Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif "personne à la rue !" > Des logements vides et en bon état, en voilà !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
RÉQUISITION CITOYENNE DE LA RÉSIDENCE L’ENSOLEILLÉE À SAIN-ETIENNE...
Des logements vides et en bon état, en voilà !
vendredi 30 octobre 2009


Elle porte bien son nom, la résidence L’ensoleillée, située sur la colline de Montaud...
Un immeuble public et des logements en bon état, une vue magnifique, des logements vides, et des familles avec enfants à la rue... Cherchez l’erreur.
Voici quelques photos...



Cette résidence pour personnes âgées appartenait à la mairie de Saint-Etienne et a été ensuite vendue à Métropole Habitat (l’ex-OPAC de la ville). Parce que dans les dernières années de la municipalité Thiollière, la décision a été prise de diminuer fortement le nombre de places en résidence "foyer logement" pour aller vers des résidences "médicalisées".
L’ensoleillée a été vendue à l’OPAC, mais le bâtiment est donc resté dans le parc public de la ville, d’autant que Métropole Habitat est présidé par l’adjoint à la politique sociale de la ville de St-Etienne.

Depuis plus de 4 ans ces logements sont vides. En 2005, il a été question d’installer dans cette résidence le centre de semi-liberté alors en projet.
Il n’était alors pas du tout question de démolir ce bâtiment ; alors quand le directeur de Métropole Habitat déclare maintenant que ce bâtiment est dangereux... Au fait, l’électricité n’y avait jamais été coupée ! Ce bâtiment et ses presque 80 logements sont en bon état. Avec en plus des locaux collectifs immenses.

Que Métropole Habitat veuille construire de nouveaux logements sociaux, c’est très bien. 1000 fois oui ! Mais pourquoi le faire en détruisant des logements existants qui peuvent tout de suite accueillir des familles et des enfants qui sont à la rue ? Il y a assez de friches bien placées à St-Etienne qui peuvent accueillir de telles constructions.

Le Préfet de la Loire qui a l’obligation légale d’héberger les familles de demandeurs d’asile en situation régulière, et l’obligation morale - que les autres responsables partagent avec lui - de ne pas laisser des enfants dormir dans la rue en hiver, peut réquisitionner ce bâtiment pour y installer les familles à la rue, en mettant en place l’accompagnement social nécessaire. Et ceci coûtera beaucoup moins cher à la collectivité que l’hébergement actuel (insuffisant) dans des hôtels.
Mais le Préfet peut aussi réquisitionner d’autres immeubles. Car ce ne sont pas les bâtiments vides - notamment publics - qui manquent, dans la région stéphanoise.




Dans la même rubrique :
Réfugiés et migrants : ils fuient les guerres et la misère
Rassemblement contre les expulsions : le compte-rendu de la rencontre avec les représentants du Préfet...
Procès en appel contre le père Gérard Riffard : la Cour d’Appel de Lyon se déclare incompétente.
La caravane des mal logés à Saint-Etienne les 22 et 23 septembre
Le Maire de St-Etienne et la Préfète de la Loire se mobilisent pour expulser les familles - 33 personnes dont 18 enfants - mises à l’abri à La Perrotière !
La préfète de la Loire joue avec le froid
Une étude sur la pauvreté dans les 100 plus grandes villes françaises
Pour tous les migrants : des ponts, pas des murs !
A St-Jean-Bonnefonds, la solidarité des voisins et la résistance de la mère de famille n’avaient pas été prévues...
Pour le droit à l’hébergement et au logement : persiste et signe !




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil