Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Réseau Solidarité Rroms > Une marche avec les familles Rroms du nouveau bidonville du terrain Séverine
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Une marche avec les familles Rroms du nouveau bidonville du terrain Séverine
Ce mercredi 14 septembre à 15h, de Séverine (rue des Brunandières) à la place de l’Hôtel de ville.
mercredi 14 septembre 2011


Ce mercredi 14 septembre une marche est organisée à l’initiative du réseau de solidarité avec les rroms de St-Etienne.
Elle partira à 15H du nouveau bidonville qui s’est créé sur le terrain Séverine en face de la nouvelle caserne des pompiers, rue des Brunandières, et aboutira devant la mairie de St-Etienne place de l’Hôtel de Ville, en passant par la Comédie de St Etienne, devant la CAF et la Sécu, puis rue Ste-Catherine.

Elle est destinée à alerter les stéphanois et les pouvoirs publics sur la situation des familles qui ont trouvé refuge sur ce terrain (une centaine de personnes y séjournent dont 34 enfants sans eau ni sanitaire, ni électricité, voir photos jointes) ou sur bien d’autres familles encore qui "campent”, dans les parcs et jardins de la ville, à même le sol, avec les enfants qui vont en classe le lendemain ...

Une demande d’entrevue au Maire de St-Etienne a été faite. Une lettre ouverte adressée au préfet et au Maire de St-Etienne sera diffusée.
Depuis des années la préfecture et la mairie de St-Etienne pratiquent une politique systématique d’expulsion des familles rroms roumaines qui cherchent à survivre chez nous. Cette politique n’a rien réglé au contraire. Les famille sont là et l’on sait maintenant que quoi qu’il arrive elles resteront.
Chacun peut en faire le constat : avoir comme unique réponse l’expulsion des squats et des terrains qu’elles occupent faute de mieux a conduit à l’impasse. Un nouveau bidonville s’est recréé sur le terrain de Séverine en face de la nouvelle caserne des pompiers. Il y a là dans des cabanes une centaine de personnes dont plus de trente enfants, sans eau ni électricité, ni sanitaires. D’autres personnes seules ou en famille, avec des bébés, au moins 10 adultes avec une quinzaine d’enfants, couchent dans des squares ou sous des tentes et des arbres.
170 à 200 personnes sont ainsi à la rue, dans des cabanes ou des squats pourris, dont 70 à 80 enfants.



Cette politique d’expulsion est inhumaine, indigne et complique voir annule l’énorme travail des associations qui avec quasiment aucun moyen agissent pour la scolarisation, la socialisation et les loisirs des enfants. Actuellement malgré les conditions déplorables dans lesquelles la préfecture et la mairie les contraint à vivre, tous les enfants sont scolarisés, ont fait leur rentrée scolaire et pour l’instant vont à l’école. Plusieurs dizaines participent aux activités de loisir au local solidarité rroms.
Il est temps aujourd’hui de changer de politique. Ces familles sont là depuis de très longues années et vont rester là. Il est temps d’en prendre acte et de mettre en oeuvre des solutions d’accueil et d’hébergement digne, un accompagnement à la hauteur, comme certaines villes en France ont commencées à le faire.
Aujourd’hui l’argent existe pour ça : un fonds européen, le FEDER, géré par chaque région permet de financer des projets pour héberger, loger, accompagner ces familles. Il est peu utilisé faute de projets présentés par les mairies. Une telle politique pourrait s’appuyer sur le dynamisme des associations de notre ville. Et ici ce ne sont pas les possibilités qui manquent vu le nombre de friches et d’immeubles vacants sur la ville.
Des terrains aménagés, des lieux d’hébergements, des logement , ce serait mieux pour notre ville que des bidonvilles, des squats pourris, des personnes sous des arbres ou dans de squares.
Nous demandons qu’un travail partenarial entre la mairie, l’agglomération, la préfecture, le conseil général, le conseil régional et les associations soit engagé en cette direction.




Dans la même rubrique :
Le Tribunal de Pontoise a refusé d’ordonner l’expulsion de familles Rroms
Ce qui se passe concrètement à St-Etienne concernant l’expulsion des familles Rroms...
“Adressez-vous à la Préfecture et au conseil général”
La décence voudrait que MM Thiollière et Rey se taisent
Pour que cessent les expulsions à Saint-Etienne ( suite )
Une centaine de personnes, des familles avec des enfants, mises à la rue à Beaubrun.
Les solutions pour un accueil digne des familles Rroms partent nécessairement des réalités concrètes donc locales.
Une rencontre pour discuter et mettre au point un projet d’action pour l’accueil des Rroms sur l’agglomération stéphanoise.
La mairie et la préfecture installent un bidonville à Saint-Etienne
Soirée d’information et d’échanges avec les Rroms




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil