Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Zérogm42 > Les paysans de la Confédération Paysanne s’invitent au colloque pro-OGM organisé à l’Institut de France le 19 novembre
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Les paysans de la Confédération Paysanne s’invitent au colloque pro-OGM organisé à l’Institut de France le 19 novembre
vendredi 22 novembre 2013


« Les plantes mutées sont des OGM ! » disait la banderole déroulée devant l’Institut de France où se tenait le colloque “Plantes génétiquement modifiées”. Pendant ce temps, deux responsables de la Conf’ sont entrés pour interpeller les membres des Académies des sciences, des technologies et de l’agriculture en pleine opération de communication pro-OGM. Cette pilule que la société refuse d’avaler malgré les efforts coordonnés des politiques et des lobbies ne passera pas ! “  
Voir sur le site de la Confédération Paysanne


Les signes se multiplient du fait que les firmes qui produisent les OGM ont décidé de mettre à nouveau le paquet pour les imposer.
C’est vrai pour les cultures d’OGM obtenus par transgénèse, qui menacent à nouveau en Europe et en France même. Et c’est vrai bien sûr pour les plantes mutées, OGM obtenus par mutagénèse, qui poussent déjà sur des milliers d’hectares dans les champs avec les colzas et tournesols mutés, variétés rendues tolérantes aux herbicides (VrTH).

“« Ce ne sont pas des OGM », dit le ministre de l’Agriculture. Pourtant, elles sont bien issues de manipulations génétiques. La règlementation européenne contredit S. Le Foll. Les faits aussi puisque l’objectif de la mutagénèse, comme de la transgénèse, est de créer des plantes brevetées résistantes aux herbicides. On arrive donc aux mêmes conséquences : explosion de l’usage de pesticides, contamination des champs voisins, brevetabilité du vivant pour rendre les paysans dépendants des multinationales semencières.”

Ce colloque-mascarade qui vient de se tenir à l’Institut faisait partie de cette campagne. Pour ses initiateurs, la question est : comment retourner l’opinion publique en faveur des OGM ? La Confédération Paysanne - non invitée, quand la FNSEA l’était, évidemment - s’y est rendue et a demandé à prendre la parole. La réponse a d’abord été les CRS. Et puis il a bien fallu arrêter deux minutes le montage pour donner la parole à Laurent Pinatel, porte parole de la Conf’, et à Guy Kastler, membre de la commission OGM du syndicat paysan et représentant de la Conf’ au comité économique et social du Haut Conseil des Biotechnologies.

Une vidéo de Camille Robert sur l’action de la Conf à l’institut de France



La Confédération paysanne continue sa mobilisation contre les plantes OGM mutées. Elle donne tout de suite rendez-vous le 28 novembre, au Geves à Angers, pour que paysans et citoyens exigent la fin de cette mascarade.


Le porte-parole de la Conf’ placé un jour en garde à vue suite à l’action contre la ferme-usine à lait des 1000 vaches de la Somme

Le 12 septembre dernier, des paysans avaient réalisé un tag géant de 250m de long et 20m de haut, sur le chantier de l’usine à lait des 1000 vaches en cours de construction dans la Somme, et stoppé les travaux pour plusieurs jours.
Le financier (369ème fortune de France) et patron du BTP Ramery qui construit cette ferme avait porté plainte.
Plusieurs opposants - paysans de la Confédération Paysanne ainsi que Michel Kfoury président de l’association Novissen qui s’oppose à cette ferme usine - ont été convoqués dans les gendarmeries ce 21 novembre. Et Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération Paysanne a été placé en garde à vue pour la journée.
A sa sortie de la gendarmerie en fin de journée, Laurent Pinatel disait : « cette journée n’a pas été particulièrement dure, mais c’est somme toute assez particulier de se retrouver en garde à vue individuellement pour un acte collectif. J’ai aussi eu l’impression d’une disproportion de traitement : nous ne sommes pas des délinquants, ni des meurtriers et par rapport à ceux qui ont fait tomber, tout récemment les portiques d’écotaxe....Nous continuerons de nous battre pour que cette ferme de 1000 vaches ne voit pas le jour... »

Qu’est-ce qu’attend le gouvernement pour mettre un terme à ce projet qui symbolise la liquidation des paysans au profit d’agro-managers, la destruction de l’agriculture paysanne ?
Voir Action 1000 vaches




Dans la même rubrique :
Un collectif “Loire sans OGM” est créé
Pas de culture de maïs OGM pesticide Monsanto 810 en 2008 en France !
Le monde selon Monsanto
Menaces sur la biodiversité
Le maïs OGM pesticide Monsanto 810 interdit en France pour 2012
9 parcelles de tournesol OGM pesticide partiellement fauchées ce dimanche 2 septembre en Rhône-Alpes
Semences de colza muté : Les Faucheurs Volontaires en action en Lorraine contre les OGM cachés
Tribunal international MONSANTO du 14 au 16 octobre à La Haye (Pays Bas)
Mexique : La contamination par le maïs modifié génétiquement est bien pire que ce que l’on redoutait
“Grenelle de l’environnement” : manipulations en cours...




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil