Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Justice écologique > ALTERNATIBA : « Ensemble, construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique ! »
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
ALTERNATIBA : « Ensemble, construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique ! »
Ces 5 et 6 Octobre à Bayonne
vendredi 4 octobre 2013, par Maxime Combes


Initiative à dimension nationale et internationale, ce week-end, “quelques jours après la publication du rapport du GIEC, une double journée de mobilisation citoyenne ambitieuse et originale est organisée à Bayonne (Pays basque - France).
Un Village des alternatives, appelé Alternatiba, va occuper les rues et les places du centre ville. Alors que les Etats et les multinationales mettent en oeuvre des fausses solutions, Alternatiba mettra en lumière les alternatives et solutions des peuples, ancrées sur les territoires et visant à transformer le système pour faire face au changement climatique et à la crise énergétique.
A la fois une mobilisation citoyenne et une fête populaire, une université géante à ciel ouvert et un salon des alternatives concrètes et des solutions joyeuses, un village convivial, festif et instructif, Alternatiba regroupera 500 bénévoles, 200 artistes et musiciens, 150 associations exposant, 100 conférenciers et plus ... de 10 000 participants.
Nous appelons tout le monde à nous rejoindre !
Nous espérons que Alternatiba sera une étape utile et réussie pour renforcer le mouvement international pour la justice climatique et sociale”
.

Maxime COMBES
maxime.combes@gmail.com
Alter-Echos - www.alter-echos.org


Voici l’appel en français signé par plus de 50 organisations (dont Attac France, les Amis de la Terre, Solidaires, etc...) :

L’appel : « Ensemble, construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique ! »

http://www.bizimugi.eu/fr

"Le GIEC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, rend son 5ème rapport ce 27 septembre 2013, pour faire le point sur l’état du changement climatique en cours.
Le dimanche 6 octobre, une journée de mobilisation citoyenne ambitieuse et originale est organisée à Bayonne : Alternatiba, un véritable Village des alternatives, individuelles, collectives, territoriales et systémiques au changement climatique et à la crise énergétique. Des milliers de personnes y sont attendues. Son objectif est de :
-  diffuser le message de l’urgence climatique, sensibiliser le grand public et les élus à la nécessité de baisser rapidement et radicalement nos émissions de gaz à effet de serre, interpeller sur les conséquences dramatiques de l’absence d’accord international ambitieux, efficace, contraignant et juste sur le climat ;
-  combattre l’effet possible de sidération, le sentiment d’impuissance et donc la démobilisation que peuvent provoquer la gravité et l’importance du défi climatique, en montrant que les solutions existent et qu’elles sont à notre portée, créatrices d’emploi, porteuses d’un monde plus humain, convivial et solidaire ;
-  appeler à mettre en route sans plus attendre la transition sociale, énergétique et écologique nécessaire pour éviter le dérèglement profond et irréversible des mécanismes du climat.

Loin des fausses solutions - injustes, dangereuses et inefficaces - prônées par certains (géo-ingénierie, OGM, agro-carburants, marchés carbone, mécanismes de compensation, nucléaire etc.), des milliers d’alternatives aux causes du changement climatique sont en effet mises en pratique tous les jours par des millions d’individus, d’organisations, de collectivités locales dans les domaines les plus divers.
Agriculture paysanne, consommation responsable, circuits-courts, relocalisation de l’économie, partage du travail et des richesses, reconversion sociale et écologique de la production, finance éthique, défense des biens communs comme l’eau, la terre ou les forêts, pêche durable, souveraineté alimentaire, solidarité et partage, réparation et recyclage, réduction des déchets, transports doux et mobilité soutenable, éco-rénovation, lutte contre l’étalement urbain et l’artificialisation des sols, aménagement du territoire soutenable, démarches de préservation du foncier agricole, défense de la biodiversité, sobriété et efficience énergétique, énergies renouvelables, plans virage énergie climat, villes en transition, sensibilisation à l’environnement, etc. : les alternatives existent, elles ne demandent qu’à être renforcées, développées, multipliées !
Nous pouvons ainsi continuer à changer concrètement les choses chacun-e à notre niveau, et également renforcer la dynamique, la prise de conscience, le rapport de force permettant d’avancer vers les bonnes prises de décisions tant au niveau local qu’au niveau global.
C’est pourquoi nous serons présents, et nous appelons tout le monde à nous rejoindre à Alternatiba le dimanche 6 octobre."

Les 50 premiers signataires :
350.org-France, 4D, ACIPA, Aderoc, L’Âge de Faire, Agir pour l’Environnement, Aitec-Ipam, Amis de la Terre-France, ATTAC-France, Biocoop, Bizi !, CADE, CCFD-Pays Basque, CliMates, Cedetim-Ipam, Collectif Roosevelt, Confédération Paysanne, Convergence citoyenne pour la transition énergétique, L’Écologiste, EcoRev’, EHLG, Syndicat ELA, Enercoop, Énergie Partagée, EYES, Fondation Copernic, Fondation Danielle Mitterrand-France Libertés, Syndicat LAB, Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Fondation Sciences Citoyennes, Fundación Traperos de Emaús de Navarra, Fédération des Usagers de la Bicyclette, L’Heureux Cyclage, Mouvement pour une Alternative Non-violente, REAS Euskadi, REAS Navarra, Reporterre, Réseau Féministe « Ruptures », Réseau Semences Paysannes, Résistance à l’Agression Publicitaire, Slow Food France, Source, SUD-PTT, Surfrider Foundation Europe, taca, Terre de liens, Terre&Humanisme Pays Basque, Union Syndicale Solidaires, Village Emmaüs Lescar, Les Z’indigné(e)s




Dans la même rubrique :
Saint-Julien Molin Molette veut l’arrêt de la carrière en 2020
Convergence citoyenne pour une transition énergétique les 26-27-28 août 2011à Lezan (Cévennes)
Pourquoi l’Appel de Paris
Manifestation de réoccupation, Notre-Dame-des-Landes
"Sortons de l’âge des fossiles ! Manifeste pour la transition"
Pari réussi : blocage du sommet Total-et-cie du pétrole Offshore de Pau par les militants climat
AREVA prétend abandonner le projet de réaménagement de l’ancienne mine d’uranium de St-Priest La Prugne (42)
Hommage à Rémi Fraisse, 21 ans, assassiné parce qu’il défendait la forêt du Testet
"Nous ne sommes pas des mercenaires ! Abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et des opérations de criminalisation du mouvement social"
De retour de Notre Dame des Landes et sur le vif...




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil