Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Zérogm42 > Fauchage de colza OGM en Lorraine
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Fauchage de colza OGM en Lorraine
mercredi 2 avril 2014


En pleine « Semaine sans pesticides », les Faucheurs Volontaires d’OGM annoncent la neutralisation d’une plateforme d’essais de Colza VrTH (Végétaux rendus Tolérants aux Herbicides) du CETIOM (Centre Interprofessionnel des oléagineux). C’est l’un des principaux pourvoyeurs de ces technologies. Cette plateforme, proche de Toul (Lorraine) est l’un des sites de vulgarisation auprès des paysans de ces OGM cachés.

Demain, faudra t-il neutraliser des récoltes pour que nos droits soient préservés ?

Le ministère de l’agriculture vient de reconduire un nouveau moratoire sur le maïs OGM Mon810, mais rien n’est fait pour arrêter le développement du colza muté qui envahit nos régions. Ces variétés de colza ont été rendues tolérantes à des herbicides appliqués directement sur les feuilles, et cela par une manipulation génétique protégée par un brevet. Ce sont des OGM obtenus par mutagénèse. Ce sont des OGM cachés car la réglementation européenne les exclut du champ d’application de la directive sur les OGM, tout en les définissant techniquement comme tels.

Les variétés de tournesol muté avaient déjà colonisé nombre de nos régions. L’arrivée du colza muté pose encore plus de problèmes car la dissémination par le pollen et les graines est totalement incontrôlable, ce qui remet en cause le droit des paysans à produire sans OGM et le droit des consommateurs à une alimentation de qualité. Par ailleurs ces techniques constituent des impasses agronomiques et ne règlent en rien la question des pesticides dans l’environnement et dans l’assiette des consommateurs. Aucune évaluation ni étiquetage n’est exigé pour ces produits de consommation humaine (huile) et animale (graines et tourteaux)

Nous dénonçons le passage en force des semenciers et des opérateurs de la filière qui cachent aux paysans la vraie nature de ces variétés en les présentant comme issues de sélection classique.
C’est la politique du fait accompli : on colonise d’abord les champs, ensuite il est trop tard pour légiférer.

Déjà le 2 septembre 2013, les Faucheurs Volontaires avaient occupé les locaux de LORCA, en Moselle, pour alerter les opérateurs de la filière sur les risques liés à ces OGM. SOURDE OREILLE
D’autres organisations ont été reçues par les ministères de l’Agriculture et de l’environnement. SOURDE OREILLE

Un moratoire sur le Mon 810 vient d’être renouvelé parce que les citoyens n’en veulent pas.
Un moratoire sur les variétés mutées rendues tolérantes aux herbicides (VrTH) doit maintenant être décrété parce que les citoyens n’en veulent pas

PAS D’OGM DANS NOS CHAMPS ET NOS ASSIETTES
QU’ILS SOIENT ISSUS DE TRANSGENESE OU DE MUTAGENESE

Le collectif des Faucheurs Volontaires
Paris, le 2 avril 2014




Dans la même rubrique :
Vous en voudriez, des chimères génétiques pesticides brevetées ?
La multinationale semencière Limagrain veut faire saisir les biens de Monique Burnichon
Jean-Luc Juthier poursuit la grève de la faim.
Tribunal international Monsanto, menace des nouveaux OGM : Causerie avec Arnaud Apoteker et Jean-Luc Juthier
Le combat contre les OGM relancé à St-Georges d’Espéranche.
“Main basse sur les gènes, ou les aliments mutants”
Le monde selon Monsanto
OGM : Fauchage d’une parcelle de tournesol muté (VrTH) dans les Pyrénées Orientales
OGM : 20.000 hectares de trop en France, dont 270 en Rhône-Alpes
"Nos enfants nous accuseront", documentaire de Jean-Paul Jaud




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil