Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Arrêtez le massacre des Palestiniens et levez le blocus de Gaza !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
RENDEZ-VOUS SAMEDI 19 JUILLET À 14H30 PLACE DE L’HÔTEL DE VILLE DE ST-ETIENNE, POUR EXIGER :
Arrêtez le massacre des Palestiniens et levez le blocus de Gaza !
Agissons pour l’égalité des droits et un Etat commun entre la Méditerranée et le Jourdain
vendredi 18 juillet 2014, par Roger Dubien


Pour quoi manifester ce samedi 19 juillet ?

Déjà 265 morts Palestiniens ce vendredi à midi ; la plupart sont des civils, et beaucoup des enfants - 2 morts du côté israélien) et plus de 1800 blessés (dont beaucoup très gravement, handicapés à vie, en particulier ceux atteints par les nouvelles armes DIME qui obligent à des amputations), 1600 maisons détruites ...
Et Israël vient de commencer une attaque terrestre...

Les 1 700 000 Palestiniens de Gaza, enfermés depuis 8 ans dans une prison à ciel ouvert, sont régulièrement massacrés :
2006 : Opération « Pluie d’été » 402 morts.
2008/2009 : Opération « Plomb durci » 1400 morts,
2012 : Opération « Pilier de défense » 174 morts.
2014 : opération “barrière de protection”, déjà 265 morts...
Les prétextes varient mais l’objectif est toujours le même : tuer, tuer, tuer. Ce ne sont pas des “guerres”, ce sont des tueries.

Comment se fait-il que les auteurs de ces massacres ne soient jamais amenés devant la Cour Pénale Internationale ?
Et pendant ce temps là : l’apartheid pour les Palestiniens d’Israël ; et la colonisation, les expulsions de leurs maisons et de leurs terres, le mur et les assassinats et la répression quotidienne pour les Palestiniens de Cisjordanie et de Jérusalem.

L’Etat israélien se moque de toutes les décisions et résolutions de l’ONU et de la Cour Internationale de Justice (qui a ordonné la destruction du mur il y a déjà 10 ans !).

L’Etat israélien bénéficie de la complicité des gouvernements occidentaux, qui l’assurent de l’impunité. A commencer par les présidents de la République française : Sarkozy (qui a soutenu l’attaque de 2008-2008 contre Gaza) et Hollande, qui a envoyé le 9 juillet un message d’appui à Netanyahu !
Dans l’histoire récente, il n’y a pas d’équivalent d’un tel mépris du droit international et d’une telle oppression continue d’un peuple. Israël est le dernier Etat colonial de la planète qui se revendique comme tel et peut faire ce qu’il veut sans sanctions.

Alors samedi, manifestons pour exiger l’arrêt du massacre des Palestiniens, et la levée du blocus de Gaza.
Pour que le gouvernement français, l’Europe et l’ONU cessent leur complicité et arrêtent le bras des assassins. Il suffit pour cela de décider de sanctions internationales contre Israël.

Et tout de suite, nous mêmes, renforçons la campagne “Boycott - Désinvestissement - Sanctions” (voir www.bdsfrance.org).



Et puis agissons pour l’égalité des droits, la liberté, la justice en Palestine, pour un Etat commun entre la Méditerranée et le Jourdain

L’oppression des Palestiniens dure depuis 3/4 de siècle.
Le sionisme, qui est la base de la politique israélienne, est une idéologie raciste et colonialiste née en Europe et exportée de cette Europe antisémite qui a détruit 6 millions de Juifs au milieu du 20ème siècle.
Le sionisme vise la destruction de la société palestinienne, l’expulsion des Palestiniens, et leur enfermement dans des réserves ethniques où ils survivent sans les droits humains fondamentaux.
Les soutiens les plus puissants du sionisme ne viennent pas des communautés juives. Ils viennent de forces qui préfèrent voir les juifs loin de chez elles, mais se réjouissent qu’ils deviennent un poste avancé de l’Occident contre les peuples Arabes, dans une région qui contient une grande partie des réserves pétrolières de la planète.

On voudrait nous faire croire que ce qui se passe en Palestine-Israël est une guerre religieuse. Non ! c’est une question politique : oppression, colonisation, apartheid.
On nous amuse depuis plus de 20 ans (“accords d’Oslo” en 1993) avec un prétendu “processus de paix” qui n’existe pas, sinon comme un semblant de “négociations” sans fin, pendant que jour après jour sur le terrain la colonisation et l’apartheid s’étendent.
L’Occident a piégé l’OLP et Yasser Arafat, en lui promettant en 1988 une amélioration de la situation des Palestiniens contre la résignation à un Etat Palestinien sur seulement 22% de la Palestine historique. Mais cet Etat n’existera jamais - il y avait 200 000 colons en Cisjordanie et à Jérusalem en 1993, il y en a plus de 500 000 aujourd’hui. Ou s’il existe ce sera un Etat bidon : une série d’enclaves ethniques palestiniennes, entourées de murs et reliées par des tunnels, et sous-traitantes et dépendantes de l’Etat israélien. Ce sera des bantoustans - ce que Nelson Mandela et l’ANC ont refusé pour l’Afrique du Sud. Et probablement ce sera un Etat confessionnel, en face d’un autre Etat confessionnel, dans une région que les Occidentaux alliés aux féodaux intégristes de l’Arabie Saoudite et du Qatar sont en train de redécouper et de transformer en Etats ethniques et confessionnels, meilleur moyen pour eux de garder le contrôle sur les richesses pétrolières.

Depuis 75 ans, on nous explique que la solution pour parvenir à la paix là-bas est dans la séparation.
Mais c’est ce qui a été fait depuis la partition de la Palestine par l’ONU en 1947. Et le résultat c’est 67 ans de malheurs, des dizaines de milliers de morts, des milliers de prisonniers politiques, 5 millions de réfugiés qui survivent dans des camps ou sont éparpillés dans le reste du monde sans possibilité de retour chez eux (la résolution 194 de l’Assemblée générale des Nations unies - 11 décembre 1948 - sur le droit au retour des réfugiés palestiniens toujours non appliquée par Israël, en toute impunité).
Accepter la séparation, la partition de la Palestine, c’est valider le fond même du projet sioniste. C’est dire que les Juifs israéliens et les Arabes palestiniens musulmans ou chrétiens ne peuvent pas vivre ensemble.
C’est dire aussi que les Juifs ne peuvent pas vivre avec d’autres. Et ça, c’est aussi une forme d’antisémitisme !
Ce n‘est pas la paix, c’est la guerre sans fin.
Pendant des siècles les juifs ont vécu avec les arabes au Moyen-Orient et au Maghreb. Il y a même eu un âge d’or judéo-musulman en Andalousie. Ce n’est qu’en Europe que les Juifs ont été massacrés et expulsés.
C’est pour empêcher cette vie ensemble, la rendre impossible, que les dirigeants sionistes israéliens alimentent régulièrement un fleuve de sang en Palestine.

La partition et le nettoyage ethnique, ça ne marche pas ! Il faut sortir du sionisme !
La solution juste et réaliste, c’est le partage et non la séparation, c’est un Etat commun de Palestine-Israël entre la Méditerranée et le Jourdain, dans lequel les juifs israéliens et les arabes palestiniens musulmans et chrétiens pourront vivre ensemble dans l’égalité des droits.

Cette perspective là est celle d’israéliens anti-sionistes et de nombreux résistants palestiniens. Mais on ne nous dit pas un mot de leur combat...
Nous en France et en Europe, nous avons la responsabilité de les aider.


Un livre à lire, un film à voir : Un Etat commun entre le Jourdain et la mer

Le livre est co-écrit par Eyal Sivan et Eric Hazan.
Le film est réalisé par le cinéaste israélien anti-sioniste Eyal Sivan. 24 antisionistes israéliens et résistants palestiniens parlent et se parlent...
Pour le commander le livre + CD du film (14€) : www.momento-films.com/dvds/

Une première rencontre autour de ce film et de ce livre aura lieu à St-Etienne vendredi 25 juillet de 13h à 16h (projection du film, et discussion)
Si vous souhaitez y participer, et pour toute info :
contact@reseauxcitoyens-st-etienne.org
Tél : 06 18 50 01 62

Voir aussi : http://etatcommun.net







Des infos et des liens pour la solidarité avec la Palestine :
sur le site Réseaux citoyens : Collectif Liberté Justice Palestine

Télécharger le tract manifestation 19 juillet - 87.1 ko
Télécharger le tract manifestation 19 juillet




Dans la même rubrique :
Justice pour la Palestine !
Nétanyahou : un archipel de bantoustans pour les Palestiniens, s’ils renoncent définitivement à la justice et aux droits humains
Rapport de la mission du CCFD en Palestine en mai 2004
Pourquoi nous restons : le témoignage d’Eva Bartlett sur le massacre des Palestiniens par Israël
"GAZA-STROPHE, le jour d’après..." : film et discussion avec la participation de Samir Abdallah
Gaza, un an après le massacre : écoutons le témoignage de Raji Sourani
Pourquoi et comment le boycott culturel de l’apartheid israélien
Une victoire : fin de l’accord d’Orange avec Partner communications
Bombardement de la Palestine et du Liban : sanctions contre l’Etat d’Israël !
Jonathan Cook : "Vers la prochaine Intifada"...




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil