Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Libertés > Journée nationale d’action : Non à la réforme constitutionnelle, levée de l’état d’urgence !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
MANIFESTATIONS À PARIS ET DANS TOUS LES DÉPARTEMENTS SAMEDI 30 JANVIER 2016...
Journée nationale d’action : Non à la réforme constitutionnelle, levée de l’état d’urgence !
A St-Etienne, rassemblement à 14h30 place Jean Jaurès...
mercredi 30 décembre 2015


Paris, le 14 janvier 2016 - Communiqué du collectif (national) « Nous ne céderons pas ! »  

Nous manifesterons le 30 janvier 2016
Les associations et organisations syndicales regroupées autour de l’appel « Nous ne céderons pas ! » et ayant lancé la pétition « Pour nous, c’est définitivement non ! », contre la réforme constitutionnelle, appellent à manifester le samedi 30 janvier 2016 partout en France et à Paris, à 14h30, place de la République.
Elles expriment leur refus de la réforme constitutionnelle et leur exigence de la levée de l’état d’urgence.
 

7 janvier  : une réunion des associations et syndicats de la Loire signataires de l’appel "Sortir de l’état d’urgence" (voir) a eu lieu à la Bourse du travail ce mercredi 6 janvier. Une quarantaine de personnes étaient présentes. Une réunion nationale des organisations signataires (dont la liste ne cesse de s’étoffer) avait lieu au même moment au siège de la Ligue des Droits de l’Homme à Paris, où les mêmes questions ont été discutées.
Il a été décidé d’interpeller les parlementaires de la Loire - députés et sénateurs - pour leur demander de voter contre la déchéance de la nationalité française et la constitutionnalisation de l’état d’urgence. Un courrier va leur être adressé, avec une demande de rencontre.
Appel est lancé à faire connaître et signer largement la pétition nationale "Pour nous, c’est définitivement non !".
Un rassemblement public place Jean Jaurès à St-Etienne a été décidé (...) en précisant que si une journée d’action nationale était fixée, c’est cette date nationale qui serait retenue (...) sachant qu’à l’Assemblée Nationale les débats sur la réforme liberticide de la Constitution et la prolongation de l’état d’urgence commencent le 3 février.
Ce rassemblement aura donc lieu samedi 30 janvier à 14h Place Jean Jaurès à St-Etienne.
Bien sûr, dès maintenant, toutes les initiatives possibles pour expliquer la gravité des projets d’instauration d’un Etat sécuritaire et mobiliser pour l’Etat de droit et les libertés doivent être prises.


°°°°°°°°°°°°°°°°

Mise en ligne mardi soir 29 décembre, cette pétition a un écho exceptionnel puisque ce jeudi 7 janvier elle avait déjà recueilli la signature de plus de 28 000 personnes. Et ce qui frappe quand on regarde la liste des signataires, c’est leur très grande diversité.
Pour nos libertés et pour la démocratie en France, les prochaines semaines et mois seront décisifs.
Signons et faisons connaître cette pétition !

"Non au projet de déchéance de la nationalité, non à une démocratie sous état d’urgence, non à une réforme constitutionnelle imposée sans débat, en exploitant l’effroi légitime suscité par les attentats.

Nous n’acceptons pas la gouvernance de la peur, celle qui n’offre aucune sécurité mais qui assurément permet de violer nos principes les plus essentiels.

Notre rejet est absolu. Nous appelons tous ceux et celles qui partagent une autre idée de la France à le manifester."

Pour signer la pétition : http://www.nousnecederonspas.org

A l’initiative de :
AC ! Trégor, AFD International, Agir pour le changement démocratique en Algérie (Acda), Apel-Egalité, Altertour, Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (Acort), Association démocratique des Tunisiens en France (ADTF), Association femmes solidaires comité Saint-Denis, Association France Palestine solidarité (AFPS), Association des Marocains en France (AMF), Association pour la reconnaissance des droits et libertés aux femmes musulmanes (ARDLFM), Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), Association des Tunisiens en France (ATF), Association des universitaires pour le respect du droit international en Palestine (Aurdip), Attac, Cadac, CADTM France, Cedetim, CGT Police Paris, Centre islamique Philippe Grenier (CIPG), Cercle Condorcet de Paris, Clamart-Citoyenne, Collectif des 39, Collectif D’ailleurs nous sommes d’ici Tours 37, Collectif BDS Saint-Etienne, Collectif CGT Insertion-Probation (UGFF-CGT), Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), Collectif féministes pour l’égalité, Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP), Collectif Mémorial 98, Collectif national des Faucheurs volontaires, Collectif national pour les droits des femmes (CNDF), Collectif de soutien aux sans-papiers du Trégor-Goëlo, Collectif Stop le contrôle au faciès, Comité pour le développement et le patrimoine (CDP), Comité pour le Respect des Libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), Commission islam et laïcité, Conseil national des associations familiales laïques (Cnafal), Confédération générale du travail (CGT), Confédération nationale du logement (CNL), Confédération paysanne, Coordination de l’action non-violente de l’Arche (Canva), Coordination nationale Pas sans nous, Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), Droit au logement (Dal), Droit solidarité, Emancipation Tendance intersyndicale, Emmaüs France, Emmaüs international, Espace franco-algérien, Euromed Feminist Initiative IFE-EFI, Fédération des CIRCs, Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH), Fédération nationale de la Libre pensée, Fédération des Tunisiens citoyens des deux rives (FTCR), Femmes égalité, Filles et fils de la République (FFR), Fondation Copernic, Halte OPGM07, Ipam, Justice et libertés Strasbourg , La Cimade, Le Genepi, Le Gisti, Le Mouvement de la paix, Liberpensula Frakcio de Sat, Ligue des droits de l’Homme, Ligue de l’Enseignement, Maison des potes, Mamans toutes égales (MTE), Minga-agir ensemble pour une économie équitable, Mouvement pour une alternative non-violente (Man), Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), Négajoule !, Osez le féminisme !, Planning familial, Pôle de renaissance communiste en France (PRCF), Powerfoule, Réseau d’alerte et d’intervention pour les droits de l’Homme (RaidH), Réseaux citoyens Saint-Etienne, Réseau éducation sans frontières (RESF), Réseau Immigration Développement Démocratie - IDD, Revue Ecole émancipée, Revue Inprecor, Revue Mouvements, Revue Regard, Romeurope 94, Survie, Syndicat des avocats de France (Saf), Syndicat de la magistrature (SM), Syndicat de la médecine générale (SMG), Le Gisti, SYNAVI-Syndicat national des arts vivants, Syndicat national des journalistes (SNJ), SNJ-CGT, SNPES-PJJ/FSU, Solidaires étudiant-e-s, Union générale des fédérations de fonctionnaires CGT (UGFF-CGT), Union juive française pour la paix (UJFP), Unef, Union syndicale de la psychiatrie (USP), Union syndicale solidaires.

Voici ci-dessous - à télécharger - le texte de l’appel précédent "Sortir de l’état d’urgence", avec la centaine d’organisations signataires au moment de son lancement le 17 décembre 2015.

Télécharger le texte
Télécharger le texte "Sortir de l’état d’urgence"


Les associations et syndicats qui souhaitent devenir aussi signataires peuvent le faire auprès de la LDH-Ligue des Droits de l’Homme :
Par exemple en envoyant un mail à :
communication@ldh-france.org

Voir aussi : http://www.ldh-france.org _




Dans la même rubrique :
La nouvelle loi sécuritaire Sarkozy a été votée, la résistance à son application commence...
Réflexion suite au rassemblement contre la répression policière
Pour les libertés et la démocratie, pour vivre ensemble : Sortir de l’état d’urgence !
Jean-François Peyrard (RESF) : "Une société où la fraternité garde toute sa place".
"Juger" : une conférence-débat avec le juge Serge Portelli à la Médiathèque de St-Etienne
A quoi servent les lois sécuritaires ?
Sortir de l’état d’urgence
Un comité départemental pour la relaxe des 8 de Goodyear, pour les droits et la défense des libertés individuelles et collectives.
« Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? »
Avec toi Martin, avec vous Nina, Jules et Yvan !




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil