Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif "personne à la rue !" > Droit d’asile, droit au logement : la dignité et des droits pour tous.
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Droit d’asile, droit au logement : la dignité et des droits pour tous.
Samedi 8 novembre à St-Etienne place Jean Jaurès à partir de 14h30
lundi 3 novembre 2014, par Georges Günther


Le samedi 8 novembre tout au long de l’après-midi, le collectif "Pour que personne ne dorme à la rue" avec d’autres associations et collectifs (une trentaine), organise un rassemblement à St Etienne, place Jean Jaurès.
Depuis plusieurs années des centaines de personnes, des familles entières avec des enfants, sont expulsées de leur logement, ou laissées à la rue à St-Etienne et tout le département. La préfète en bon élèvedu gouvernement Hollande-Walls, avec l’appui de la municipalité actuelle et précédente, expulse et refuse l’accès au logement sans hésiter à se mettre hors la loi. Elle a été condamnée des dizaines de fois par la justice. Dernièrement encore le tribunal de St-Etienne, en relaxant le père Riffard, a rappelé que l’hébergement est une liberté fondamentale, un droit inconditionnel, qui doit s’appliquer à tous.
Ce sont des familles de demandeurs d’asile, des migrants européens, qui subissent de plein fouet cette politique. Mais, de plus en plus, d’autres personnes, d’autres catégories de la population, se voient aussi privées de ce droit au logement, tant il est vrai que si on laisse des politiques inhumaines s’appliquer à certaines catégories de la population, elles finissent très souvent par s’appliquer à d’autres.

Et aujourd’hui le gouvernement veut encore aggraver la situation, en mettant en discussion au Parlement une réforme du droit d’asile et du droit des étrangers qui dégradera encore plus leurs conditions d’accueil, leur droit au logement, à la santé, à l’éducation, qui renforcera le contrôle et la surveillance des personnes au lieu de leur nécessaire protection.

A l’encontre de l’idée que l’immense majorité de la population soutiendrait cette politique, une vingtaine d’associations, de collectifs se sont créés pour refuser l’inacceptable. Au moins un millier de personnes entourent ainsi de leur protection et de leur solidarité des enfants et des familles pour leur assurer un logement, les accompagner et les aider matériellement. Des milliers de Lycéens et personnels de l’enseignement ont manifesté ce printemps et cet été. Une solidarité concrète qui porte l’exigence d’une autre politique. Comment justifier que des milliers de logements restent vides alors que des personnes sont laissées à la rue ? Comment justifier la démolition massive de logements sociaux alors que les capacités d’hébergement d’urgence sont dramatiquement insuffisantes ? Comment accepter que tout devient trop cher quand il s’agit d’assurer les droits fondamentaux pour tous, alors que les richesses sont de plus en plus accaparées par les actionnaires des banques et grandes sociétés ?

Le 8 novembre place Jean Jaurès, ce sera l’occasion de discuter de tout ça, de s’informer, de prendre contact avec des représentants des associations et collectifs de solidarité qui se sont créés dans le département. 
Il s’agira aussi d’interpeller la préfecture et les autres pouvoirs publics, les élus, pour exiger le respect du droit au logement et à l’hébergement pour tous, d’arrêter cette politique d’expulsion de leur lieu de vie de familles entières, et d’exiger une politique d’accueil digne.
Télécharger le texte de l’appel signé par une trentaine d’associations - 595.1 ko
Télécharger le texte de l’appel signé par une trentaine d’associations


Le déroulement de l’après midi :

-  Début 14H30

-  A 15h débuteront les lectures par des membres de la Compagnie " Voix-ci Voix-là", de textes écrits par des collégiens sur leur parcours pour arriver en Franc et leur vie ici.
Les attendus du jugement qui à relaxé le père Riffard seront lus par Hervé Agnoux, comédien.

-  15h30-15h45, lecture du texte de l’appel au rassemblement
Chants de chorales révolutionnaires (La Barricade...)

-  A partir de 16h-16h15, prises de paroles des associations et collectifs de solidarité notamment de l’association REVE (Rester Etudier Vivre Ensemble) de solidarité aux jeunes lycéens menacés d’expulsion. Ces jeunes seront là avec leurs titres de séjour obtenus grâce à la mobilisation en particulier des enseignants et lycéens.

-  17 h goûter partagé, chacun amène quelque chose (gâteaux, boissons...).




Dans la même rubrique :
“Pour que personne ne dorme à la rue” : rassemblement devant la Préfecture ce lundi 2 novembre à 17h et présence au conseil municipal à 18h.
Un toit c’est un droit, un toit c’est la loi !
La circulaire gouvernementale sur les mesures hivernales d’hébergement et de logement...
Des logements vides et en bon état, en voilà !
Le collectif “pour que personne ne dorme à la rue” appelle à un rassemblement ce vendredi 30 octobre à 17h, sur les marches de l’Hôtel de ville de St-Etienne.
16 familles menacées d’expulsion au 33 rue de la Mulatière à St-Etienne
Rassemblement de « La LOIRE Accueillante et Solidaire »
Rassemblement de "La Loire accueillante et solidaire" mardi 16 mai de 12h à 14h, Place Jean Jaurès à St-Etienne.
Logement : manifestation/forum samedi 12 juin 2010 à St-Etienne
Les professionnels de l’urgence sociale : “Un toit c’est un droit, un toit c’est la loi !”




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil