dans la même rubrique :
Demain, avec l’agriculture paysanne, faire face au changement climatique
Trier et ressemer ses propres semences est-il un délit ?
Samedi 4 juillet : action avec les paysans pour le prix du lait.
La Confédération paysanne demande 6 mesures urgentes pour sauver l’élevage et les éleveurs
Paysans : le combat de la dignité et de la vie.
Qui est le dindon de la farce ?
Les paysans ont mis “les responsables” devant leurs responsabilités
Procès de la ferme des 1000 vaches : 4000 personnes à Amiens pour soutenir les paysans
Du développement à la liquidation de la laiterie de Balbigny
Les paysans occupent la Maison du lait à Paris !




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil