Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Justice sociale / Droits sociaux > Santé > H1N1 : un vaccin qui pourrait se révéler plus dangereux que le virus ?
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
H1N1 : un vaccin qui pourrait se révéler plus dangereux que le virus ?
Des citoyens s’opposent aux pressions à la vaccination de masse. Action en direction de la préfecture le 11 novembre...
jeudi 5 novembre 2009, par Roger Dubien


Malgré une campagne médiatique gouvernementale particulièrement forte en France depuis des mois et des mois, une majorité de la population - et notamment des personnels de santé, ce qui n’est pas anodin - n’a apparemment pas l’intention de se faire vacciner contre le virus H1N1. Pour de nombreuses raisons. Entre autres : cette grippe est contagieuse mais bénigne, et par contre le vaccin, notamment à cause des adjuvants qu’il contient, n’est pas sans risque.
Mais le gouvernement pourrait bien être tenté dans les prochains jours de renforcer la pression. 94 millions de doses de vaccin ont été achetées ( ! !). Et l’ouverture de 1060 centres de vaccination de masse est annoncée pour le 12 novembre, pour vacciner dans un premier temps 6 millions de personnes “prioritaires” prochainement contactées pour venir dans ces centres, et des équipes de vaccination feront ensuite le tour des établissements scolaires.

“Vaccination H1N1 : méfiance des infirmières”

Le syndicat national des professionnels infirmiers (CFE-CGC) aborde franchement la question. On peut lire sur son site voir : http://www.syndicat-infirmier.com en date du 19 octobre :
“Notre devoir d’infirmières est d’informer correctement la population, pour que chacun prenne sa décision en toute connaissance de cause, par un consentement libre et éclairé, et non par une campagne de publicité et des discours alarmistes (...) Le syndicat des infirmières SNPI CFE-CGC estime qu’une vaccination massive contre un virus grippal relativement bénin, présente des risques, du fait d’un vaccin développé trop rapidement, et d’un adjuvant susceptible de déclencher des maladies auto-immunes.
Nous invitons la population à se vacciner contre la grippe saisonnière (...) Par contre, chacun doit bien mesurer le rapport bénéfice/risques du vaccin H1N1 : d’un côté une semaine de grippe, de l’autre une probabilité, faible mais définitive, d’avoir une maladie neurologique (Syndrome Guillain-Barré) ou auto-immune.”
...

Action citoyenne dans la région stéphanoise...

Dans la région stéphanoise, plusieurs personnes ont pris l’initiative d’une action citoyenne pour s’opposer à cette pression à la vaccination de masse et alerter sur les dérives qui pourraient s’enclencher dans la prochaine période.
Une conférence de presse a eu lieu vendredi 30 octobre. Décision a été annoncée, notamment par Bernadette Grando et Vincent Bony d’engager une action individuelle et collective pour s’opposer à la campagne de pression à la vaccination contre la grippe H1N1 et le cas échéant s’opposer à toute tentative de la rendre obligatoire, en particulier dans les écoles.

Un Collectif Citoyen Sud Loire / H1N1 se constitue.

Voici l’appel qui est lancé :
“Suite à la conférence de presse du 30 octobre 2009 organisée par différents acteurs du secteur associatif de la région stéphanoise, nous lançons une campagne d’opposition citoyenne face au projet de vaccination de masse qui s’organise concernant la grippe A/ H1N1.
Nous appelons toutes les personnes, associations ou organisations qui le souhaitent et le peuvent :
-  à signer et faire signer notre déclaration collective d’opposition
qui sera remise, avec la liste des signataires, au Préfet de la Loire avant le 15 novembre 2009 (date annoncée pour le début des opérations de vaccination dans les centres mis en place à cet effet) ;
-  à participer au rassemblement organisé le mercredi 11 novembre 2009 à 15h devant la Préfecture à St Etienne en vue de remettre les lettres et pétitions et pour manifester notre opposition citoyenne face au vaccin H1N1.
-  à protéger nos enfants face au risque de vaccination collective dans les établissements scolaires en déposant, individuellement et si possible collectivement, les déclarations de refus de vaccination auprès des responsables d’établissement”.

Télécharger cet appel - 34 ko
Télécharger cet appel


Télécharger la lettre aux responsables d’établissements scolaires - 27.5 ko
Télécharger la lettre aux responsables d’établissements scolaires


D’autre part, une pétition est lancée :

Déclaration collective d’opposition au projet de vaccination massive contre la grippe H1N1

"Malgré les déclarations alarmantes de l’OMS et des responsables des Etats, et en dépit de la surenchère médiatique concernant le développement d’une pandémie mondiale de grippe A(H1N1), le nombre de décès liés à ce virus reste aujourd’hui bien inférieur à celui des décès causés chaque année par les grippes. Pourtant, des campagnes de vaccination de masse sont sur le point d’être mises en œuvre, et des milliards de dollars ont déjà été engagés par différents Etats pour la fabrication accélérée de doses en grande quantité.
Or, ces vaccins - qui n’ont jamais fait l’objet d’une évaluation clinique - posent de graves problèmes de dangerosité, en particulier en raison de leur composition, et des adjuvants et « accélérateurs d’immunité » qu’ils contiennent.
Plus grave encore, les industries pharmaceutiques produisant les vaccins ont été préalablement garanties contre tout risque de poursuites judiciaires concernant les conséquences de la vaccination. Et la plupart des Etats membres de l’OMS - la France en particulier - ont élaboré des « plans de prévention contre la pandémie grippale » prévoyant la mise en place de mesures d’exception entraînant de graves atteintes aux libertés fondamentales des citoyens.
Déjà, les pouvoirs publics réquisitionnent les personnels médicaux pour exécuter un plan de vaccination de grande ampleur.

Devant la gravité des faits et les nombreuses inquiétudes et interrogations qui leur sont liées :
-  Nous exprimons notre refus d’être objets ou acteurs de cette entreprise vaccinale de masse aux finalités douteuses et dont l’utilité et l’innocuité n’ont en rien été prouvées.
-  Nous nous opposons catégoriquement à toute campagne de vaccination collective dans les établissements scolaires, mise en œuvre sans information préalable et sans demande expresse d’autorisation parentale spécifique.
-  Nous demandons la mise en place d’un organisme officiel, dont l’indépendance à l’égard des industries pharmaceutiques soit garantie, pour assurer les évaluations relatives à l’efficacité et à la dangerosité des médicaments et vaccins avant leur mise en vente ou circulation."

Télécharger la pétition - 36.5 ko
Télécharger la pétition



Un site à consulter : http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/

Une vidéo d’ARTE : “un virus qui fait débat”





Dans la même rubrique :
Origine de la grippe porcine H1N1 : enfin une enquête de la Télévision Suisse Romande dans la région des élevages industriels géants de porcs, au Mexique.
Le projet de réforme de l’assurance maladie : "une conception qui vise à développer l’individualisme et à culpabiliser les assurés"
La santé n’est pas une marchandise
Sécurité sociale : trouver la bonne "prise"
La vaccination pour la grippe H1N1 : ALERTE. Que peut-on en penser aujourd’hui ?
Une assurance maladie solidaire ou individualiste




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil