Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Justice sociale / Droits sociaux > L’ISF - impôt sur les grandes fortunes, dans la Loire, en 2009...
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
L’ISF - impôt sur les grandes fortunes, dans la Loire, en 2009...
mardi 7 juin 2011, par Georges Günther


L’observatoire des inégalités publie un article au sujet de l’impôt sur les grandes fortunes en 2009 (l’ISF).
Il a rapporté 3,59 milliards d’euros en 2009 pour un peu plus de 559 000 contribuables. Ce qui est quand même peu au regard des fortunes accumulées. Près de la moitié de cet impôt provient de la région Ile-de-France.

Dans la Loire, 3 villes concentrent les redevables à l’ISF :
-  Roanne : 178 redevables, pour un patrimoine moyen de 1 526 408 € (déclaré au fisc) et un montant moyen de l’ISF de 3958 €, soit 0,26% du patrimoine déclaré (de quoi mettre vraiment sur la paille).
-  Saint-Chamond : 151 redevables, pour un patrimoine de 1 570 336 € et un montant moyen de l’ISF de 5 969 €, soit 0,38 % du patrimoine déclaré.
-  Saint-Etienne : 964 redevables, pour un patrimoine de1 615 587 € et un montant moyen de l’ISF de 5 014 €, soit 0,31% du patrimoine déclaré.

Voici le lien vers l’article : L’impôt de solidarité sur la fortune et les territoires

L’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) est un impôt sur le patrimoine. Pour le payer il faut disposer d’une fortune qui dépasse 800 000 euros. De nombreux biens habituellement considérés comme faisant partie du patrimoine ne sont pas taxés, comme les œuvres d’art ou les biens professionnels. Un abattement de 30 % est appliqué pour la résidence principale : il faut donc que la valeur de cette dernière dépasse 1,14 million pour être imposée à l’ISF.
Et les très riches n’ont vraiment pas de souci à ce faire ces temps-ci, puisque la baisse des taux de l’impôt sur la fortune que le gouvernement a annoncé sous prétexte de compenser la suppression du bouclier fiscal, réduit par quatre l’impôt des plus fortunés pour un coût total de 1,8 milliard d’euros pour le budget de l’Etat. l’équivalent du financement de 70 000 emplois dans les services publics, d’un dixième du budget des écoles primaires en 2011, du montant des bourses versées à 600 000 étudiants. La rigueur c’est bon pour les pauvres. Dans le monde des très riches là on ne compte pas.
Le cadeau fiscal est considérable pour les très grandes fortunes.
Le ménage dont la fortune s’élève à un million d’euros après abattements ne paiera plus rien... Celui qui dispose de trois millions d’euros paiera 5000€ contre 8000 € auparavant (un trimestre de travail d’une personne au Smic). Un foyer riche de 20 millions d’euros gagnera 182 000 euros d’impôts par an (15 ans de SMIC et 33 ans de RSA). Pour une fortune de 100 millions d’euros le cadeau représente 1,2 million soit un siècle de Smic !
Une politique de classe !

Voir l’article de de Noam Leandri sur le site de l’Observatoire des inégalités : Baisse de l’impôt de solidarité sur la fortune : qui va y gagner ?

Georges Günther




Dans la même rubrique :
Ô boulot
L’annonce de la suppression de la réforme de l’ASS par le Président de la République, n’a toujours pas été appliquée.
Ce dimanche 17 octobre journée mondiale du refus de la misère.
Le revenu universel, vite !
L’appel de Vienne pour le Droit au revenu
1er Mai : faites du travail !
Ce 17 octobre 2007, vingtième anniversaire de la journée mondiale du refus de la misère
Le 7 juillet le TGI de St-Etienne a jugé les plaintes de 44 chômeurs « recalculés ».
Une journée de vacances en famille à Marseille
Le 17 octobre : journée mondiale du refus de la misère.




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil