Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Justice écologique > La Convergence Citoyenne pour une Transition Energétique
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
La Convergence Citoyenne pour une Transition Energétique
vendredi 2 septembre 2011, par Bruno Viennois


Du 26 au 28 août, Lézan (Gard) a été le théâtre de la Convergence citoyenne pour une transition énergétique à l’initiative des collectifs anti-gaz de schiste. Près de 15 000 participants (selon les organisateurs), s’étaient donné rendez-vous au pied des Cévennes, issus de tous horizons militants et non-militants.

Des luttes qui convergent

Le programme dense des conférences et tables rondes avait pour objectif de faire émerger le dénominateur commun entre luttes contre le gaz de schiste, le nucléaire, les OGM, l’extractivisme, les agro-carburants, les projets d’aéroports et l’ensemble des luttes socio-environnementales.

Des ateliers pratiques à travers les nombreux stands permettaient d’embrasser la palette des alternatives possibles en matière d’énergie, de transport, de bâtiment... sans oublier des festivités pour comprendre qu’un monde sans hydrocarbures fossiles ni nucléaire est non seulement nécessaire mais désirable.

Au fil des évènements, des éléments convergents se sont effectivement dégagés. Le citoyen est globalement dépossédé de tout contrôle démocratique sur les questions énergétiques. Le productivisme est le « monstre froid », pour reprendre l’expression de Xavier Renou (1), multiforme, qui place toujours les intérêts marchands et particuliers avant les intérêts humains et collectifs. Le projet de nos gouvernements d’adapter la planète au capitalisme (capitalisme vert (2) fait et va faire un nombre croissant de laissés-pour-compte en particulier parmi les populations les plus modestes en France et dans le monde.


Vers la reconquête du pouvoir décisionnel citoyen

A l’aune de la forte participation et de la richesse des échanges entre intervenants et participants, il a été rédigé un texte collectif (Déclaration de Lézan) (3) qui fait la synthèse des trois jours de travail de cette convergence, qui ratifie au passage l’accord des peuples de Cochabamba (4) et qui pose le premier jalon de la reconquête citoyenne du pouvoir décisionnel sur les questions énergétiques. Ce texte va être porté à la Commission Européenne par le mouvement des Indignés, en route pour Bruxelles, qui avaient fait étape pour l’occasion.
Car c’est bien cela l’idée maîtresse de ces rencontres : se réapproprier le débât sur l’énergie et construire un rapport de force citoyen avec la classe politique et les multinationales.

Lézan n’est donc qu’un début et d’autres convergences citoyennes auront lieu dorénavant régulièrement pour préparer ensemble un avenir convivial où l’Humain et la Terre seront au centre des préoccupations sociétales en lieu et place de l’argent et du profit.
Les atteintes à l’intégrité de la planète et de ses habitants s’accélèrent : catastrophe nucléaire au Japon, permis d’exploration de gaz de schiste en France, culture d’OGM cachés (5) en France, projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, etc. Mais le calendrier de l’année à venir est aussi riche en occasions de se faire entendre et de peser dans les débats : élections présidentielles en France, Forum Mondial de l’Eau, Rio + 20, G 20, Sommet sur le Climat de l’ONU...

C’est donc fort de ce constat que la Déclaration de Lézan adresse ce message aux citoyens du monde entier : Globalisons la lutte, Globalisons l’espérance !

Bruno Viennois
01/09/2011

[1] Membre du collectif « Les Désobéissants ». Voir : http://www.desobeir.net

[2] Voir http://www.dailymotion.com/video/xa9mub_le-capitalisme-vert
et http://www.duvalmc.com

[3] http://www.convergenceenergetique.org

[4] Voir http://climatjustice.files.wordpress.com

[5] Voir http://www.reseauxcitoyens-st-etienne.org/article.php3 ?id_article=1833




Dans la même rubrique :
Appel à mobilisation contre le gaz de schiste
"Nous ne sommes pas des mercenaires ! Abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et des opérations de criminalisation du mouvement social"
AREVA prétend abandonner le projet de réaménagement de l’ancienne mine d’uranium de St-Priest La Prugne (42)
Villages solidaires
L’Evénement Anthropocène
Pourquoi les paysans de la Confédération paysanne sont contre le projet d’aéroport et sont révoltés par ce qui se passe à Notre Dame Des Landes...
Ocivélo
Saint-Julien Molin Molette veut l’arrêt de la carrière en 2020
ALTERNATIBA : « Ensemble, construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique ! »
“Vinci dégage ! Nous garderons les terres de Notre-Dame-des-Landes”




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil