Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif "personne à la rue !" > Un toit c’est un droit, un toit c’est la loi !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Un toit c’est un droit, un toit c’est la loi !
Le collectif “pour que personne ne dorme à la rue” interpellera les élus et le Préfet au conseil de St-Etienne métropole ce lundi 9 novembre à 18h, au Musée d’Art Moderne.
jeudi 5 novembre 2009, par Georges Günther


Voici un compte rendu succinct des principales décisions prises hier soir lors de la rencontre du collectif « Pour que personne ne dorme à la rue ».
Nous étions environ 40 personnes.

La réquisition citoyenne de l’Ensoleillée et les initiatives prises depuis ont permis de poser très largement auprès de milliers de gens, des institutions, des élus, la grave situation des personnes à la rue (au moins 110 rien qu’à St-Etienne) alors que dans le même temps des bâtiments publics en très bon état sont laissés vacants.

Pour l’instant la préfecture comme la mairie de St Etienne ne veulent pas prendre les décisions qui s’imposent.
Pour la période hivernale, seulement 8 algécos permettant d’accueillir en permanence 40 personnes ont été installés sur l’ancien camping Chantegrillet (avec possibilité de cuisiner), et l’aménagement d’un accueil de jour géré par le 115 est prévu. ça ne règle pas le manque criant de places d’hébergement pour loger les 110 personnes à la rue sur St-Etienne, d’autant que le sous préfet de Roanne a déjà installé 15 personnes du roannais dans les algécos de Chantegrillet.

Nous avons décidé de continuer à agir pour traiter l’urgence.
Trois grandes pistes d’actions ont été retenues :
-  Réquisition de bâtiments vides
-  Actions collectives publiques pour continuer d’interpeller le préfet, les élus, les institutions.
-  Aider des demandeurs d’asile à mettre au tribunal, en référé, le Préfet (il est dans l’illégalité en les laissant sans hébergement).

Concrètement nous avons décidé :

1- De recenser les familles sans hébergement, de discuter de nos actions avec elles, de nouer des liens, d’avoir les moyens de les contacter. Un des problèmes dans la réquisition de l’Ensoleillée c’est le manque de présence des familles. Il y a sans doute plusieurs raisons à ça : peur de l’illégalité, manque de compréhension de ce que nous faisons, de qui nous sommes, précarité de leur situation...
Nous nous sommes répartis les lieux où les familles se retrouvent pour aller discuter avec elles.

2- D’organiser un rassemblement lors du conseil de St-Etienne Métropole qui se déroule ce lundi 9 novembre à 18H au musée d’art moderne. Normalement le préfet devrait y prendre la parole.
Nous y serons avec des affichettes et une banderole (« un toit c’est un droit, un toit c’est la loi ! ») ainsi qu’avec des sacs de couchage pour symboliquement simuler des gens qui dorment dehors. Nous offrirons au préfet et a chacun des principaux maires de l’agglomération (président et vice-présidents) un "colis d’urgence pour sans abri" (sacs poubelles, bouteilles d’eau en plastic, couverture, boites de conserves, couverts en plastic etc...).
Nous demanderons à prendre la parole.

3- D’aider des demandeurs d’asile à saisir le tribunal contre le préfet qui a d’après la loi une obligation de les loger.

4- Nous nous retrouverons mercredi 11 novembre à 14H à la FCPE rue Rouget de l’Isle, avec les familles de demandeurs d’asile que nous aurons contactées, pour faire le point et décider de la suite des initiatives.

Pour faciliter les échanges une liste de diffusion sera mise en place. Celles et ceux qui veulent y être abonnés peuvent faire signe.

Georges Günther




Dans la même rubrique :
Des logements vides et en bon état, en voilà !
Rassemblement pour le maintien de structures d’accueil d’urgence décentes et plus pérennes
Le collectif “Pour que personne ne dorme à la rue” a réquisitionné un immeuble public vide à Terrenoire à St-Etienne
Rassemblement des associations de soutien aux demandeurs d’asile samedi 8 novembre place Jean Jaurès à St-Etienne
Procès en appel contre le père Gérard Riffard : la Cour d’Appel de Lyon se déclare incompétente.
Pour un accueil digne des réfugiés et migrants !
Pour faire avancer concrètement le droit au logement pour tous
Le collectif “pour que personne ne dorme à la rue” appelle à un rassemblement ce vendredi 30 octobre à 17h, sur les marches de l’Hôtel de ville de St-Etienne.
Le logement doit être un droit pour tous
Politique du logement social dans l’agglomération stéphanoise : l’état des lieux selon St-Etienne Métropole




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil