Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Culture / idées > Soutien à Thomas Lacoste et à La Bande Passante !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Soutien à Thomas Lacoste et à La Bande Passante !
mercredi 8 février 2012


Lundi 2 janvier 2012, à 7h30 du matin, un incendie - dont les causes restent actuellement indéterminées et sur lesquelles une enquête est en cours - s’est déclenché au 3 rue des Petites écuries, dans les locaux de La Bande Passante et de L’Autre association, qui sont également l’appartement de Julie Paratian et Thomas Lacoste absents de leur domicile lors des faits.

Le feu a détruit presque intégralement l’appartement et l’ensemble de leurs effets personnels. Ont notamment disparu dans l’incendie une bibliothèque de 8 000 ouvrages, l’ensemble des notes et des écrits sur les futurs travaux, des ordinateurs, les supports numériques contenant les rushes, les montages et les masters des films de Thomas Lacoste, quinze ans d’archives du Passant Ordinaire, l’ensemble des correspondances, une partie du stock de livres et revues des Editions du Passant, etc.

S’il est difficile de se représenter la perte personnelle et affective, les pertes matérielles sont, elles, bien concrètes : en termes de temps de travail, d’outils rassemblés et ajustés au fil des années, des productions des différentes entreprises (Le Passant Ordinaire, L’Autre campagne, La Bande Passante), d’œuvres réalisées qui ne pourront pas, pour l’essentiel d’entres elles, être reproduites et sont donc perdues de façon irréversible. Avec cet incendie a donc été perdue une grande partie du travail accumulé ces 5, 15, 20 dernières années, et aussi du travail engagé dans les projets présents et futurs (Corruption ; Tunisie ; Encyclopédie conceptuelle, etc.).

Six à neuf mois de travaux sont prévus pour réhabiliter les lieux. Face à l’ampleur des pertes, nous avons besoin de vos soutiens matériels et de vos soutiens amicaux, symboliques et politiques.

Si vous souhaitez soutenir La Bande Passante, vous pouvez envoyer vos dons par chèque à l’ordre de L’Autre Association, C/o Marie Gaille, 8 passage de la Brie, F-75019 Paris ou par paiement sécurisé en ligne en cliquant sur ce lien http://www.labandepassante.org/lbp_soutenir.php

Par ailleurs, cet incendie se produit à quelques mois d’un moment politique de taille : les élections présidentielles et législatives. Nous vous annonçons d’ores et déjà qu’une soirée de soutien aura lieu à Paris dans les semaines à venir pour nous aider à affronter le sinistre, mais également pour poser ensemble une première pierre en vue de cette prochaine échéance électorale.

Plus que jamais, il nous semble nécessaire dans ces moments désolants qui risqueraient de nous laisser individuellement impuissant-e-s de faire face à ces épreuves collectivement et de nous donner les moyens de retrouver une puissance d’imagination et d’action.

Merci pour votre attention et vos soutiens,

La Bande Passante



Thomas Lacoste était venu à St-Etienne en octobre 2010 pour une projection-débat autour du film “Ulysse clandestin” organisée par RESF, la CIMADE, le Réseau Solidarité Rroms de St-Etienne... (voir)
C’est également Thomas Lacoste et La Bande Passante qui ont réalisé les magnifiques entretiens avec Christophe Dejours, dont nous avons parlé plusieurs fois au cours des rencontres sur le travail, au Remue-Méninges (Voir : "Penser le travail, une urgence politique")



 Pendant les travaux, la Bande Passante continue d’agir  

-  Sortie le 3 mars 2012 en librairie du coffret Penser critique, kit de survie éthique et politique pour situations de crise[s]  aux éditions Montparnasse (d’ores et déjà disponible sur ce site http://www.editionsmontparnasse.fr) qui reprend 47 films-entretiens de Thomas Lacoste.

-  Rétrospective au Reflet Médicis (3 rue Champollion, Paris Ve, Tél. : 01 46 33 25 97) du 19 mars au 23 avril 2012, des  ciné-frontières  de Thomas Lacoste (Ulysse Clandestin ; Les Mauvais jours finiront - quarante ans de justice en France ; Universités, le grand soir et Une peine infinie) accompagnée de débats tous les lundis soirs.

N’hésitez pas à diffuser largement ce message !

www.labandepassante.org

www.lautrecampagne.org

www.passant-ordinaire.com




Dans la même rubrique :
Un dernier verre avant la guerre
Pour l’instauration d’un droit d’auteur fixe et garanti.
Danses // Femmes // Origines avec Héla Fattoumi
La Rabbia eccetera : Au Gran Lux, journées Pasolini du 10 au 15 septembre
"Les enfants du chaos" un livre d’Alain Bertho
« Ainsi nos oeuvres d’art ont droit de cité là où nous sommes, dans l’ensemble, interdits de séjour »
Edgar Morin : "Penser global"
Pourquoi la littérature nous aide à faire de la politique ?
Abribus Editions
St-Etienne stories




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil