Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Arrêtez le massacre ! Levez le blocus de Gaza !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
UNE DESTRUCTION DE LA CIVILISATION
Arrêtez le massacre ! Levez le blocus de Gaza !
Samedi 19 juillet, 2000 personnes ont manifesté à nouveau à St-Etienne. Nouveau rassemblement ce samedi 26 juillet à 14h30 place de l’Hôtel de ville.
mardi 22 juillet 2014, par Roger Dubien


Plus de 600 morts, des milliers de blessés. Beaucoup doivent être amputés, dont tous ceux blessés par les armes nouvelles “DIME” mises au point aux USA, qui provoquent des blessures qui ne guérissent pas.
Le massacre de juillet 2014 à Gaza prendra place parmi les grands crimes de guerre et crimes contre l’humanité du début du 21è siècle. Question : si le rapport de la commission d’enquête Goldstone sur l’attaque de 2008-2009 qui avait tué 1400 palestiniens avait été suivi du jugement des criminels devant la Cour Pénale internationale, cette nouvelle tuerie aurait-elle été possible ?
Autre question, sur laquelle il faut réfléchir : pourquoi Israël se livre-t-il régulièrement à des crimes de masse contre les Palestiniens ? Quel est le sens, quel est l’objectif de tout ça ? On voit bien que l’assassinat de 3 jeunes colons à Hébron en juin n’a été qu’un prétexte pour cette barbarie. Tout était prêt. D’ailleurs, rien qu’entre le 15 mai et le début de l’attaque sur Gaza, 27 palestiniens avaient déjà été assassinés par l’armée ou les colons en Cisjordanie et à Gaza...

Israël dit combattre le Hamas. Mais on voit bien que c’est tout le peuple palestinien qui est assassiné.
Israël dit continuer le massacre parce que le Hamas refuse le cessez le feu proposé par l’Egypte. Mais les conditions du cessez le feu du dictateur égyptien sont dictées par Israël : le Hamas doit se rendre, et le blocus et la mort lente des gazaouis doit continuer. Les Palestiniens n’ont pas de chance : quand les “Frères musulmans”, mouvement dont fait partie le Hamas, ont été au pouvoir pendant un an en Egypte (avant le sinistre général Al Sissi), eux non plus n’avaient pas levé le blocus de Gaza ! Apparemment, c’était un deal avec les USA et Israël...
A Gaza, le Hamas et tous les Palestiniens n’ont pas d’autre choix que de résister aux tueurs et de se battre. Et c’est ce qu’ils font.

Reste donc aux Palestiniens leur courage, leur dignité, leur humanité. Et la solidarité dans les peuples du monde, qui s’exprime en France par des manifestations de soutien que Hollande, Valls et Fabius voudraient interdire.
A St-Etienne, près de 2 000 personnes, dont beaucoup de jeunes, ont manifesté à nouveau samedi 19 juillet.

Le massacre de Shujaiya, dimanche 20 juillet.


Cette vidéo envoyée par l’ISM - International Solidarity Movement - donne une idée de la tuerie des Palestiniens par l’armée israélienne.
Dimanche, les drones, les tanks, l’artillerie, les hélicoptères, puis l’infanterie se sont acharnés sur le quartier de Shujaiya de Gaza.

Cette vidéo est insupportable. Mais nous devons à nos frères humains palestiniens de ne pas détourner les yeux.
Partout les ruines, la destruction, la désolation.
On voit un groupe de secouristes accompagnés de plusieurs volontaires internationaux - des volontaires venus des États-Unis, de Suède, du Royaume-Uni, d’Espagne sont à Gaza pour aider -, partir à la recherche de survivants dans le quartier de Shujaiya.
Un jeune palestinien - dont le nom n’est pas connu - celui qui porte un maillot vert, se joint à eux, pour essayer de retrouver et secourir sa famille.
On entend les drones qui tournent et bombardent, tirent sur les ambulances. On entend les cris de personnes qui appellent au secours. Il y a des blessés coincés sous les décombres, les blocs de béton.
Et puis un tir, le jeune palestinien est touché, il s’écroule. Il essaie de se relever. Un autre tir pour le tuer. Il parle encore, et il prie. Encore un tir...
A Gaza, les tireurs d’élite de l’armée israélienne tuent les survivants des bombardements dans les rues.
L’ambulance qu’on voit dans la vidéo a ensuite été bombardée par l’armée israélienne, l’infirmier Faud Jaber a été tué.

Ceci porte un nom : Crimes de guerre. Crimes contre l’humanité. Meurtre de masse des civils. Meurtre du personnel médical.
La place des dirigeants israéliens est devant le Tribunal Pénal International et la Cour Pénale Internationale.
Ils doivent être jugés pour crimes de guerre, et pour crimes contre l’humanité.
Honte aux dirigeants politiques occidentaux - et au gouvernement français - qui laissent faire ça.

Le gouvernement français doit cesser de soutenir le crime

Le 9 juillet, Hollande a appelé au téléphone Netanyahou, après le déclenchement de l’attaque contre Gaza, pour lui apporter son soutien : “Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces”. Depuis, pas un mot de condamnation, malgré toutes les atrocités.

Au contraire : des actes pour soutenir la guerre israélienne. Dont l’interdiction d’une manifestation de solidarité à Paris, en prenant prétexte de la provocation d’une organisation fasciste, la LDJ, tellement extrémiste qu’elle est interdite aux USA et en Israël même !
Le prétexte est de “ne pas importer en France le conflit israélo-palestinien”. Alors que Hollande appuie Netanyahu ! Au fait, on vient d’apprendre (parce que l’un a été tué et un autre blessé) que des français participent à ces crimes en Palestine. Et à Shujaiyya, justement ! Qu’en disent Hollande et Valls ?
Les manifestations de solidarité avec les peuples opprimés sont l’honneur du peuple français au cours du dernier siècle. De l’Espagne au Chili, du Vietnam à l’Algérie, de l’Irlande à l’Afrique du Sud... Hollande et Valls sont trop petits pour espérer pouvoir y mettre un terme.

Et puis il y a eu le discours gravissime de Valls, à l’occasion de la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv de juillet 42, cette arrestation massive des juifs de la région parisienne par le régime de Pétain et des milliers de policiers français, pour les livrer aux abattoirs nazis.
Mais voilà que le 1er ministre a mélangé dans son discours la défense des juifs et le combat contre l’antisémitisme avec le soutien à l’Etat d’Israël, sioniste, colonialiste, criminel.
Ce faisant, Valls met un signe d’égalité entre Juifs et politique d’Israël, entre Juifs et sionisme. C’est gravissime !
Il n’y a pas plus sûr moyen pour développer l’antisémitisme. Et pour donner un coup de main aux manipulations de l’extrême droite et des néo-nazis, qui s’agitent pour que les gens confondent Juifs et sionisme, assimilent Juifs et politique de l’Etat d’Israël, dans le but de propager leur antisémitisme sous un masque antisioniste.
Ce faisant, l’extrême-droite est d’ailleurs exactement sur la même longueur d’onde que les dirigeants israéliens qui identifient les Juifs au sionisme, pour obtenir les mains libres et l’impunité.
Extrême droite, néo-nazis, n’approchez pas vos pattes de la Palestine !

Ce que vient de faire Valls est tellement gros que ça ne peut pas être une bévue, c’est forcément réfléchi.
Il semble que Hollande et Valls voient plus loin que les jours actuels. Ont-ils décidé de relancer dans la société une vaste opération contre les jeunes des quartiers populaires, stigmatisés et pointés comme violents, dangereux, racistes, et islamistes intégristes ? Quand on sait les relations complices des gouvernants et des firmes avec les féodaux intégristes du Qatar et de l’Arabie Saoudite, qui exportent et subventionnent par milliards de dollars une version intégriste et ultra-réactionnaire de l’Islam, on doit réfléchir à l’ampleur de la manipulation en cours.


Bien sûr, avec les moyens qui sont les nôtres, la priorité est aujourd’hui de bouger pour faire cesser le massacre et lever le blocus de Gaza. Pour cela, il faut des sanctions internationales contre Israël. Et partout, étendre le boycott, comme hier pour faire tomber l’apartheid en Afrique du Sud.
En même temps, nous avons besoin de réfléchir et de discuter.
Quel est le sens de tout cela ?
Et comment faire changer la politique de la France et de l’Occident qui soutiennent Israël, pour empêcher que continue l’oppression des Palestiniens. Comment gagner à la solidarité cette grande majorité du peuple français qui s’en lave les mains, pour aider à faire tomber l’apartheid en Palestine ?
Après 15 ans de manifestations et initiatives diverses de solidarité, on voit bien qu’il y a un problème de stratégie. On nous amuse et on nous épuise avec cette alternance de massacres à répétition et de discours sur un “processus de paix” et des négociations qui ne débouchent jamais sur rien, pendant que sur le terrain les choses ne cessent d’empirer...

Il y a besoin de clarifier et de simplifier la solidarité avec le peuple Palestinien. De revenir aux choses fondamentales.
Le livre d’Eyal Sivan et d’Eric Hazan : “Un Etat commun entre la mer et le Jourdain” , et le film d’Eyal Sivan qui réunit 24 israéliens anti-sionistes et résistants palestiniens est une contribution essentielle à cette réflexion.
L’égalité des droits - dans un Etat commun couvrant toute la Palestine historique - des juifs israéliens et des arabes palestiniens musulmans et chrétiens, est le seul chemin qui permette de sortir du sionisme, donc de la cause profonde des malheurs qui durent depuis 3/4 de siècle.

Une première rencontre autour de ce film et de ce livre aura lieu ce vendredi 25 juillet de 13h à 16h à St-Etienne.
Pour y participer : contact@reseauxcitoyens-st-etienne.org / Tél : 06 18 50 01 62

Télécharger le tract pour l’égalité des droits, pour un Etat commun entre la Méditerranée et le Jourdain distribué à la manifestation du 19 juillet à St-Etienne - 87.1 ko
Télécharger le tract pour l’égalité des droits, pour un Etat commun entre la Méditerranée et le Jourdain distribué à la manifestation du 19 juillet à St-Etienne


Pour savoir ce qui se passe en Palestine, 2 sites palestiniens à consulter :

http://www.palestinechronicle.com


http://electronicintifada.net



Shujaiyya, dimanche 20 juillet - 74.4 ko
Shujaiyya, dimanche 20 juillet

Regardez travailler les bâtisseurs de ruines...

Paul Eluard, en novembre 1936, devant Madrid attaqué par les franquistes :

Regardez travailler les bâtisseurs de ruines
Ils sont riches patients ordonnés noirs et bêtes
Mais ils font de leur mieux pour être seuls sur cette terre
Ils sont au bord de l’homme et le comblent d’ordures
Ils plient au ras du sol des palais sans cervelle.

On s’habitue à tout
Sauf à ces oiseaux de plomb
Sauf à leur haine de ce qui brille
Sauf à leur céder la place...




Dans la même rubrique :
Liberté pour Sa’id Atabeh, enfermé depuis 27 ans dans les prisons israéliennes !
Nasser, 12 ans, arrêté, frappé, et condamné à la prison par un tribunal militaire israélien.
Tunisie : que vive et réussisse "la révolution du jasmin”
Avi Shlaim : “Comment Israël a mené la bande de Gaza au bord d’une catastrophe humanitaire”
Le Réseau "Juifs Européens pour une Paix Juste" appelle l’Europe à agir
Rencontre avec Nahla Chahal, pour réfléchir ensemble sur les révolutions arabes...
Arrêter Sharon, criminel de guerre en exercice
Je ne vais pas bien !
Israël a bien utilisé dans la bande de Gaza des armes à Uranium Appauvri
La Cour Internationale de Justice de La Haye juge illégal le mur construit par Israël en Palestine et demande son démantèlement et des réparations.




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil