Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Chroniques pour la Palestine > En Israël, la droite ou la gauche c’est apartheid !
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
CHRONIQUE POUR LA PALESTINE
En Israël, la droite ou la gauche c’est apartheid !
mercredi 24 février 2016, par Monira Mouhoun


Le 14 Février, pendant que l’on célébrait l’amour (ou pas), Isaac Herzog, chef du parti travailliste proposait à son parti un plan diplomatique pour « se tenir éloignés des palestiniens ». Comme si les palestiniens et les israéliens n’étaient pas déjà assez éloignés par l’inégalité de leurs conditions de vie, ce plan, adopté à l’unanimité par les travaillistes, propose d’ériger un grand mur de séparation, s’inscrivant ainsi dans la continuité du « travail » entamé par Ariel Sharon.
Pour Herzog, une solution à deux Etats est exclue pour l’immédiat, mais il est aussi fermement opposé à l’idée d’une solution à un seul Etat qui permettrait aux Juifs israéliens et aux Palestiniens de vivre ensemble avec égalité des droits. Sa stratégie est exactement la même que celle de Netanyahu, laisser croire à une solution à deux Etats pour ne surtout pas envisager la solution d’un Etat commun démocratique sur toute la Palestine historique.

Le plan des travaillistes est simple :
-  L’armée israélienne doit continuer de contrôler toute la Cisjordanie, sans exception.
-  Création de bantoustans, ou réserves ethniques, comme en Afrique du Sud pendant l’apartheid.
-  En ce qui concerne Gaza, le Hamas, selon les propres termes de Herzog : « ne sera pas à l’abri et ne bénéficiera d’aucune immunité. Chaque attaque suscitera la plus lourde des réponses. Le prix à payer sera très cher et cela ne signifie pas les bombardements factices des régions vides. »
-  Il promet, s’il est élu, de fermer les stations de la radio et de la télévision palestinienne, et d’interrompre la connexion à internet ainsi que les services de la téléphonie mobile.

Neve Gordon, historien israélien, commente : « On ne peut pas dire que les détails du plan que le Parti Travailliste a approuvé soient nouveaux, mais le fait qu’ils soient établis par écrit constitue une autre étape cruciale dans la consolidation et la légitimation du régime d’apartheid ». En effet, le seul parti qui pourrait représenter une alternative face au Likoud juge le gouvernement Netanyahu « trop mou et clément envers les Palestiniens ».
Neve Gordon, qui soutient la campagne BDS, conclut son article de cette façon : « Compte tenu de cette réalité, il semble peu probable qu’une solution équitable au calvaire Palestinien provienne de l’intérieur d’Israël. En effet, en cette période de l’histoire, la pression internationale est peut-être le seul espoir et on en a désespérément besoin » (1)


La France face à Israël
Le rôle de la communauté internationale devrait être d’imposer la justice. Loin de défendre cette position, les élus du conseil municipal de Paris ont voté, le 16 février, un vœu pour condamner la campagne BDS, les socialistes et les républicains l’ont adopté à l’unisson, bien que cette décision constitue une violation claire de la liberté d’expression et un soutien scandaleux à la politique israélienne. BDS France a publié un communiqué : « Les élus antiracistes et pour une paix juste ne peuvent que s’opposer à la condamnation de BDS » (2) et un rassemblement de protestation s’est tenu à Paris le 18 février (3)


Pour rester optimistes
Malgré cette condamnation, il faut trouver des raisons de rester optimistes, à ce sujet vous pouvez lire l’article du chercheur palestinien Alaa Tartir : « Palestine 2016 : des perspectives optimistes » (4). Il prévoit un renouveau de la pensée politique palestinienne et rappelle l’efficacité de l’outil BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions), campagne menée brillamment par les Palestiniens.


Pour faire diversion, Israël offre un voyage aux nominés aux oscars
Un excellent article de Rivka Barnard sur Middle East Eye explique les dessous de l’opération qui consiste à offrir des voyages à des célébrités pour éviter qu’elles ne soient tentées de s’exprimer sur la situation des palestiniens. Cette opération s’appelle Brand Israël et a été lancée en 2006, c’est une stratégie diplomatique qui consiste à présenter Israël en insistant sur la science, la technologie, le plaisir et le soleil, pour tenter de faire oublier la colonisation et les violations des droits humains. (5)
Les Palestiniens demandent aux nominés aux oscars de refuser ce voyage de propagande en Israel, à travers la voix de Omar Barghouti qui écrit « les artistes et la société civile de Palestine espèrent que les personnages de Hollywood agiront avec conscience en refusant de prêter leur nom aux tentatives désespérées d’Israël de cacher ses crimes de guerre et son racisme à l’égard du peuple palestinien. » (6)


L’Israeli Apartheid Week commence fort à Londres

Photo : Electronic Intifada

Afin de marquer le douzième anniversaire de l’Israeli Apartheid Week, les militants de BDS Angleterre ont imaginé une campagne d’affichage choc dans le métro Londonien. Ces fausses publicités dont une affiche « Apartheid is great » avaient pour but de dénoncer la colonisation israélienne, et la participation à celle-ci de G4S, société de sécurité britannico-danoise.
Cette campagne est très présente en Afrique du Sud, qui a une grande expérience de l’apartheid. Voir : http://www.iawsouthafrica.com/


Du 29 février au 7 mars 2016, la douzième édition de l’Israeli Apartheid Week donnera lieu à de nombreuses initiatives dans toute la France.
Le 1er Mars, ce sera à Saint-Etienne, à l’université Jean Monnet (programme à venir).




La Palestine à l’Institut de Monde Arabe, c’est en ce moment !
L’exposition est visible jusqu’au 20 mars 2016 et un cycle de cinéma sera présenté du 26 au 28 Février. Programme : http://www.imarabe.org/actualite/la-palestine-l-ima-programme-complet

Monira Mouhoun

Notes
(1) http://info-palestine.eu/spip.php ?article15910

(2) http://www.bdsfrance.org/les-elus-antiracistes-et-pour-une-paix-juste-entre-palestiniens-et-israeliens-ne-peuvent-que-sopposer-a-la-condamnation-de-la-campagne-bds/

(3) http://www.bdsfrance.org/succes-du-rassemblement-de-protestation-contre-la-honteuse-condamnation-de-la-campagne-bds-par-le-parti-socialiste-et-les-republicains-de-paris/

(4) http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2016/02/22/alaa-tartir-palestine-2016-des-perspectives-optimistes/

(5) http://www.middleeasteye.net/fr/opinions/pourquoi-un-voyage-gratuit-en-isra-l-est-il-offert-aux-nomm-s-aux-oscars-1928503733

(6) http://www.bdsfrance.org/les-palestiniens-demandent-aux-nomines-aux-oscars-de-refuser-un-voyage-de-propagande-en-israel/




Dans la même rubrique :
Stop à l’impunité pour les français soldats de l’armée israélienne d’occupation !
Women in Palestine : ces femmes qui résistent
Le boycott n’est pas illégal
Répression anti-BDS : ne cédons pas à l’intimidation !
Palestine : la case prison
Chronique pour la Palestine
Mustafa Muhammad, entre analyse politique, humour/amour et résistance.
Mustafa Muhammad vient témoigner pour la Palestine le 12 mars à St-Etienne
La vraie nature de l’occupation israélienne...
BDS, la campagne qui met les Palestiniens d’accord




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil