Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Albums photos > La résidence l’Ensoleillée, réquisitionnée par le collectif “Pour que personne ne dorme à la rue”. Selon la DDASS et la Préfecture, 110 personnes dont des enfants dorment dans la rue. Le Préfet de la Loire a pourtant l’obligation légale de loger ces familles de demandeurs d’asile en situation régulière. Les bâtiments vides ne manquent pas pour ouvrir un centre d’hébergement d’urgence. Et ça coûterait bien moins cher à l’Etat que les chambres louées aujourd’hui dans des hôtels. Par exemple la résidence pour personnes âgées l’Ensoleillée, à Montaud, en très bon état. Ce bâtiment avait même été choisi pour y installer un centre de semi-liberté. Le Préfet peut réquisitionner immédiatement cette résidence qui comprend sur 5 étages + rdc près de 80 logements en parfait état (cuisine équipée, chambre, salle de bains, couloir avec placard de rangement + immenses locaux collectifs). Des logements vides depuis plus de 4 ans, quand des familles avec des enfants couchent dehors alors que l’hiver arrive.
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
La résidence l’Ensoleillée, réquisitionnée par le collectif “Pour que personne ne dorme à la rue”. Selon la DDASS et la Préfecture, 110 personnes dont des enfants dorment dans la rue. Le Préfet de la Loire a pourtant l’obligation légale de loger ces familles de demandeurs d’asile en situation régulière. Les bâtiments vides ne manquent pas pour ouvrir un centre d’hébergement d’urgence. Et ça coûterait bien moins cher à l’Etat que les chambres louées aujourd’hui dans des hôtels. Par exemple la résidence pour personnes âgées l’Ensoleillée, à Montaud, en très bon état. Ce bâtiment avait même été choisi pour y installer un centre de semi-liberté. Le Préfet peut réquisitionner immédiatement cette résidence qui comprend sur 5 étages + rdc près de 80 logements en parfait état (cuisine équipée, chambre, salle de bains, couloir avec placard de rangement + immenses locaux collectifs). Des logements vides depuis plus de 4 ans, quand des familles avec des enfants couchent dehors alors que l’hiver arrive.
vendredi 30 octobre 2009


(JPEG)



Dans la même rubrique :
En images - Une brèche dans le mur entre Abu-Dis et Jérusalem. Samedi 14 mai 2005. Photo René Gastineau.
Action à Bollène, Vaucluse, ce mercredi 20 mai 2009 !

par latelelibre - Samedi 30 juillet 2011, mobilisation contre les OGM mutés à St-Georges d’Espéranche dans l’Isère puis à Feyzin dans le Rhône, où 250 personnes ont fauché un champ de tournesol OGM muté ExpressSun de la multinationale des semences et de l’agrochimie Pioneer. La bataille contre les OGM est entrée dans une nouvelle étape...
Kosovo - octobre 2005 " Tous en bleu de travail ! " Quelques 6 ans après, un programme "humanitaire" de l’ Eglise danoise apprend aux adolescents Roms à reconstruire leurs maisons bombardées. Ces enfants et leurs familles vivent actuellement dans des camps .
A Gaza, l’armée israélienne poursuit son opération "jours de pénitence". Depuis le 28 septembre, elle y a tué plus de 60 palestiniens, en a blessé plus de 300, dont 180 sont des enfants. Jusqu’à quand le massacre et l’impunité ?

Mandela Day, par Simple Minds - juin 1988, concert hommage des 70 ans de Nelson Mandela à Wembley
Voici la réalité de la "guerre anti-terroriste" que mène Israël : des bombes à implosion et des bombes au phosphore, le bombardement des civils, des immeubles, des villages, la destruction des ponts, des routes, des ports, de l’aéroport, des centrales électriques... Photo du haut : près du village de Ter Harfa au Liban, enfant et carcasse de voiture, samedi 15 juillet, 16h.
Nous étions près de 2000 à Vienne le 27 octobre aux côtés de Jean-Emile Sanchez et de la Confédération paysanne. On ne laissera pas mettre en prison un militant pour la justice sociale. La place de la mairie a été rebaptisée : "Place du droit au revenu". Plusieurs centaines de personnes ont participé aux ateliers de travail sur le lait, le vin, les fruits et légumes. Le projet de la Conf’ pour une agriculture paysanne est porteur d’un autre mode de développement, qui concerne les paysans mais aussi toute la société. En fin de journée a été lancé "l’Appel de Vienne pour le droit au revenu"...

(JPEG)
(JPEG)
Le travail et la gauche de demain, le salaire à vie, la démocratie... Conférence et débat avec Bernard Friot et Usul le 27 avril à Sciences Po Rennes, à l’invitation de Germinal, au début de l’occupation de la Fac... Ecouter par exemple à 1h44’ des explications sur le "revenu de base", qui va devenir une des pièces maîtresses du projet capitaliste... "Bernard Friot, économiste et sociologue, est un spécialiste du salaire à vie et de l’éducation populaire, à travers son association Réseau Salariat. Il est aussi professeur de sociologie à l’université Paris X. Usul, dans sa série Mes chers contemporains sur la chaîne youtube Usul2000, transmet les idées de la gauche et notamment celles de Bernard Friot. Il fait partie du groupe de vidéastes à l’origine du mouvement " On vaut mieux que ça."... Voir aussi www.reseau-salariat.info

Contre le regroupement autoritaire des deux sites de l’école de Jacquard à la rentrée 2006, les parents d’élèves ont manifesté ce 12 juin au conseil municipal de St-Etienne. Aucune concertation, manque de salles, toujours pas de cantine, déménagement de la CLIS... Le maire a fait voter à l’arraché la désaffectation des locaux scolaires de la Place Jacquard (projet immobilier imminent ?) tout en promettant qu’elle ne serait pas appliquée tant que les problèmes ne seront pas réglés. La méthode CPE ? Quoi qu’il en soit, l’action continue... photo Marie-Pierre Vincent



Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil