Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif "personne à la rue !" > Soirée-débat autour du film "Déconcertation"
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
A L’INVITATION DU COLLECTIF « POUR QUE PERSONNE NE DORME À LA RUE »
Soirée-débat autour du film "Déconcertation"
Vendredi 7 décembre 2012 à 20h au cinéma Le France
lundi 3 décembre 2012


De quelle politique du logement, et de quelle “rénovation urbaine“ avons-nous besoin ?
Quelle ville voulons-nous, pour qui ?

Ces questions se posent dans beaucoup de villes, et évidemment à St-Etienne et dans l’agglomération stéphanoise. Environ 500 personnes y sont à la rue : familles rroms et familles de demandeurs d’asile venant de divers pays, mais aussi autres personnes n’ayant plus les moyens de payer un loyer ou n’ayant pas pu accéder à un logement.
Pour une partie de ces personnes, le problème lancinant : où aller ? se pose chaque soir. D’autres se débrouillent dans des squats plus ou moins pourris, certaines dans des bâtiments réquisitionnés par des collectifs et associations qui ont pris au sérieux la loi stipulant qu’”un toit c’est un droit”.
Par ailleurs, un certain nombre de familles vivent toujours dans des logements insalubres, ainsi que le rappellent des affiches actuellement sur les murs de nos villes.
La plupart de ces familles ont des enfants. Et donc à l’hiver 2012 en France, à St-Etienne, il y a des enfants qui sont à la rue. Qui aurait imaginé ça il y a 10 ans ou 20 ans ? La roue du progrès s’est mise à tourner à l’envers ? Comment ça se fait ?

Et tout ceci se passe à côté de milliers de logements vides. Dont des logements sociaux publics, qui “attendent” d’être démolis. Plusieurs milliers de logements sociaux ont été rasés à St-Etienne depuis 10 ans. Et il a été annoncé au conseil municipal de St-Etienne du 5 novembre que 2000 logements sociaux allaient être détruits à St-Etienne en 2013 !
Tout cela mérite qu’on y réfléchisse plus, pour mieux comprendre ce qui est en cours et voir ce qu’on peut y faire.


Ce vendredi 7 décembre est projeté au France le film qui vient de sortir “Déconcertation”.
Ce film parle d’une histoire vraie, qui se déroule dans la banlieue de Lyon depuis 7 ans. Mais toute ressemblance avec ce qui se passe ailleurs n’est probablement pas fortuite, car ce sont souvent les mêmes logiques, les mêmes processus qui sont à l’oeuvre. Et donc il peut être utile de décentrer un peu notre regard...

La bande annonce du film

Les réalisateurs de ce film ont revisité toutes les archives des discussions autour du projet de rénovation urbaine du “quartier du carré de soie”, à cheval sur Villeurbanne et Vaulx en Velin, dans le Grand Lyon :
“Un projet de « renouvellement urbain » s’annonce dans un ancien quartier ouvrier vivotant autour de son usine en ruine. Rassemblés en réunion publique, les habitants expriment leurs réserves : ils ne comprennent pas la stratégie qui consiste à commencer les travaux par la construction d’un grand « pôle de commerces et de loisirs »... « Puissance Publique » et « Puissance Privée », accompagnées d’une « spécialiste » et d’un « facilitateur » tentent de les convaincre du bien-fondé de leur démarche.”
Il n’y a pas de “conclusion”. C’est du “matériau” pour réfléchir...

Après la projection, un débat aura lieu auquel participeront Romain Goujon, co-réalisateur, et plusieurs comédien-ne-s du film.

Au cinéma Le France - 8 rue de la Valse à St-Etienne.

Entrée : 5 euros



Plus d’infos sont disponibles sur le site du film : http://www.grandensemble.fr




Dans la même rubrique :
Le collectif “Pour que personne ne dorme à la rue” a réquisitionné un immeuble public vide à Terrenoire à St-Etienne
Soirée-débat autour du film de JP Mari "les migrants ne savent pas nager" avec Sophie Beau, directrice de "SOS Méditerranée"
Pour que personne ne dorme à la rue
Au conseil municipal de St-Etienne, c’est : "ferme ta gueule ET cause toujours".
Pour faire avancer concrètement le droit au logement pour tous
Pour tous les migrants : des ponts, pas des murs !
La préfète de la Loire joue avec le froid
hébergement des sans-logement : c’est reparti pour un hiver de galère
Politique du logement social dans l’agglomération stéphanoise : l’état des lieux selon St-Etienne Métropole
Une soirée ciné+débat logement et hébergement d’urgence, au Méliès le 17 Février




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil