Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Changer la gauche ? > Philippe Corcuff : "Les années 30 reviennent et la gauche est dans le brouillard"
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
UNE CONTRIBUTION POUR RÉFLÉCHIR SUR LA PÉRIODE QUE NOUS VIVONS...
Philippe Corcuff : "Les années 30 reviennent et la gauche est dans le brouillard"
lundi 27 avril 2015


Il est nécessaire de comprendre ce qui est en train de se mettre en place en France, et dont le résultat des récentes élections départementales, avec le score du FN, est une nouvelle manifestation.
Dans ce livre, qui est un essai, "Philippe Corcuff lance un appel à la vigilance pour résister aux tendances les plus régressives de l’air du temps. Il nous alerte quant au sombre écho des années 1930 qui résonne dans l’humeur idéologique actuelle."
Ce livre n’est en rien l’alpha et l’oméga du problème. Mais il doit être pris comme une contribution à l’effort indispensable d’analyse et de compréhension. Et peut aider à repérer des pistes de résistance et d’initiatives...
A creuser et à discuter, donc...

Roger Dubien.

Atteint par des effluves d’années 30, l’air du temps est nauséabond.
Des affinités périlleuses avec des moments sombres de notre histoire donnent corps à un nouveau « postfascisme ». Les symptômes se multiplient : succès électoraux du FN, néoconservatisme xénophobe, sexiste, homophobe et nationaliste... Sur fond de brouillages intellectuels à gauche, une rebellitude d’apparence est en train d’infecter insidieusement la critique sociale. Philippe Corcuff propose la première approche globale des pièges idéologiques qui sont en train de se refermer sur nous.

Philippe Corcuff est maître de conférences de science politique à l’IEP de Lyon. Co-fondateur de l’Université Populaire de Lyon et de l’Université Critique et Citoyenne de Nîmes, c’est un militant altermondialiste et libertaire qui tient un blog sur Mediapart. Il a notamment publié Où est passée la critique sociale ? (La Découverte, 2012), La gauche est-elle en état de mort cérébrale ? (Textuel, 2012), Polars, philosophie et critique sociale (avec des dessins de Charb, Textuel, 2013) et Les années 30 reviennent et la gauche est dans le brouillard (Textuel, 2014).

Paru aux Editions Textuel en octobre 2014
13,90 €
144 pages
978-2-84597-505-7




Dans la même rubrique :
Rencontre "Podemos" avec Héloïse Nez mardi 10 mai à 19h à l’Université de St-Etienne
Construire un autre chemin
Création du Forum des réseaux citoyens
Chico Whitaker : Pourquoi j’ai quitté le PT
Non, pas Sarkozy.
Week-end de rencontres et de débats avec Baiona Berria
Nous ne savons pas si le Non va l’emporter, mais...
Nous allons résister.
La politique néolibérale fait le lit de l’extrême-droite et de la droite
Faute d’alternative, l’alternance est une réponse




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil