Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Réseau salariat > Une interview de Bernard Friot dans Basta
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
CITOYENNETÉ ÉCONOMIQUE
Une interview de Bernard Friot dans Basta
« Le management capitaliste entrave notre désir de participer au bien commun »
vendredi 17 janvier 2014


Le site d’information Basta ! vient de publier une interview de Bernard Friot (initiateur de “Réseau Salariat” (1) par Ludo Simbille.

A l’heure où le gouvernement envisage une remise à plat de la fiscalité, l’économiste Bernard Friot propose de revoir entièrement le fonctionnement du système salarial et des cotisations sociales.
Copropriété des entreprises, mutualisation des profits et salaire à vie pour tous : telles sont ses suggestions pour nous sortir du « malheur collectif » qui nous enferme depuis 30 ans dans la précarisation, le chômage, la marchandisation infinie et l’obsolescence programmée. Des réflexions à contre-courant qui, à l’instar de celles sur le revenu garanti, ouvre le débat sur l’autre société à édifier. Entretien.

Basta ! : On parle désormais davantage de « pouvoir d’achat » que de salaires. En quoi est-ce différent ? Pourquoi préférez-vous le terme « salaire » ?

Bernard Friot : La « défense du pouvoir d’achat » ne passe pas par une hausse du salaire mais par la baisse des prix - et donc des salaires - ou par des formes de rémunération sans cotisations sociales : épargne salariale, intéressement, primes... Utiliser le terme « pouvoir d’achat », c’est aussi nous réduire à nos seuls besoins à satisfaire par ce pouvoir d’achat, c’est accepter de réduire le salaire au seul prix de notre force de travail. Or, le sens du salaire a changé depuis les conquêtes ouvrières du 20ème siècle. Il n’est plus seulement le prix de notre force de travail, mais intègre la qualification et les cotisations sociales. Ces qualifications - du poste dans les conventions collectives du secteur privé, de la personne dans le grade de la Fonction publique - pourraient ouvrir de nouveaux droits. Assorti de cette cotisation et de cette qualification, le salaire affirme que nous sommes les seuls producteurs de la valeur économique, et non de simples travailleurs à qui l’on consent un « pouvoir d’achat » pour s’assurer que nous serons demain au boulot. Le salaire est un outil anticapitaliste.”

Vous proposez d’associer au salaire une forme de « citoyenneté économique ». En quoi consiste-t-elle ?

L’intégrale de l’interview est à lire ici : http://www.bastamag.net/Bernard-Friot-Le-management"



[1] Professeur émérite à l’Université Paris-X Nanterre, Bernard Friot est économiste et sociologue. Ses travaux portent sur la sécurité sociale et plus généralement sur les institutions du salariat nées au 20ème siècle en Europe continentale. Il est membre de l’Institut européen du salariat et de l’association d’éducation populaire Réseau Salariat. Il a récemment publié à La Dispute L’enjeu des retraites (2010), L’enjeu du salaire (2012), Puissances du salariat (2012), et chez Peter Lang, avec Bernadette Clasquin, The wage under attack : employment policies in Europe (2013).

Le site de Réseau Salariat : http://www.reseau-salariat.info/




Dans la même rubrique :
L’avertissement de Hollande-Valls-Macron au monde du travail
"1945, on continue !" : Conférence gesticulée de Réseau Salariat vendredi 5 février 2016 à St-Etienne
Renforcer l’asservissement au marché du travail avec le CPA ou s’en émanciper avec le salaire à vie...
La loi travail ne passera pas !
La retraite, c’est révolutionnaire !
Le gouvernement prépare une nouvelle étape de démantèlement du droit du travail
Mercredi 9 mars, pour le travail
Le travail bénévole : Engagement citoyen ou travail gratuit ?
Le Revenu de Base "pour se libérer du travail", selon le magazine de la finance "Capital"
Projection-débat de "La sociale" jeudi 28 avril à 20h30 au Méliès St-François en présence du réalisateur Gilles Perret




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil