Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif "personne à la rue !" > Procès en appel contre le père Gérard Riffard : la Cour d’Appel de Lyon se déclare incompétente.
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Procès en appel contre le père Gérard Riffard : la Cour d’Appel de Lyon se déclare incompétente.
mardi 27 janvier 2015


On sait que le Procureur de St-Etienne avait décidé de faire appel contre le jugement de relaxe de Gérard Riffard pour le Tribunal de St-Etienne. Voir ce jugement : Le père Gérard Riffard relaxé par le Tribunal de St-Etienne
C’est que dans la journée même, la Préfète de la Loire, l’ancien et l’actuel maire de St-Etienne avait appelé à remettre en cause ce jugement.
En appel, la Cour d’appel de Lyon vient de se déclarer incompétente.
A première vue, c’est une bonne nouvelle. Mais en fait, peut-être moins...
Il semble que la Cour d’Appel dit que Gérard Riffard n’aurait pas du être jugé au Tribunal de Police, avec une éventuelle contravention à la clé, mais en correctionnelle parce que la non application d’un arrêté municipal (il a refusé de fermer l’hébergement des personnes à la rue) est un délit, et non un manquement à des normes.

Maintenant, soit le Procureur de St-Etienne va remettre ça devant le tribunal correctionnel, soit il va laisser courir. Mais cela dit, il semble que toute la procédure et le contenu du jugement de St-Etienne soient annulés par ce jugement de la Cour d’Appel.
Peut-être était-ce ça le premier objectif de l’appel : que ce jugement basé sur les principes, les lois et les valeurs ne fasse pas jurisprudence...


Un article de Sophie Chapelle dans Bastamag

Sophie Chapelle, de Bastamag, vient de faire le point de la situation avec Gérard Riffard, juste à la veille du jugement.
L’article "Droits fondamentaux - Un prêtre au tribunal pour apologie du droit d’asile" est publié sur Bastamag : http://www.bastamag.net


"Prêter assistance à des personnes sans-abri est-il un délit ? La Cour d’appel de Lyon doit rendre ce 27 janvier sa décision concernant le prêtre Gérard Riffard. Ce dernier est poursuivi pour avoir hébergé des dizaines de demandeurs d’asile dans son église de Montreynaud, à Saint-Étienne. En première instance, le juge a reconnu l’« état de nécessité » : « Il est paradoxal que l’État poursuive aujourd’hui le père Riffard pour avoir fait ce qu’il aurait dû faire lui-même », détaille le jugement. Alors que le parquet a fait appel, Gérard Riffard persiste : il n’a fait que son devoir. Rencontre..." (Lire la suite)




Dans la même rubrique :
Pour que personne ne dorme à la rue
Le problème des sans-logement posé avec force devant les élus de la communauté d’agglomération St-Etienne métropole.
Ce vendredi 29 novembre au Palais de Justice de St-Etienne, procès contre Miguel Nguandi
La caravane des mal logés à Saint-Etienne les 22 et 23 septembre
Le collectif “pour que personne ne dorme à la rue” appelle à un rassemblement ce vendredi 30 octobre à 17h, sur les marches de l’Hôtel de ville de St-Etienne.
Le logement doit être un droit pour tous
Pour une action forte pour dénoncer la situation insupportable du logement qui laisse à la rue des dizaines de familles
Pour que personne ne dorme à la rue, rassemblement devant la mairie de St-Etienne ce lundi 5 novembre à 17h30 et interpellation du conseil municipal à 18h
Déclaration / prise de position de l’UD-CGT de la Loire à propos des réfugiés et migrants.
Le gymnase municipal de La Rivière à St-Etienne réquisitionné par le Préfet de la Loire




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil