Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Agriculture paysanne > Des rapports de GRAIN qui soutiennent l’appel à l’action sur l’agriculture pour répondre au changement climatique...
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Des rapports de GRAIN qui soutiennent l’appel à l’action sur l’agriculture pour répondre au changement climatique...
lundi 14 décembre 2009


Le 15 décembre, Via Campesina et d’autres mouvements mèneront une journée d’action à Copenhague pour assurer à l’agriculture une place centrale dans les discussions sur le changement climatique. Si l’on ne peut pas attendre grand chose de l’accord officiel, ces groupes seront toutefois porteurs d’un message d’espoir. Ce qu’ils veulent faire comprendre au monde, c’est que leur lutte incessante pour la souveraineté alimentaire constitue un moyen de résoudre la crise climatique.

GRAIN est parfaitement d’accord avec ce point de vue. Le système alimentaire mondial a besoin d’être revu de fond en comble. D’après nos calculs, l’expansion du système alimentaire industriel est la cause principale du changement climatique. Par sa dépendance des énergies fossiles, l’extension des exportations, la concentration des marchés, l’érosion des sols et le développement des plantations, il génère entre 44 et 57 % du total des émissions de gaz à effet de serre (GES). Ce système alimentaire industriel est en outre incapable d’assurer la nourriture et la subsistance des peuples alors que le climat continue à se dérégler. C’est un système qui laisse déjà plus d’un milliard d’humains affamés et qui fera des centaines de millions d’affamés supplémentaires dans les années qui viennent, si rien n’est fait pour le réorganiser.

Cependant, la conséquence la plus dramatique du système alimentaire industriel est qu’il détruit des systèmes de production alimentaire qui sont, eux, capables de renverser l’évolution climatique et d’assurer les besoins alimentaires du monde.

Oublions les crédits-carbone, la géo-ingénierie et toutes les fausses solutions de ce genre. Il existe une véritable solution à la crise climatique (*) :

-  La mise en oeuvre de pratiques agroécologiques pour reconstituer la matière organique des sols perdue par l’agriculture industrielle peut réduire le total des émissions de GES de 20 à 35 %.

-  Décentraliser l’élevage et l’intégrer dans la production agricole permet de réduire le total des émissions de GES de 5 à 9 %.

-  La distribution des produits alimentaires par des réseaux locaux plutôt que par le biais des chaînes des transnationales permet une réduction de 10 à 12 % du total des émissions de GES.

-  En mettant fin au défrichement et à la déforestation nécessaires à l’expansion des plantations, on peut réduire le total des émissions de GES de 15 à 18 %.

Ces mesures toutes simples permettraient donc une réduction de 50 à 75 % des émissions actuelles de GES dans le monde.

Pour y parvenir, il suffit d’appliquer ce que paysans et petits producteurs défendent et réclament depuis des dizaines d’années, à savoir :

-  la décentralisation de la production et de la distribution ;

-  un soutien réel des pratiques agricoles fondées sur des pratiques agroécologiques, sur la biodiversité et les savoirs locaux ;

-  une véritable réforme agraire.

Seule la politique bloque la possibilité d’une telle évolution. Le problème vient du fait que les multinationales tirent leurs bénéfices de l’alimentation industrielle et que ce sont ces multinationales qui décident les orientations politiques. Il est temps de retirer le destin de la planète et de l’humanité des griffes des grands spéculateurs et de donner la priorité à ceux qui peuvent nourrir le monde.

Nouveautés de GRAIN - décembre 2009

Pour contacter la délégation de Via Campesina à Copenhague, appeler :
Isabelle Delforge et Boaventura Monjane au +45 5053 8325

Pour avoir des détails sur la Journée d’action sur l’agriculture :
http://www.climate-justice-action.org
climate-action@aseed.net



(*) Tous les éléments et les chiffres sont disponibles dans ces articles récemment publiés :

-  Les paysans peuvent refroidir la planète - Une solution au chaos créé par le système alimentaire industriel par GRAIN - http://www.grain.org/o/ ?id=94
Références : http://www.grain.org/go/climatecrisisrefs

-  La terre au secours de la Terre : l’importance des sols face à la crise climatique
http://www.grain.org/seedling/ ?id=644

-  Le système alimentaire international et la crise climatique
http://www.grain.org/seedling/ ?id=645




Dans la même rubrique :
"Alimentons 2012 - Commençons localement dès maintenant"
9 paysans au tribunal pour avoir défendu le revenu de tous
C’est le modèle agricole qu’il faut transformer
Le choix d’un modèle agricole : clé de voûte de la vie sur le territoire
La Confédération paysanne demande 6 mesures urgentes pour sauver l’élevage et les éleveurs
Procès de la ferme des 1000 vaches mardi 1er juillet à Amiens
La Conf’ Paysanne de la Loire porte plainte contre les laiteries Sodiaal, Lactalis, Danone pour vol sur le prix du lait payé aux producteurs
Prix du lait : les paysans d’Europe à Strasbourg le 14 juillet
Procès des paysans : "Ecoutés et entendus par le Tribunal".
"Paysans - citoyens même combat"




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil