Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Zérogm42 > Action civique pour les PNPP ce samedi 14 mai à Maclas à partir de 11h
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
PURIN D’ORTIE ET COMPAGNIE...
Action civique pour les PNPP ce samedi 14 mai à Maclas à partir de 11h
Le Ministère invente « La Piquette d’Ortie » pour mieux interdire « Le Purin d’Ortie »
mardi 10 mai 2011, par Jean-Luc Juthier


Comme beaucoup de paysans et de jardiniers, nous utilisons des produits à base de plantes : tisanes, extraits et purins ... Ces substances ne disposent pas d’autorisation de mise en marché (AMM) et sont donc interdites par la réglementation française.
Pour calmer le jeu, le ministère vient d’autoriser par un décret une recette de purin d’ortie (la recette ministérielle de la piquette d’ortie). C’est un effet d’annonce qui ne règle rien puisque les PNPP (produits naturels peu préoccupants) sont toujours classés comme produits phytopharmaceutiques.
Pour dénoncer cette situation et faire évoluer la réglementation, nous organisons avec ASPRO-Pnpp, la Confédération Paysanne, l’ARDAB , en partenariat avec de nombreuses organisations et avec la participation d’élus régionaux, une journée d’action civique sur notre exploitation à Maclas le samedi 14 mai à partir de 11 heures.

Vous trouverez le programme en PJ, ainsi qu’une affichette et le communiqué de presse.
Merci de faire suivre à vos réseaux
A bientôt au GAEC de la Ferme aux Mille Fruits

Contact au 04 75 67 14 74 (HR) ou 04 74 87 35 84

Jean-Luc Juthier
Télécharger le programme de la journée - 129.5 ko
Télécharger le programme de la journée


Voir aussi la mise au point de l’Aspro-PNPP (ASsociation pour la PROmotion des Produits Naturels Peu Préoccupants) : http://www.aspro-pnpp.org



La piquette d’ortie ministérielle

On a largement entendu parler fin avril d’une soi-disant autorisation (enfin !) du purin d’ortie. Il n’en n’est rien.
Voici les explications de plusieurs associations très concernées par l’utilisation des PNPP, les “préparations naturelles peu préoccupantes” : l’ASPRO PNPP, La Confédération Paysanne, Nature et Progrès, Les Amis de la Terre, Les Amis de l’Ortie, Le Syndicat des Simples, Le Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique :

“1. L’arrêté publié le 28 avril (1) pour « autoriser le purin d’ortie » a pour effet d’interdire la commercialisation de tout purin d’ortie correctement préparé. En effet, les producteurs de purin d’ortie n’utilisent pas le procédé de fabrication rendu obligatoire par cet arrêté, car ce n’est pas le bon procédé de fabrication. Ils ne pourront toujours pas commercialiser leur production. Le seul « purin » autorisé par l’arrêté est une « piquette d’ortie », recette de Pif le Chien.

2. Cet arrêté est un passe droit ministériel visant uniquement à jeter de la poudre aux yeux des élus de la majorité ou de l’opposition qui sont de plus en plus nombreux à critiquer l’action du Ministère de l’agriculture : Dans un arrêté du 8 décembre 2009, le Ministre a défini des procédures inadaptées pour l’autorisation des PNPP. Mais il n’a pas été capable de les appliquer pour le purin d’ortie. En publiant l’arrêté d’autorisation, il ne respecte donc pas la réglementation qu’il a lui même mis en place, ainsi que l’atteste l’avis de l’ANSES du 27 janvier 2011. Trois mois après et contrairement aux pratiques de l’ANSES, cet avis n’est toujours pas rendu public sur son site !

Tout ceci met en évidence le bien fondé des critiques que nous formulons à l’encontre de la réglementation mise en place par le ministère de l’agriculture (2). C’est pour ces mêmes raisons que la loi sur l’eau votée par le parlement le 12 décembre 2006 dit que les PNPP ne relèvent pas de la réglementation des pesticides. Le décret du 23 juin 2009 définissant les PNPP et l’arrêté d’application du 8 décembre 2009 ne respectent pas cette loi ni le vote des parlementaires parce qu’ils situent les PNPP parmi les pesticides.

Le nouveau décret publié le 28 avril dernier ne respecte pas la loi du 30/12/2006, ni le décret du 23/06/2009, ni l’arrêté du 8/12/2009, avec pour conséquences les tours de passe passe ministériels pour annoncer une fausse autorisation du purin d’ortie.

En continuant à commercialiser et à utiliser du vrai purin d’ortie, préparé suivant les bons usages en vigueur, nous respectons la loi et ne respectons pas les règlements qui ne respectent pas la loi. Nous demandons au ministre de respecter lui aussi la loi et de modifier en conséquence son décret et son arrêté d’application. Nous lui suggérons de s’inspirer pour cela des réglementations en vigueur en Allemagne, Autriche ou Espagne, pays qui autorisent largement les PNPP tout en respectant la même réglementation européenne que nous.

Le ministre déclare vouloir réduire les pesticides. En même temps il continue de bloquer les alternatives comme nous le voyons avec la nouvelle « Piquette d’Ortie », alors qu’il a donné 74 dérogations pour autoriser la commercialisation et l’utilisation des pesticides interdits car reconnus très toxiques en 2010.

C’est pourquoi nous invitons le ministre Bruno Le Maire à assister notre prochaine journée d’action en faveur des PNPP le 14 mai à Maclas (Loire) dans une exploitation agricole.

St Laurent le 04 Mai 2011

(1) : http://www.aspro-pnpp.org/liens

(2) : http://www.aspro-pnpp.org/liens

Contact :
J F LYPHOUT : 05 53 05 28 44
Guy Kastler : 06 03 94 57 21
ASPRO PNPP : 05 55 41 68 81

Télécharger la déclaration des associations - 248.1 ko
Télécharger la déclaration des associations


La recette de la “piquette d’ortie” ministérielle, rend obligatoire un procédé qui n’a rien à voir avec ce que font depuis des décennies - des siècles ? - les utilisateurs du purin d’ortie...

(Journal Officiel de la République Française du 28 avril 2011 - Arrêté du 18 avril 2011 autorisant la mise sur le marché du purin d’ortie en tant que préparation naturelle peu préoccupante à usage phytopharmaceutique)

ANNEXE - RECETTE DE FABRICATION ET CONDITIONS D’UTILISATION DU PURIN D’ORTIE (PNPP no 2011-01)
“Fabrication et ingrédients
1. Faire macérer les feuilles d’orties (choisir des pousses jeunes et non montées en graines) dans de l’eau (eau de pluie ou de source de préférence) à raison de 1 kg pour 10 litres d’eau, sans aucun autre ajout. La fermentation peut être facilitée si l’ortie est préalablement hachée.
2. Brasser le mélange tous les jours.
3. Laisser macérer 3 à 4 jours à 18° C pour obtenir un effet insecticide et fongicide.
4. Filtrer la macération et diluer le filtrat dans environ 5 fois son volume d’eau (eau de pluie ou de source de préférence) dans un récipient fermé et identifié.
S’assurer que le pH du purin obtenu sera de l’ordre de 6 à 6,5, gage d’une fabrication et d’une conservation dans de bonnes conditions. “



Voir aussi :

-  Non à l’interdiction des alternatives aux pesticides

-  De l’huile de neem épandue à St-Chamond




Dans la même rubrique :
Construisons un avenir sans OGM
OGM : ils ont voté ! Et puis après ?
Où en est-on sur les OGM ?
Vendredi 2 avril, les Faucheurs volontaires ont bloqué les installations Sea Invest/sOGeMa dans le port de Sète.
Les Faucheurs volontaires ont déposé à la gendarmerie de Vienne la liste des participants à la neutralisation d’une parcelle de colza muté OGM en Lorraine
Pas de vigne ni de vin OGM en France !
OGM par mutagénèse : des vidéos d’une passionnante journée de travail de la Confédération Paysanne de Touraine
« L’Etat vise à instrumentaliser les ONG pour faire du business »
Tribunal international MONSANTO du 14 au 16 octobre à La Haye (Pays Bas)
130 organisations de la société civile exigent la transparence et réclament la suspension provisoire des autorisations du Maïs NK603 et du Roundup




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil