Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Agriculture paysanne > Crise agricole : soirée débat avec Laurent Pinatel
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
A L’INVITATION D’ATTAC FOREZ ET DE LA CONFÉDÉRATION PAYSANNE
Crise agricole : soirée débat avec Laurent Pinatel
Jeudi 7 avril à 20h - Salle des Fêtes de Savigneux
mardi 29 mars 2016


Cette rencontre avec Laurent Pinatel, porte-parole national de la Confédération Paysanne, est organisée par ATTAC-Forez et la Confédération Paysanne.
Contact : Jacques Martinez - jacquesmartinez42@orange.fr

« Le constat est sans appel : les politiques menées à ce jour aboutissent à une impasse (problèmes de surproduction ; fragilité du statut d’agriculteur ; système qui conduit à leur endettement et à une course en avant dans la production ; chute des cours et des revenus ; rôle de la grande distribution dans l’appauvrissement général ; dégradation de la qualité des produits ; etc.). La politique agricole ... doit être changée. La Confédération nous livre un autre projet, crédible, qui pourrait être mis en œuvre dès demain. »
« Depuis plus de quinze ans, la Confédération paysanne conteste un système agricole productiviste, toujours plus industrialisé, aux mains de grands groupes agro-chimiques, agro-alimentaires et de distribution. Elle milite aujourd’hui pour en finir avec le diktat néo-libéral imposé par l’OMC et l’Union européenne. ».
Ces textes datent de 2002 ... (« Changeons de politique agricole », Confédération Paysanne, Editions « Mille et une nuit ») ... Et la crise aigüe est désormais là, avec ses désastres humains, sur fond de révolte du monde agricole.
Hélas, pour la Confédération Paysanne et Attac, cette catastrophe était prévisible, et elle ne se résoudra pas à coup de subventions ou de baisse des cotisations sociales (les « charges », qui financent l’assurance maladie, les retraites, ... ).

Sans nier la nécessité de régler l’urgence, en mettant en œuvre la solidarité républicaine, il faudra bien s’attaquer aux problèmes structurels de notre agriculture et remettre en cause un fonctionnement qui ruine les paysans et englouti les exploitations.
« Il nous faudrait promouvoir aujourd’hui une agriculture moins industrielle, c’est-à-dire plus artisanale, plus soignée, plus respectueuse de l’environnement mais aussi plus intensive en emplois. Il convient, pour ce faire, de réorienter au plus vite les aides de la PAC (actuellement concédées en proportion de la surface) afin que nos paysans, droits dans leurs bottes, puissent être correctement rémunérés, en échange de bons produits et de services d’intérêt général, et ne plus devoir sans cesse mendier des subventions sans grand effet sur les systèmes de production agricole. » Marc Dufumier - LE MONDE du 8 février 2016.

En cette année 2016, la Confédération paysanne ne compte pas renoncer à son combat contre « un modèle agricole qui détruit les paysans ». Le syndicat veut, au contraire, défendre une autre politique agricole et alimentaire, favorable au maintien des producteurs, mais aussi favorable aux consommateurs.
Une soirée pour mieux connaître l’approche de la Confédération Paysanne, ses propositions, ... Une soirée pour comprendre et échanger.

La salle des fêtes de Savigneux - commune qui jouxte Montbrison - est juste derrière la mairie.

Télécharger le tract pour la soirée du 7 avril à Savigneux - 420.5 ko
Télécharger le tract pour la soirée du 7 avril à Savigneux




Dans la même rubrique :
Plusieurs milliers à Annecy pour exiger le droit à l’alimentation et donc à la souveraineté alimentaire
“Contractualisation” : voici le projet de l’industrie laitière pour ligoter les paysans éleveurs laitiers
Le Conseil Régional Rhône-Alpes demande au gouvernement l’arrêt du projet de ferme-usine des 1000 vaches.
La société a besoin de paysans nombreux !
La Confédération paysanne demande 6 mesures urgentes pour sauver l’élevage et les éleveurs
Occupation en cours de la multinationale Cargill par 100 paysans de la Confédération Paysanne
Regarder nos villes du point de vue de la campagne
Construire de nouveaux rapports ville-campagne
Un texte de Christian Jacquiau : Le pouvoir du consommateur
Semons la Biodiversité à Paris les 27 et 28 octobre 2008 !




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil