Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Libérer les 7 000 prisonniers politiques palestiniens !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Libérer les 7 000 prisonniers politiques palestiniens !
Projection-débat du film de Nadir Dendoune "L’affaire Salah Hamouri" mardi 3 novembre à 19h au Méliès St-François.
mercredi 28 octobre 2015, par Monira Mouhoun, Roger Dubien


Cette soirée est organisée par le groupe BDS42 (Boycott-Désinvestissement-Sanctions), le collectif Liberté Justice Palestine et l’association Initiatives2Paix.
Nadir Dendoune, réalisateur du film "L’affaire Salah Hamouri" sera présent.
Le film dure 30 minutes. Il sera suivi d’un débat qui pourra durer 1 heure (jusque 20h30).

Nadir Dendoune est journaliste. Il a rencontré Salah Hamouri début 2012, peu de temps après sa sortie de prison. Il venait de purger une peine de 7 ans en Israël. Il avait été inculpé en 2005. Citoyen français, mais résidant à Jérusalem, il avait été jugé par un tribunal militaire. L’armée israélienne lui reprochait d’avoir eu l’intention de tuer un rabbin ultra-orthodoxe et d’appartenir au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP). Son histoire avait été très peu médiatisée en France...
Alors Nadir Dendoune a voulu comprendre pourquoi l’affaire Hamouri avait suscité peu d’intérêt dans les médias français. Avec sa caméra, il est parti interroger toutes celles et tous ceux qui avaient été concernés de près comme de loin par cette affaire. Pour y voir plus clair...

Cette soirée sera l’occasion de parler de tous les prisonniers politiques palestiniens.

Israël-Palestine : une gigantesque prison.

On connaît ce mot de Churchill : "La démocratie, c’est le seul régime où quand on sonne chez vous à 6h du matin, vous êtes sûr que c’est le laitier".
Alors Israël n’a rien à voir avec une démocratie.

850 000 Palestiniens sont passés par les prisons israéliennes depuis 1967. Si on tient compte du fait que 6,3 millions de Palestiniens vivent aujourd’hui en Israël-Palestine (Israël, Cisjordanie, Jérusalem-Est et Gaza - environ 6 autres millions sont dans les camps de réfugiés autour de la Palestine ou dans la diaspora palestinienne dans le monde entier), et si on ramène ce chiffre à la population française (67 millions d’habitants), c’est comme si 9 millions de français avaient été prisonniers politiques en 50 ans (1).

En ce moment même, il y a plus de 7 000 prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes, dont 480 sont en "détention administrative", c’est-à-dire qui peuvent être maintenus en prison pendant des années sans aucun jugement...
Ramené à la France, c’est comme si la France comptait aujourd’hui 75 000 prisonniers politiques...
En Palestine, tout le monde peut devenir prisonnier. Selon l’Unicef, chaque année, ce sont environ 700 enfants palestiniens de 12 à 17 ans qui sont en détention. A partir de 14 ans, ils peuvent être condamnés jusqu’à dix ou vingt ans de prison pour jet de pierres.

On a du mal à y croire tellement c’est énorme et tellement presque personne n’en parle ?
Alors il faudra regarder le film documentaire "La case prison", qui vient de réaliser Franck Salomé.

Lire aussi ACAT-Association des chrétiens pour l’abolition de la torture

Une réalité sur laquelle les médias sont quasiment muets. Quant au gouvernement français, il couvre.

Alors, est-ce que cette horreur est sans solution ? Non, il y a une solution simple, la même qu’en Afrique du Sud : faire tomber l’apartheid, en finir avec le sionisme, l’occupation, la colonisation. Permettre à toutes celles et tous ceux qui vivent entre la Méditerranée et le Jourdain de vivre ensemble à égalité des droits dans un Etat commun : arabes palestiniens musulmans et chrétiens, et juifs israéliens...

Musique ! De Silwan à Sainté - Le groupe Dandara et les stéphanois RLM, RAPSA et L’étranger...

Dandara, ce sont les jeunes rappeurs venus de Silwan, un quartier populaire de Jérusalem Est, venus à St-Etienne en juillet...



Voir Collectif Stéphanois de soutien au peuple Palestinien


— 
Monira Mouhoun, Roger Dubien.

(1) La réalité est que depuis 1967 - 48 ans ! - il n’y a qu’un seul Etat entre la Méditerranée et le Jourdain.
Dans la partie Israël stricto sensu (78% de la Palestine occupés à l’issue de la guerre de 1948 - cet Israël-là n’a donc duré que 19 ans...) vivent 8,334 millions de personnes dont 1,658 millions de Palestiniens (environ 20%).
En Cisjordanie et Jérusalem-Est vivent 2,86 millions de Palestiniens et plus de 500 000 colons israéliens (comptabilisés dans la population "israélienne").
A Gaza vivent 1,8 millions de Palestiniens.
Au total, 13 millions de personnes vivent en Israël - Palestine, 6,68 millions d’israéliens et 6,32 millions de Palestiniens, dans un régime d’apartheid.




Dans la même rubrique :
Israël-USA, Arrêtez les crimes de guerre !
Michèle Sibony : une société formolisée
Boycott, sanctions internationales contre Israël !
" Qui va calmer ma colère ? "
Bougeons-nous pour faire cesser la tuerie des Palestiniens à Gaza !
Nous laissons faire ! Un crime s’accomplit sous nos yeux.
La Caravane des possibles
Arrêtons le génocide (*) des Palestiniens à Gaza !
"Les juifs français sont menacés ... par Sharon ! "
La vérité que vous ne voulez pas entendre




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil