Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Réseau Solidarité Rroms > La mairie de St-Etienne a fait expulser ce mardi les familles rroms de Méons
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
La mairie de St-Etienne a fait expulser ce mardi les familles rroms de Méons
mercredi 9 juin 2010, par Georges Günther


Nouvelle journée noire pour le respect des droits et de la dignité humaine à St Etienne.
Ce mardi matin, les familles roms occupant l’immeuble de Méons (1) ont été expulsées. Expulsées sans solution donc mises à la rue. C’est à la demande directe du maire de St Etienne puisque la ville est propriétaire.
Sur place la police nationale assure l’opération avec la présence d’un huissier de justice.
Rien ne justifie une telle expulsion hormis la volonté d’en finir avec les bâtiments réquisitionnés par le réseau de solidarité et les autres bâtiments occupés par les familles, comme nous l‘a dit plus tard le directeur du cabinet du maire. Pour Méons ça n’a même pas attendu la fin de l’année scolaire (plusieurs enfants étaient scolarisés à l’école du soleil et au collège Jules Vallès).
Quelques membres du réseau de solidarité étaient sur place, pour d’autres il a fallu un peu insister pour passer le barrage de police et venir donner un coup de main pour tenter de sauver quelques effets... La ville a accepté d’envoyer un camion chercher les affaires.
Un employé municipal nous confirme que le toit de l’immeuble va être détruit. L’huissier l’avait déjà dit à un membre du réseau de solidarité.

Les familles se sont retrouvées sur une pelouse un peu plus loin. Tout le monde est désemparé. Celles qui ont des voitures les ont remplis de matelas, couvertures, ustensiles de cuisines et quelques petits mobiliers. Nous décidons de nous retrouver sur les marches de l’hôtel de ville.
Sur place nous entrons dans le hall de la mairie avec quelques rroms. Des policiers municipaux sont présents. Dès que les autres familles arrivent les portes sont alors fermées.

Nous montons demander une rencontre avec le Maire. Le directeur de cabinet, l’adjoint à la sécurité et un membre du cabinet nous reçoivent. Marie-Pierre demande que les portes de la mairie soient réouvertes. Le directeur de cabinet : « réponse négative ».

Nous réaffirmons que rien ne justifiait cette expulsion. Nous demandons l’arrêt des expulsions et une réunion de travail avec la préfecture, la mairie, les autres collectivités locales, les associations et les familles, pour mettre en route des solutions de logement et d’hébergement décentes et durables.
Après avoir contesté qu’il existe des financements européens pour améliorer les conditions de logement des communautés marginalisées notamment roms, et affirmé que la mairie recevait beaucoup de demandes d’expulsion y compris de l’ADAPEI (le réseau de solidarité à d’autres informations de l’ADAPEI sur le fait qu’elle n’a rien demandé), le directeur de cabinet précise la position de la mairie : « Vous savez comment cette question est contradictoire, on se sent coincé dans cette affaire. La ville de St Etienne est celle en France qui a les niveaux des loyers les plus faibles parce que nous sommes la ville qui a le plus de logements vacants. Donc si on laisse s’installer les squats en trois ans on va voir tripler, quadrupler les squats. (...) Si on cesse cette politique d’expulsion on va voir exploser ces squats. ». Une nouvelle version de l’appel d’air avec reconnaissance de la vacance de nombreux bâtiments.
Plusieurs membres d’associations présents insistent sur la demande d’une réunion de travail. « Pourquoi ça ne serait pas la fierté de la ville de recevoir ces gens, pourquoi n’assumez-vous pas cette demande ensemble avec les associations ? » demande quelqu’un.
Réponse « pourquoi la ville ferait seule l’effort ? (...) Aucun maire de l’agglomération n’a répondu à la demande du maire de St-Etienne. (...) Pourquoi ne vous adressez-vous pas au préfet, au Conseil Général. Vous n’envahissez pas le Conseil Général. (...) ». Les membres des associations protestent : « Nous le faisons aussi ... ». Puis énervement du directeur de cabinet avec des mises en cause personnelles, des accusations d’instrumentaliser la cause des roms, les roms viennent à St Etienne, lui a-t-on dit, parce qu’il y a des associations qui les accueillent. « Plus on vous reçoit plus vous venez nous voir »...
Pendant ce temps 30 personnes sont dehors sous la pluie.
Nous décidons dans ces conditions ne pas poursuivre.

Ce soir les familles étaient toujours à la rue. Elles refusent d’aller au bidonville.

Georges Günther

(8 juin 2010)


 Des photos du bidonville de St-Etienne, ce mardi 8 juin - Marie-Pierre Vincent  


La mairie de St-Etienne a installé le confort : 2 cabines WC chimiques comme celle-là, et deux tuyaux d’arrivée d’eau, quelque part au milieu du désastre.

Télécharger la pétition
Télécharger la pétition "Non au bidonville de St-Etienne".


UN TOIT C’EST UN DROIT, UN TOIT C’EST LA LOI. Logement : manifestation/forum samedi 12 juin 2010 à St-Etienne


(1) Le bâtiment des instituteurs de Méons avait été réquisitionné par les associations il y a deux ans suite à l’expulsion à la demande de la mairie de l’ex-école de Montplaisir et à la destruction sauvage de toutes les affaires des familles par le feu et la fumée de pneus brûlés dans les bâtiments.
Voir : Les affaires des familles Rroms ont été détruites et les locaux de l’école de Montplaisir ont été saccagés
Voir aussi : Chronique de Méons
Un campement de 16 jours s’en était suivi sur la place Jean Jaurès. C’est devant le refus de la préfecture et de la mairie de mettre en oeuvre des solutions de relogement que le réseau de solidarité avait décidé de réquisitionner cet immeuble en bon état, vide depuis des années.




Dans la même rubrique :
Soirée d’information et d’échanges avec les Rroms
La décence voudrait que MM Thiollière et Rey se taisent
Rroms : les départs ANAEM, une drôle d’histoire...
La ville de St-Etienne fait leur fête aux enfants Rroms
Une première famille installée dans un logement, grâce à la ville de St-Chamond
Beaucoup de stéphanois attendent de la Mairie de St-Etienne qu’elle sorte de son attitude de blocage.
Une centaine de personnes, des familles avec des enfants, mises à la rue à Beaubrun.
“La France contre ses Tsiganes ?” Conférence-débat avec Emmanuel Filhol jeudi 21 octobre à St-Etienne
Les bonnes solutions existent, pour peu que chacun prenne ses responsabilités...
Nouvelle expulsion ce matin à St-Etienne de 35 personnes dont une douzaine d’enfants




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil