Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Zérogm42 > Attention à l’huile de tournesol OGM pesticide dans la sauce de la salade !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
NOUVELLE ACTION DES FAUCHEURS VOLONTAIRES ET DE LA CONFÉDÉRATION PAYSANNE CONTRE LES TOURNESOLS OGM DANS L’ISÈRE LE 14 JUILLET
Attention à l’huile de tournesol OGM pesticide dans la sauce de la salade !
lundi 16 juillet 2012


Ce samedi 14 juillet, les Faucheurs Volontaires et des paysans de la Confédération paysanne de Rhône-Alpes sont repassés à l’action pour dénoncer l’imposition des tournesols OGM Clearfield (de BASF) et ExpresseSun (de Pioneer), qui colonisaient déjà environ 6 000 hectares, soit 30% des cultures de tournesol de la région en 2011, et plus encore en 2012. Et ce en toute opacité, sans aucune information de la population, et sans aucune traçabilité de l’utilisation de la récolte.
Ceci signifie que maintenant, à moins de savoir précisément d’où vient l’huile de tournesol qu’on utilise et d’avoir la garantie qu’elle n’est pas issue de tournesols “Clearfield” ou “ExpressSun”, et qu’il n’y a pas eu de mélange ensuite, on peut être quasiment certain que l’huile de tournesol aujourd’hui vendue contient du tournesol OGM pesticide. La question est donc posée maintenant de boycotter toute huile de tournesol dont on n’est pas sûr de la provenance.

Comment en est-on arrivé là ? Et que peut-on faire ?

C’est en 2011 que les actions des Faucheurs Volontaires ont commencé à révéler l’ampleur du problème, notamment en Rhône-Alpes, où le tournesol OGM a été “vendu” au nom de la lutte contre l’ambroisie. Le 30 juillet 2011, les Faucheurs volontaires mettaient le problème sur la table à St-Georges d’Espéranche, Feyzin et Vienne.
Voir : Le combat contre les OGM relancé à St-Georges d’Espéranche
Et Obtenus par mutagénèse ou par transgénèse, les OGM sont des OGM !

Ce 14 juillet 2012, les Faucheurs Volontaires et la Confédération Paysanne avaient donné rendez-vous à Auberives, au Sud de Vienne, dans le département de l’Isère. Des inspections de champs de tournesols ont été menées, et deux fauchages symboliques effectués. Une centaine de personnes était présente. Les tournesols fauchés ont ensuite été portés sur le portail des silos de la CAD-Coopérative Agricole Dauphinoise, qui fait le forcing pour fourguer ces semences OGM aux paysans.
Cette fois la FNSEA de l’Isère est montée au créneau en prétendant sans rire que les tournesols OGM pesticides obtenus par mutagénèse ne sont pas des OGM ! Grossière contrevérité. “La mutagénèse n’est pas une pratique OGM” écrit la FDSEA38, puisque la directive européenne 2001/18/CE (relative à la dissémination volontaire d’OGM dans l’environnement) les exclut de son champ d’application... Mais justement, si cette directive prend le soin de les exclure de toute procédure d’évaluation et d’autorisation, c’est bien parce qu’il s’agit d’OGM, ainsi que la directive l’indique d’ailleurs explicitement. En 2001, ce tour de passe passe fut facilité par le fait que les OGM par mutagénèse passaient quasiment inaperçus, n’étant alors pas intéressants pour les firmes qui faisaient le forcing pour les OGM obtenus par transgénèse.

Les tournesols et autres plantes obtenues par mutagénèse sont des OGM sous toutes leurs facettes : ils sont issus d’une manipulation génétique, modification non naturelle du génome de la plante. Ce sont des plantes brevetées (privatisation du vivant). Et ce sont des plantes pesticides, bourrées de pesticides. Les 3 caractéristiques qu’on retrouve dans 99,99% des OGM agricoles.
Quant à l’énormité qui consiste à dire que les OGM permettraient de réduire les quantités de pesticides utilisées, l’expérience des USA et du Canada est sans appel. Les quantités augmentent rapidement. D’abord parce que la “tolérance” de ces tournesols aux herbicides est justement créée pour pouvoir les arroser tout de suite de pesticides, et ensuite parce qu’année après année il faut augmenter les doses, pour faire face à l’apparition de résistances chez les plantes adventices, notamment l’ambroisie.

Après les fauchages symboliques, après des inspections de parcelles avec explications pour repérer les tournesols OGM mutés, et le rassemblement devant la CAD, les manifestants ont continué par un pique-nique...
Comme à chaque action des Faucheurs, une liste des participants au fauchage a été remise aux gendarmes présents.

Voici la vidéo réalisée par Sophie Chapelle pour le journal Bastamag



Lire l’article de Sophie Chapelle sur Bastamag :
Les plantes mutées arrivent en force
Elles ont tout des OGM, mais ne sont pas considérées comme tels. Les plantes mutées sont pourtant conçues en laboratoire, soumises à des évolutions génétiques à coups de pesticides, de chimie ou de rayons X, par mutagenèse. Elles arrivent maintenant dans nos assiettes. Sans réglementation, sans traçabilité, les plantes mutées pourraient même envahir la filière bio...




Voir un diaporama de Jean-Pierre Cartier sur l’action à Auberives


Le communiqué des Faucheurs et de la Confédération Paysanne Rhône-Alpes après l’action...

Rassemblés à Auberives le 14 juillet 2012, de nombreux citoyens, paysans et consommateurs, constatent le développement massif des variétés de tournesol issus de mutagénèse et tolérants aux herbicides. Ces plantes pesticides sont reconnues comme des OGM par la directive européenne 2001-18 (art 2). Or, pour le plus grand profit des sociétés agrochimiques, ces nouveaux OGM ont été exclus du champ d’application de la réglementation européenne (Art 3) et échappent ainsi à la réglementation sur les OGM et aux obligations d’évaluation, traçabilité, étiquetage, et d’information des citoyens.

Ces cultures sont présentées aux paysans comme une solution au problème de l’ambroisie. Mais c’est une double erreur agronomique pour en corriger une simple. C’est le nouveau cheval de Troie des semenciers pour commercialiser ces variétés de tournesol, et bientôt de colza, plante dont le pollen et les graines présentent encore plus de risques de dissémination.

En Rhône-Alpes, les opérateurs de la filière semences (secteur privé et coopératif) développent outrageusement ces variétés de tournesol. C’est la politique du fait accompli, et c’est la stratégie du rouleau compresseur.
A maintes reprises l’hiver dernier, la Confédération Paysanne Régionale a demandé à rencontrer les responsables du groupe « la Dauphinoise », principal opérateur régional, et aucune suite n’a été donnée.

Les récoltes de ces parcelles vont se retrouver mélangées à celles de variétés conventionnelles, et ensuite dans l’huile de tournesol, puis dans l’assiette des consommateurs. Nous appelons ici les diverses organisations de consommateurs, de défense des paysans, ou de l’environnement à la mise en place d’un boycott de l’huile de tournesol.
Par ailleurs, de nombreux paysans ont mis en place des cahiers des charges pour une alimentation sans OGM de leurs animaux. Quelles garanties vont-ils avoir pour un approvisionnement en tournesol indemne de pesticides ?

Nous appelons les producteurs de tournesol à refuser de semer ces variétés manipulées et issues d’une technologie brevetée, ainsi que les herbicides qui vont avec et qui risquent très rapidement de rendre l’ambroisie résistante.
Aujourd’hui, nous manifestons massivement notre opposition à ces nécrotechnologies. Notre détermination s’exprime par un fauchage symbolique, pleinement assumé et responsable.

Citoyens, paysans et consommateurs présents à ce rassemblement, nous demandons à l’Etat Français et à nos représentants politiques, d’intervenir pour l’abrogation de l’article 3 de la directive européenne 2001-18 et son annexe I B qui exclut la mutagénèse et la fusion cellulaire du champ d’application de cette directive

Contacts :
-  Confédération Paysanne : 06 86 12 05 43
-  Faucheurs Volontaires : 06 38 85 43 38




Dans la même rubrique :
Semer et ressemer, c’est résister.
Les Faucheurs Volontaires de la vigne OGM de Colmar relaxés en appel.
Nous soutenons les Faucheurs Volontaires de la vigne OGM de Colmar
Des OGM clandestins : les tournesols mutés résistants à un herbicide
Ne laissons pas des experts faire leur loi
OGM en France et ailleurs : là aussi, ne pas crier victoire trop tôt...
Vendredi 2 avril, les Faucheurs volontaires ont bloqué les installations Sea Invest/sOGeMa dans le port de Sète.
Christian Vélot : "les faucheurs d’OGM sont des éveilleurs de conscience"
Rassemblement à Firminy : solidarité avec Monique Burnichon !
La commune de Burdignes (42) interdit les cultures d’OGM sur son territoire en 2009




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil