Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Quelle connerie la guerre ! > Yolande Mukagasana à Saint-Etienne vendredi 7 mai
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Yolande Mukagasana à Saint-Etienne vendredi 7 mai
A l’invitation d’"Artistes contre la guerre"
dimanche 2 mai 2004, par Martine Chevalier


Cassius N. : 10 ans, orphelin - 13.7 ko
Cassius N. : 10 ans, orphelin
 

Yolande Mukagasana fera une conférence sur le génocide du Rwanda le 7 mai à Saint-Etienne , à 20 heures, salle de conférence de l’ Ecole Régionale des Beaux-Arts , entrée : 15, rue Henri-Gonnard

Yolande Mukagasana, rwandaise et belge, est née en 1954 au Rwanda. Lors du génocide de 1994, elle a perdu son mari et ses trois enfants et vu détruire le centre de santé qu’elle avait fondé. Elle a alors construit un centre d’accueil pour orphelins et en a adopté dix-sept. Réfugiée en Belgique depuis 1995, elle y a créé en 1999 "Nyamirambo Point d’Appui - Fondation pour la mémoire du génocide au Rwanda et pour la reconstruction ", qui oeuvre pour sensibiliser le public, en particulier les jeunes, à cette tragédie, notamment par la littérature, le théâtre et des conférences.

Pour Artistes contre la Guerre, Marie Pierre Vincent a rencontré Yolande Mukagasana en septembre 2003. L’Unesco lui décernait alors la mention d’honneur de son prix de l’éducation pour la paix.

Unesco - Avec Alain Kazinierakis (à gauche) - 19.4 ko
Unesco - Avec Alain Kazinierakis (à gauche)

Suite à cette rencontre, l’exposition des photographies d’Alain Kazinierakis " Les blessures du silence " a été montrée à Saint-Etienne en octobre 2003, dans le cadre de la manifestation ’"artistes contre la guerre".

 
Vernissage de l’exposition à Saint-Etienne - 18.4 ko
Vernissage de l’exposition à Saint-Etienne

La décision était également prise de consacrer une partie de l’argent collecté, grâce à la vente des oeuvres des artistes, à un projet de Yolande Mukagasana : la construction d’orphelinats-écoles pour les orphelins du Rwanda.







Une conférence de presse aura lieu à 17 heures à la Serre des Beaux-Arts , pour faire le point sur les trois projets financés et remettre l’argent en présence de Yolande Mukagasana.

Les livres de Yolande Mukagasana seront également disponibles.

Le site d’"artistes contre la guerre"




Dans la même rubrique :
Reagan fut le boucher de mon peuple
Lettre reçue d’un ami libanais
Le Jeu est terminé
La résolution 1701 de l’ONU - La position du Hezbollah - le point de vue d’une enseignante de Beyrouth
Liban, Palestine : avec les peuples qui résistent à la recolonisation et aux fauteurs de guerre
Liban : "une bataille qui ne fait que commencer”
Des identités, une résistance.
Liban : la guerre des 33 jours et la résolution 1701 du Conseil de Sécurité
Les néo-barbares
Exiger l’application et le respect du Droit pour le peuple palestinien.




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil