Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Groupe de réflexion "travail travail !" > L’enjeu des retraites : rencontre avec Bernard Friot à St-Etienne mardi 19 octobre
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
ET SI NOUS ARRÊTIONS DE PENSER QUE DEMAIN SERA FORCÉMENT PIRE QU’AUJOURD’HUI ?
L’enjeu des retraites : rencontre avec Bernard Friot à St-Etienne mardi 19 octobre
à 19h30 au Remue-Méninges.
mardi 5 octobre 2010


Cette soirée est organisée par le groupe de réflexion « travail-travail ! » qui prolonge en 2010-2011 les “cafés citoyens” organisés depuis 2008 par les réseaux citoyens et le café-lecture le Remue-Méninges (voir) - Au Remue-Méninges, 59 rue Désiré Claude.


“Et si nous arrêtions de penser que demain sera forcément pire qu’aujourd’hui ?

Pour nous aider, nous avons choisi d’inviter Bernard Friot, sociologue et auteur du livre « l’enjeu des retraites ».
En décrivant l’évolution de l’expérience des retraites,
il transforme le discours dominant et résigné qui parle de « problème des retraites » en discours utopique et joyeux.

A travers une analyse économique,
il explique pourquoi l’évolution démographique n’est pas un problème pour le financement des retraites.

Il nous sort du pessimisme ambiant et des positions défensives et nous propose d’aller à l’offensive.
En effet il est tout à fait possible d’exiger une pension pour tous les retraités dès 60 ans, d’un montant égal au meilleur salaire.

Au delà de son analyse sur les questions de financement, Bernard Friot libère notre imaginaire
et s’appuie sur l’expérience positive des retraites pour développer plusieurs idées :

celle « d’un salaire à vie » afin de libérer le travail de l’emploi,
car selon lui "l’emploi tue le travail"

celle aussi de créer une cotisation pour l’investissement, afin de libérer le travail des marchés financiers,
c’est à dire de nous libérer des investisseurs financiers qui prennent beaucoup plus d’argent dans l’économie qu’ils n’en réinvestissent.

Bien sûr que demain ne sera pas pire qu’aujourd’hui...

Mais pour cela, il faut combattre.

Laure Clerjon

Contact (à propos de cette rencontre, ou pour participer au groupe de réflexion "travail-travail") : clerjon.laure@free.fr


Non, ce n’est pas fini ! Ce n’est pas parce que le 15 septembre, les députés du président des riches ont voté une “réforme” de régression de la société (qui par exemple repousse à 62 ans, et pour des millions de personnes à 67 ans, l’âge du départ possible en retraite), ce n’est pas parce que les sénateurs sarkozystes voteront bientôt la même chose à quelques bricoles près...que la question des retraites est pliée ! Des millions de travailleurs ont manifesté en juin et en septembre, une nouvelle journée d’action se prépare pour le 23 septembre, mais au-delà même de ces luttes très importantes, il est évident que de toutes façons les choses n’en resteront pas là.
Des transformations de grande ampleur sont nécessaires et possibles. La question des retraites, qui est aussi celle du travail et de la place des travailleurs dans la société, sera au coeur des prochaines années. C’est pourquoi il est important de prendre le temps d’y réfléchir.

Bernard Friot travaille depuis longtemps sur la question des retraites et du salariat. Avec une approche très fondamentale, qui lui fait dire par exemple : "L’enjeu central des retraites est l’émancipation du travail de la valeur travail". Que veut-il dire par là ? Nous pourrons creuser ces questions avec lui le 19 octobre !

Bernard Friot est économiste et sociologue, membre fondateur de l’I.E.S (Institut Européen du Salariat). Il a rassemblé analyses et propositions dans son dernier livre, paru en mars 2010 : “L’enjeu des retraites” (Editions La Dispute)

Pour préparer la rencontre du 19 octobre, il est donc conseillé de lire ce livre (disponible par exemple à la librairie Lune et l’Autre, 19 rue Pierre Bérard à St-Etienne - 12 euros).

On peut consulter le site qui présente les travaux de Bernard Friot : http://epinore.pagesperso-orange.fr/

Et aussi celui de l’Institut européen du salariat : http://www.ies-salariat.org

On peut aussi écouter plusieurs conférences et débats avec Bernard Friot et lire plusieurs de ses textes, disponibles sur Internet :

-  Là-bas si j’y suis du 2 septembre 2010 :
(la discussion avec Bernard Friot commence aux 2/3 de la 3ème ligne de l’enregistrement)

Ou à http://media.la-bas.org/mp3/100902/100902.mp3
(à 1/4 de l’enregistrement)

-  Conférence sur l’avenir des retraites et du salariat à la faculté de droit le 11 mai 2010 à Epinal Conférence débat d’Epinal

-  intervention de Bernard Friot en juin 2010au Forum Social de Vannes


L’enjeu des retraites - Bernard FRIOT - Vannes le 11/6/2010



On peut lire aussi deux textes de Bernard Friot, sur le site du Monde Diplomatique :

-  “Grande crise, acte II : Retraites, un trésor impensé" - Attaqué de toute part, le système de retraites financé par la cotisation n’est pas un simple enjeu social : il porte en lui un projet de civilisation.
http://www.monde-diplomatique.fr/2010/09/FRIOT/19637

-  un débat lancé par B. Friot dans "les blogs du diplo" : "A partir des retraites, imaginer un salaire à vie"
http://blog.mondediplo.net/2010-09-08-A-partir-des-retraites-imaginer-un-salaire-a-vie


Le dernier livre de Bernard Friot : L’ENJEU DES RETRAITES

Les réformateurs et la plupart des opposants à la réforme actuelle des retraites, malgré leurs divergences, fondent leur diagnostic du prétendu " problème des retraites " sur les mêmes présupposés nous subirions un choc démographique, il serait impossible d’augmenter les cotisations qui alimentent les retraites, c’est un prélèvement sur la valeur produite par les actifs qui financerait les pensions, la justice voudrait que le montant des pensions soit déterminé par la somme des cotisations versées du temps de son activité. etc.
Cet ouvrage répond à ces arguments et propose une tout autre analyse. Et si le problème démographique était une illusion ? Et si les pensions de retraite n’étaient pas un revenu différé mais un salaire continué. lié à la qualification ? Et si les retraités n’étaient pas des inactifs, comme le veut la statistique, mais des personnes différemment actives, enfin libres de travailler à l’écart du marché du travail ? L’enjeu des retraites c’est d’abord reconnaître et prolonger l’indéniable réussite humaine et politique des retraites. C’est également mettre en débat le statut du salaire et de la qualification pour tous, ainsi que le rapport au travail que nous voulons promouvoir. C’est seulement en posant de telles questions fondamentales que l’on pourra renouer avec les objectifs progressistes qui ont mené au système actuel et ouvrir une alternative sérieuse à la réforme en cours.


Télécharger le flyer d’invitation à la rencontre avec Bernard Friot - 79.2 ko
Télécharger le flyer d’invitation à la rencontre avec Bernard Friot




Dans la même rubrique :
« Souffrance en France. La banalisation de l’injustice sociale » : rencontre autour des recherches de Christophe Dejours
Rencontre avec Michel et Monique Pinçon-Charlot : le président des riches - Une enquête sur l’oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy
Faire advenir le salariat, ou poursuite d’une réflexion sur le travail !
Bernard Friot à St-Etienne : Menons une bataille des retraites à la hauteur de l’expérience que nous faisons de la nocivité du capitalisme
Bernard Friot : En quoi l’emploi c’est capitaliste ? Et en quoi le salaire à vie c’est anti-capitaliste ?...
Bernard Friot : “Faire la révolution c’est pousser plus loin un subversif déjà là”
Halte aux méthodes du néomanagement !
Faire advenir le salariat pour en finir avec le capitalisme !
Conférence-Débat avec Cédric Durand : "le capitalisme est-il indépassable ?"
"En finir avec les idées fausses sur les fonctionnaires et la fonction publique"




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil