Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Réseau salariat > Avec les Goodyear : Projection-débat du film "Liquidation" vendredi 16 septembre
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
SOIRÉE DE DISCUSSION ET DE SOLIDARITÉ
Avec les Goodyear : Projection-débat du film "Liquidation" vendredi 16 septembre
Exposition photos du 16 septembre au 22 octobre à la galerie Noir & Blanc.
vendredi 16 septembre 2016, par Georges Günther


Une soixantaine de personnes ont participé à la soirée ciné-débat au Méliès, avec Mourad Laffitte et Laurence Karznia. La discussion a porté sur la répression et la criminalisation des actions contre la loi travail, du mouvement syndical et social, (condamnation de Martin et d’autres syndicalistes) ; les conceptions et propositions de Réseau salariat pour reprendre la maitrise sur notre travail, sur les productions, pour conquérir la maitrise d’usage des entreprises ; faut-il nationaliser certaines grandes entreprises ? ; comment favoriser la reprise par les salariés de leurs entreprises ? ; où en est la jeunesse, quelles sont ses aspirations et ses conceptions en matière de travail, vis à vis des luttes collectives et de l’action syndicale ?...

Auparavant, Mourad Laffitte était présent au vernissage de l’expo photos à la Galerie Noir&Blanc. Exposition qui dure jusqu’au 22 octobre (Voir)

Le film de Mourad Laffitte (qui dure 52 mn) peut être un bon moyen pour organiser des discussions dans les syndicats et ailleurs sur les enjeux autour du travail.
Le DVD coûte 15 €.
Pour se le procurer, on peut contacter Georges Günther (06 83 28 82 17) - ou directement sur le site d’Images contemporaines.
On peut contacter également l’UL-CGT de St-Etienne.

Le procès en appel des 8 de Goodyear aura lieu le 19 octobre à Amiens. Un rassemblement national est organisé pour accompagner ces syndicaliste au tribunal et demander leur relaxe. Nous relayerons ce que le comité départemental pour la relaxe des Goodyear décidera pour permettre de participer à ce rassemblement à Amiens.

Cette soirée est à l’initiative des réseaux citoyens de St-Etienne, du comité départemental pour la relaxe des 8 de Goodyear, et de la galerie Noir & Blanc.
Le réalisateur Mourad Laffitte et la directrice de production Laurence Karsznia seront présents.

C’est le 19 octobre que se déroulera le procès en appel des 8 ex-salariés de Goodyear condamnés en première instance à 24 mois de prison, dont 9 fermes, pour avoir retenu pendant 30 heures dans une salle de réunion, sans aucunes violences physiques, le directeur de production et le directeur des ressources humaines de leur entreprise. Un des moments de leur lutte contre la fermeture de leur usine d’Amiens Nord, décidée par la multinationale américaine. C’est la première fois depuis 60 ans que des syndicalistes sont condamnés à de la prison ferme pour leur action syndicale (5 des 8 sont des syndicalistes de la CGT).
C’est le parquet (sous l’autorité du ministre de la justice) qui avait poursuivi malgré le retrait de toutes les plaintes par la direction et les deux cadres concernés.

Une condamnation qui s’inscrit dans le contexte d’éradication, de mise au pas, de toute contestation contre la loi travail, les licenciements, les fermetures et délocalisations d’entreprises, que les actionnaires et autres propriétaires lucratifs entendent bien pouvoir décider en toute liberté et sans opposition. L’avertissement pour tous ceux qui entendent contester ces décisions est clair : si vous ne voulez pas vous y plier vous serez traité comme des délinquants, avec les conséquences pénales et financières. Un avertissement qui vient d’être renouvelé par la ministre du travail qui, contre l’avis de l’inspection du travail, a validé début août le licenciement d’un délégué CGT d’Air France.

Tenter, par la peur et le découragement, de réduire au silence. L’état d’urgence étant aussi utilisé dans le même sens.
Pas sûr du tout que ce soit à ce résultat là qu’ils aboutissent.

Le film de Mourad Lafitte relate les 9 années durant lesquelles les 1200 salariés de Goodyear se sont battus contre la fermeture de leur usine. Ils ont réussi a faire annuler 7 plans sociaux, et obtenu de meilleures indemnités financières. Annoncée publiquement en janvier 2013, la fermeture a eu lieu le 22 janvier 2014, malgré des bénéfices records de la multinationale, dopés par l’annonce de cette fermeture (ce qui était l’objectif recherché) : 183 millions de dollars de bénéfice net en 2012, 600 millions de dollars en 2013, 2445 millions de dollars en 2014 grâce notamment à un crédit d’impôt, 307 millions en 2015.

Des bénéfices records pour des conditions de travail lamentables. Pratiquement pas d’investissements pendant 40 ans, une grande vétusté, énormément d’accidents du travail : 210 en 2010, pareil en 2011. Un rapport commandé par le CHSCT démontre que la direction avait caché aux ouvriers leur exposition à certains produit toxiques, les HAP, des hydrocarbures aromatiques confirmés comme cancérigènes.

Le bilan social et humain de la fermeture de l’usine est effroyable. Sur les 1 143 licenciés, à peine 120 ont retrouvé un emploi en CDI, selon les chiffres de la direction, 100 autres se sont recasés en CDD et 80 ont créé leur entreprise (plomberie, électricité, etc). 130 ouvriers sont partis à la retraite. Au total, près de 700 anciens salariés pointent à Pôle emploi. Il y a eu beaucoup de séparations, 12 décès dont 9 pour maladie et 3 suicides.

Une situation qui montre combien il est décisif que les salariés (seuls producteurs de la valeur économique) puissent conquérir la propriété d’usage de leur entreprise, puissent maitriser la production, l’investissement et toutes les décisions stratégiques, contre les prétentions des propriétaires lucratifs (voir à ce sujet les analyses et les propositions de Réseau salariat).
Nous en discuterons lors du débat.

-  Vernissage de l’expo photos le vendredi 16 septembre à partir de 18h et jusqu’à 19h30, galerie Noir & Blanc (15 rue Brossard 42000 St-Etienne). L’expo sera visible jusqu’au 22 octobre (ouverture les mercredis, vendredis, samedis de 14h à 19h).
Le site de la galerie Noir & Blanc : http://www.collectifnoiretblanc.fr


-  La projection du film débutera à 20h30, au Méliès St-François (8 rue de la Valse), entrée 6 € ou avec la carte d’abonnement.

Georges Günther.




Voirégalement sur le site d’Images Contemporaines :
http://images-contemporaines.com




Dans la même rubrique :
L’enjeu de la cotisation sociale, un livre de Christine Jakse
Le travail bénévole : Engagement citoyen ou travail gratuit ?
"1945, on continue !" : Conférence gesticulée de Réseau Salariat vendredi 5 février 2016 à St-Etienne
Une autre histoire de la Sécurité sociale
Mercredi 9 mars, pour le travail
Les capitalistes veulent s’exonérer de la fonction d’employeur.
Conférence et débat avec Bernard Friot et Usul le 27 avril à Sciences Po Rennes
Contester le pouvoir des actionnaires sur l’utilisation des richesses produites.
Compétitivité : vous avez dit « baisser les charges » ?
Bernard Friot : Pour une laïcité qui sépare l’église capitaliste de l’Etat




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil