Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Zérogm42 > Les preuves s’accumulent : les OGM pesticides sont toxiques
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
PUBLICATION DE DÉCOUVERTES D’UNE ÉQUIPE FRANÇAISE ET D’UNE ÉQUIPE SUISSE CONCERNANT LE MAÏS OGM MON 810 ET LE SOJA OGM ROUNDUP READY
Les preuves s’accumulent : les OGM pesticides sont toxiques
La toxine Bt du maïs Mon810 et le glyphosate du soja OGM Roundup Ready sont nocifs pour les cellules humaines. La toxine du Mon810 tue aussi les larves de coccinelle...
dimanche 26 février 2012


Des chercheurs de l’Université de Caen, de l’équipe du Pr Gilles-Eric Séralini, viennent de publier en janvier 2012 les résultats de recherches sur le maïs OGM Bt Monsanto 810, et sur des effets du Roundup (glyphosate) massivement utilisé avec le soja OGM Roundup Ready.

Le maïs OGM Monsanto 810 et le soja OGM Roundup Ready sont toxiques pour les cellules humaines

Voici une interview de Robin Mesnage, biologiste à l’Université de Caen, réalisée par http://www.terre.tv



 Voir aussi les explications sur le site du CRIIGEN : “Maïs génétiquement modifiés : Nouveaux risques pour la santé”

 Caen/Münich . Les toxines Bt insecticides telles que celles produites dans les plantes génétiquement modifiées peuvent être préjudiciables pour les cellules humaines. Ceci est le résultat d’une recherche récente menée par des chercheurs de l’Université de Caen (France) sous l’égide du Pr Séralini. Leurs expériences ont montré que les toxines produites par le maïs génétiquement modifié MON810, entre autres, peuvent considérablement affecter la viabilité des cellules humaines. Des effets ont été observés avec des concentrations relativement élevées de toxines, néanmoins il y a lieu de s’inquiéter. Selon les compagnies comme Monsanto qui produisent le maïs génétiquement modifié avec ces toxines, ces dernières sont censées être particulièrement actives contre les insectes et ne devraient avoir aucun effet sur les mammifères et les humains. Pour la première fois, des expériences ont montré qu’ils peuvent avoir un effet sur les cellules humaines. Malheureusement, ce genre d’expérience n’est pas exigé avant la commercialisation des OGM pour l’évaluation des risques en Europe ou dans toute autre région du monde.

Une autre découverte des chercheurs concerne une formulation d’herbicide vendue sous la marque Roundup. Aujourd’hui, des quantités massives de cet herbicide sont pulvérisées sur les cultures de soja génétiquement modifié et ses résidus peuvent être trouvés dans les aliments. Selon cette nouvelle publication, mêmes des doses extrêmement faibles de Roundup (formulations de glyphosate) peuvent endommager les cellules humaines. Ces résultats sont en accord avec plusieurs autres études soulignant les risques de santé imprévisibles associés aux formulations de glyphosate. En janvier 2012, ils publient d’ailleurs aussi une autre étude sur le Roundup endommageant les cellules testiculaires de mammifères (Clair et al. 2012 Tox in Vitro).

Lire la suite à http://www.criigen.org


Voir aussi :
Certaines protéines issues d’OGM perturberaient les cellules humaines




La toxine Cry1Ab produite par le maïs Mon810 tue aussi les larves de coccinelle

Des chercheurs suisses confirment quant à eux les effets létaux de la toxine Cry1Ab du maïs génétiquement modifié MON810 sur les jeunes larves de coccinelle.
Ces chercheurs de l’ETH de Zurich, une équipe dirigée par la Dr Angelika Hilbeck, avaient déjà réalisé en 2009 une étude des effets de la toxine insecticide Cry1Ab produite par le maïs OGM Monsanto 810, et montré qu’elle augmentait la mortalité chez les jeunes larves de coccinelle, qui sont des organismes non-cibles, c’est-à-dire censés ne pas être affectés par ces maïs OGM et la toxine qu’ils produisent.
Cette première étude avait conduit le gouvernement allemand à interdire la culture commerciale du maïs MON810. Mais elle avait été attaquée par des partisans des OGM, qui en s’appuyant sur une contre-étude faite par eux en 2011, l’avait qualifiée de “pseudo-science”.

Les chercheurs suisses ont recommencé leurs analyses, et les résultats ont confirmé leur 1ère étude.
Mais pas seulement : ils ont aussi élucidé la raison pour laquelle la contre-étude de 2011 avait conduit à des conclusions opposées : “les protocoles qui ont été utilisés sont conçus de telle sorte qu’ils ne permettent même pas de mettre en évidence un effet négatif clair de la toxine Bt Cry1Ab produite par le maïs MON810 lorsque l’organisme testé est pourtant l’organisme ciblé par cette toxine, à savoir les larves de la pyrale du maïs” ! !

Bref, la contre-étude qui remettait en cause les résultats de l’équipe suisse est fondée sur une méthodologie erronée !

“La Fondation Sciences Citoyennes et le Réseau européen des scientifiques pour une responsabilité sociale et environnementale (ENSSER) exhortent les autorités européennes à réviser les autorisations actuelles des plantes génétiquement modifiées pour la culture commerciale et/ou la consommation animale et humaine, et à exiger une expertise contradictoire, transparente et indépendante.” écrit Christian Vélot, qui demande que soient définis “des protocoles rigoureux et reconnus par l’ensemble de la communauté scientifique pour garantir une évaluation pertinente des risques environnementaux et sanitaires.”

Voir sur le site de la Fondation Sciences Citoyennes : Des chercheurs suisses confirment les effets létaux de la toxine Cry1Ab du maïs génétiquement modifié MON810 sur les jeunes larves de coccinelle




Dans la même rubrique :
L’été des faucheurs volontaires d’OGM
Semences de colza muté : Les Faucheurs Volontaires en action en Lorraine contre les OGM cachés
Soirée d’information et de soutien aux Faucheurs Volontaires jugés à Colmar fin septembre 2011
4 mois pour exiger que la loi garantisse la liberté et le droit de produire et de consommer sans OGM...
Pour le moratoire, pour la liberté et le droit de produire et consommer sans OGM
Non aux OGM, même cachés !
Un collectif “Loire sans OGM” est créé
La multinationale semencière Limagrain veut faire saisir les biens de Monique Burnichon
Les Faucheurs volontaires ont décerné un “Monsanto d’or” à l’AFSSA
De nouveaux OGM, sans évaluation ni étiquetage, bientôt dans les assiettes ?




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil