Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Agriculture paysanne > Ferme-usine des 1000 vaches : mobilisation contre le coup de force de Ramery qui a installé 100 vaches dans la nuit du 12 au 13 septembre.
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Ferme-usine des 1000 vaches : mobilisation contre le coup de force de Ramery qui a installé 100 vaches dans la nuit du 12 au 13 septembre.
Le procès de Laurent Pinatel et de 5 autres paysans de la Conf’ Paysanne - procès qui deviendra celui de l’industrialisation et de la financiarisation de l’agriculture et de l’élimination des paysans - aura lieu le 28 octobre.
dimanche 14 septembre 2014


 Dernière minute
1000 vaches : Blocus levé, le combat continue
Pour la première fois en un an, le ministère de l’Agriculture a accueilli une réunion sur les 1000 vaches.
(Voir http://www.confederationpaysanne.fr)

Les militants présents depuis samedi à l’aube sur le site de l’usine des 1000 vaches viennent de lever le barrage. Il est indéniable que ces quatre jours ont permis de faire évoluer le sujet. Cependant nous sommes encore loin d’avoir enrayé l’industrialisation de l’agriculture. La détermination de Michel Ramery d’installer 1000 vaches dans son usine en est la démonstration.

Pour la première fois en un an, le ministère de l’Agriculture a accueilli une réunion sur les 1000 vaches. Après de nombreux refus publics, il était temps ! La position prise sur un méthaniseur à 0.6 au lieu de 1.5 MW, alimenté uniquement par des déchets agricoles et sans cultures dédiées, est clairement un progrès.

Sur le nombre de vaches, la balle est désormais dans le camp de l’administration puisque Michel Ramery devra obtenir de nouvelles autorisations pour agrandir son élevage.

La mobilisation des paysans avec les citoyens a permis de poser clairement le débat : voulons-nous des fermes ou des usines ? Au-delà, l’usine des 1000 vaches pose la question de l’avenir de l’élevage laitier en France. A six mois de la fin des quotas, la crainte d’une crise qui entrainera la disparition de nombreux paysans est de plus en plus forte.

L’agriculture est un secteur à fort potentiel de création d’emplois. Les territoires ruraux ont besoin de paysans nombreux. Les citoyens réclament une alimentation de qualité. La Confédération paysanne appelle à un grand rassemblement à Amiens, le 28 octobre, pour le procès de ses neuf militants, poursuivis suite aux actions menées sur l’usine des 1000 vaches." (16.09.2014)



Beaucoup de monde sait maintenant à peu près ce qu’il en est de la ferme-usine des 1000 vaches que le financier du BTP Ramery veut installer à Ducrat dans la Somme.
Voir sur le site de la Confédération Paysanne : http://www.confederationpaysanne.fr
et aussi La ferme-usine des 1000 vaches est l’illustration d’un modèle agricole qui mène paysans et société au désastre

Dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 septembre, Ramery a amené illégalement - mais sous la protection de la police, ce qui en dit long sur les appuis politiques dont il bénéficie - une centaine de vaches. On sait qu’il veut installer tout de suite 500 mais a construit des installations pour 1000 (1850 en fait avec les génisses etc...)
Les militants de l’association locale Novissen ont immédiatement bloqué le site en mettant en place un barrage. Le maire de Ducrat était présent pour bloquer la route. Des mobilisations sont en cours dans plusieurs départements.
Ramery accélère alors que s’approche le procès du 28 octobre, et que l’association Novissen a déposé le 5 septembre un nouveau recours : un référé pour la suspension de l’exploitation, devant le Tribunal Administratif d’Amiens.

Voir la vidéo de Novissen :

La mobilisation va grossir dans les prochaines heures. La Confédération Paysanne et Novissen appellent celles et ceux qui le peuvent à se rendre MAINTENANT à la ferme-usine de Drucat-le-Pressiel.
L’Etat doit prendre ses responsabilités pour empêcher une traite illégale au lieu de protéger cet industriel qui s’octroie tous les droits !
Appel est lancé aussi à écrire à la Préfète de la Somme Nicole Klein. en lui envoyant par exemple massivement (à l’adresse : pref-courrier@somme.gouv.fr) un message du genre de celui-ci :
"Stop à l’installation des 1000 vaches à Drucat.
"Madame la Préfète,
Alors que le promoteur de la ferme usine des mille vaches ne dispose pas de toutes les autorisations nécessaires à son exploitation, que des recours juridiques n’ont pas été jugés, Monsieur Ramery a installé illégalement quelques dizaines de vaches dans cette ferme usine ; et ce, avec le soutien complaisant de la gendarmerie.
Je vous demande d’empêcher cette voie de fait en enjoignant à Monsieur Ramery de cesser ces agissements manifestement illégaux.
Signature..."




Le 28 octobre à Amiens !

C’est le 28 octobre qu’aura lieu à Amiens le procès de Laurent Pinatel, porte parole de la Confédération Paysanne, et de 5 autres militants de la Conf’ “coupables” d’action contre l’ouverture de cette ferme usine, et de participation au démontage de la salle de traite. _Le procès d’abord fixé au 1er juillet a été reporté au 28 octobre.
Voir Procès de la ferme des 1000 vaches mardi 1er juillet à Amiens

La mobilisation pour les soutenir sera nationale. Leur procès doit devenir celui de l’industrialisation et de la financiarisation de l’agriculture, de l’élimination des paysans et de l’agriculture paysanne.

Voir aussi l’action de Novissen : http://www.novissen.com




Dans la même rubrique :
La Politique agricole commune 2015-2020 et ce qu’elle signifie pour les paysans et l’agriculture paysanne
Dans la Loire, un paysan sur trois a voté pour le projet et l’action de la Confédération paysanne.
Lactalis insiste pour faire condamner les paysans
Procès 1000 VACHES en appel le 17 juin 2015 : Relaxe pour les 9 d’Amiens !
Procès de la ferme des 1000 vaches : 4000 personnes à Amiens pour soutenir les paysans
Laurent Pinatel convoqué vendredi 12 décembre au commissariat de Roche La Molière...
Un atelier "Education, alimentation et santé publique"
Crise de l’élevage : Le gouvernement à la botte de la FNSEA
Paysans : le combat de la dignité et de la vie.
Les élus de la Loire invités à s’engager




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil