Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Egalité des droits / Antiracisme > Ouf ! Expulsé !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
VIVE NOTRE GRANDE ET BELLE ET SI DÉMOCRATIQUE DÉMOCRATIE !
Ouf ! Expulsé !
Oh, le vilain imam de l’islam.
lundi 26 avril 2004, par Gérard Di Cicco


Une fois de plus, la République a été sauvée, grâce à la promptitude d’une justice sans état d’âme et qui n’hésite pas, quand les citoyennes zé et les citoyens sont en réel danger, à déclencher de salutaires et courageuses mesures d’exception tout à fait exceptionnelles pour sauver l’idéal républicain que nous chérissons tous et cette belle et inestimable démocratie laïque et chrétienne, sauvée in extremis une fois de plus. Et sans l’aide de Superman ou de Spiderman. Restons Français !

Ouf ! Expulsé !

Ouf ! Une fois de plus, la démocratie a eu chaud. Dormez bien gentils chrétiens : l’immonde imam, à l’islam douteux et intégriste, a été expulsé de l’autre côté de la Méditerranée. On l’a échappée belle ! Heureusement que la justice française sait quand il le faut vraiment, prendre d’urgentes et indispensables mesures d’exception.

Excusez le ton satirique teinté d’ironie de ma missive.

Plus sérieusement : qu’est-ce que c’est que ces campagnes médiatiques d’intoxication de l’opinion publique ? Osons le dire carrément : télés et radios nous balancent de la merde, dans les yeux et dans les oreilles. Et, conséquemment, dans la tête. De la merde à doses régulières et programmées. N’ayons rien à faire, dans un tel cas avéré de nullité et de bassesses télévisuelles, du politiquement correct.

Car, ce qu’on nous donne à voir et à entendre pue le fric et l’égout, jusqu’au dégoût. Avec de forts relents de xénophobie soft et de discriminations habilement grimées.

Osons - encore ! - le dire ici : le Loft, Fear Factor, Koh Lanta, Bachelor, La Ferme des Célébrités, les Colocataires, et autres inepties, tout ce ramassis d’émissions racoleuses de soi-disante « télé-réalité », qui sont tout sauf la réalité, la vraie de vraie, toutes ces émissions envahissent tout le P.A.F. ( ou le P.I.F. : Paysage Idiovisuel Franchouillard ). Pire : elles le polluent, le phagocytent. Leur radiations néfastes ont un effet encore plus désastreux que celles de Tchernobyl, puisque frappant directement au cerveau de leurs irradiations nocives !

Je m’égare, pensez-vous ? Pas du tout : je veux dire par là qu’on nous triture et lave le cerveau avec tout ce magma infect. Et qu’on en arrive, enfin, à cet imam décrié à longueurs d’ondes... Bien évidemment, chers auditeurs et téléspectateurs assidus, je ne vais pas défendre l’indéfendable : cet imam-là, il aurait mieux fait de fermer sa g... de se taire, quoi. « On » lui a tendu un piège, grossier, et un micro. Il a plongé dedans. « Lyon-mag », tout content, avait « son » scoop. Et pouvait confirmer ce que tout le monde savait déjà : haro sur le vilain islam ; « cette religion, on vous l’avait déjà dit, c’est que soumission, châtiments corporels et autres vicissitudes. Vive le pape ! Alleluia ! »

Sauf que, ce qu’on a entendu, c’est une caricature de l’islam. Comme dans toutes les religions, il y a des intégristes indécrottables, des allumés qui se croient éclairés, des absolutistes qui érigent leur vision en vérité absolue, des radicaux indéracinables et même des passéistes qui refusent obstinément d’affronter les réalités du présent . Aux dernières nouvelles, d’ailleurs, les Catholiques de Rome ne sont pas spécialement des progressistes...Demandez-leur, pour rigoler, ce qu’ils pensent de la contraception, de l’avortement, voire du préservatif. Pas mieux, non ?

Donc, dans toute cette lamentable histoire qui, entre parenthèses, est lamentable du point de vue du droit et du respect des personnes ( si cet imam-là a commis un délit au regard du droit français, pourquoi ne pas l’interpeller au nom de ce même droit et le juger en France, sur le sol français : manque de courage ou manipulation ? ) , rappelons, tout de même, dans ce beau et fier pays si attaché aux droits de l’homme, qu’un homme n’est pas déclaré coupable tant qu’il n’a pas été jugé. Or ici, arrêtez-moi si je me trompe, de procès il n’y eut point. Juste une mesure d’exception. Ces mœurs-là nous rappellent fâcheusement d’autres gouvernements et d’autres pratiques ... d’exception ; qu’on croyait oubliées. Franchement , mon cher Francisque, vous avez dit... démocratie ? Comme c’est bizarre...

Redisons-le donc ici : la démocratie, et la justice par conséquent, ne tolèrent AUCUNE mesure d’exception. Faute de faillir, ipso facto, à leur déontologie et à leur éthique. Je le redis : AUCUNE.

Résumons donc, puisqu’il faut bien conclure : ce qu’a déclaré cet imam est répréhensible et intolérable, certes. La réaction de la République - et nous en faisons TOUTES et TOUS partie , puisque NOUS sommes la République - est indigne. Je le dis ici haut et fort, faute de l’avoir entendu ailleurs. Nos prétendus « intellectuels » semblent d’ailleurs singulièrement manquer de clairvoyance ou de courage. Ou des deux.

Voltaire est bien mort. Et le père Hugo définitivement enterré. Pauvre France : qu’as-tu fait de ton héritage ? Ce soir, en tant que citoyen, j’ai honte...Et que Dieu nous pardonne !




> Ouf ! Expulsé !
12 mars 2005, par Hervé

Bonsoir monsieur Ronat, Je vous propose, en même temps que Dieu, de laisser tomber votre ami Voltaire (qui est une sorte de Dieu en France, il s’est d’ailleurs bien évertué à le faire croire durant toute sa vie). Il ne fut pas que l’homme de l’affaire Calas. Nous connaissons aussi ses prises de positions racistes et racialistes.

Lisons-donc sa superbe théorie sur l’origine des noirs Africains : " Il n’est pas improbable que dans les pays chauds, des singes aient subjugué des filles."

Et je ne cite que le plus soft, relisez donc Voltaire au lieu de l’invoquer benoitement en bon Français.

Cordialement. Hervé.

Répondre à ce message

> Ouf ! Expulsé !
29 avril 2004, par THIERRY RONAT

Bravo, Félicitations pour cet article et les réflexions qu’il inspire. Il est vrai que Voltaire, Hugo sont bien morts et qu’aujourd’hui tous les "Frères" citoyens sont bien silencieux et passifs à la différence de leurs ainés, pendant que notre gouvernement brade notre pays à l’Europe en le tirant vers la bas. Pour conclure tout cela n’est qu’une histoire d’hommes, s’il vous plait, laissez Dieu en dehors de tout cela il a déjà fait assez de mal comme cela ...

Thierry RONAT

Répondre à ce message

> Ouf ! Expulsé !
9 mai 2004

en réponse à T. Roinat

Mille excuses pour la référence finale à Dieu. C’était juste une figure de syle. Je le ferais plus. Vous avez raison : juste une affaire d’hommes. Si on peut encore donner le beau nom " d’hommes " à es concitoyens ( en un seul mot ? ) qui ne réagissent plus, ne s’indignent plus, ou très mollement. Une fois de plus : où sont les grands penseurs, les grands intellectuels. Ceux censés être les phares de la civilisation ? Je suis passablment inquiet. Ce pays me semble bien malade....

Répondre à ce message

Dans la même rubrique :
Conférence-débat avec Alain Gresh
Rassemblement de protestation et de solidarité avec la communauté musulmane
Appel pour le Forum social des quartiers populaires
Intégration et communautarisme : une réflexion est lancée
Non à l’immigration jetable !
Khaled Kelkal : 10 ans après
Communauté, communautarisme et crise de la citoyenneté
Rapport Rufin : le monde à l’envers
Manifester, pourquoi ?
La position de la Ligue des Droits de l’Homme sur la question du foulard.




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil