Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Jusqu’à quand les massacres israéliens ?
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
APPEL DE GAZA
Jusqu’à quand les massacres israéliens ?
6 heures pour la Palestine à Lyon ce vendredi 8 octobre
dimanche 3 octobre 2004, par Ziad Medoukh


Ziad Medoukh a envoyé cet appel depuis Gaza, Palestine occupée, ce matin à 7 heures...

Dans la région Rhône-Alpes, le collectif Palestine du Rhône organise 6 heures pour la Palestine, avec Leila Chahid ce vendredi 8 octobre à 18h, à la Bourse du Travail de Lyon. Soyons très nombreux à y participer...
A Grenoble, l’AFPS appelle à un rassemblement ce mardi 5 octobre à 18h, rue Felix Poulat.
Nord-Palestine a commencé à tenir un agenda des initiatives de protestation et de solidarité

Ziad est Professeur de Français à l’Université Al-Aqsa. Il vient d’étudier une année en France, à Grenoble, jusqu’en juillet dernier.
Au printemps dernier, Ziad a lancé un appel et construit un projet pour la création d’un Centre de la Paix à l’Université Al-Aqsa de Gaza. Nous publions ce projet.
On peut écrire à Ziad à : ziadmedoukh@hotmail.com

"Hier c’était à Jénine, Naplouse, Khan Younis, Rafah et Gaza, aujourd’hui à Jabalia, demain à Jérusalem, Ramallah et toutes nos villes palestiniennes : les massacres israéliens se poursuivent dans tous nos camps et villages palestiniens.

Ces massacres deviennent une réalité quotidienne : chaque jour dans presque tous les Territoires palestiniens, des crimes israéliens contre notre peuple isolé.

Le massacre de Jabalia qui a causé jusqu’à aujourd’hui et après trois jours seulement des opérations militaires israéaliennes, la mort de plus de 60 palestiniens innocents, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées sans oublier la terreur produite par les agressions israéliennes, ce massacre entre dans le cadre d’une guerre bien organisée par le gouvernement israélien contre tous les Palestiniens, et en particulier les civils qui payent toujours de leur sang leur attachement à leur grande patrie, la Palestine.

Jabalia, ce camp de refugiés palestiniens qui se trouve au nord de la Bande de Gaza est en train de vivre pour la cinquième journée consécutives des massacres commis par les forces de l’occupation israélienne, tout le camp et ses citoyens est devenu la cible des attaques et des missils israéliens. Personne dans ce camp est à l’abri de cette attaque barbare qui touche avant tout les enfants et les innocents.

Occupation, massacres, crimes, agressions, attaques, terrorisme d’état, terreur et destructions, tels sont les comportements de l’armée et du gouvernement israéliens dans ce camp de Jabalia et dans tous les Territoires palestiniens, et personne n’élève la voix dans le monde, surtout dans le monde libre, qui appelle toujours au respect des droits de l’Homme, mais qui reste silencieux devant les violations israéliennes permanentes du droit international et des droits de l’Homme.

Quand un palestinien désespéré attaque un barrage israélien, tout le monde dénonce la violence palestinienne, et quand un palestinien qui a perdu toute sa famille dans un bombardement israélien fait exploser une bombe dans un bus israélien, le monde condamne le terrorisme palestinien, mais devant l’État terroriste numéro un du monde actuel, personne n’ose critiquer ou même dénoncer cette terreur israélienne.

Encore des victimes palestiniennes et encore un silence international voire une complicité avec les agresseurs israéliens qui sont en train de tuer en nous notre seul espoir de vivre un jour en liberté et en paix.

Comme un simple citoyen palestinien,j’ai un seul appel à la communauté internationale afin qu’elle réagisse au nom des droits de l’Homme et un nom des principes humains, si nous sommes toujours nous les Palestiniens considérés comme des êtres humains et que nous avons au moins le droit au droit : arrêtez les massacres israéliens et sauvez nos enfants de cette terreur produite par cette occupation aveugle.

Quant à nous les Palestiniens, nous résisterons toujours sur notre terre sacrée de la Palestine et nous continuons de rêver de la liberté et de la paix en gardant toujours notre sourire palestinien malgré les massacres et la terreur de l’occupant."

Ziad Medoukh
3 octobre 2004.

Voir sur le site de l’ISM : Arrêtez le massacre à Gaza !
Voir sur le site d’IPC - International Press Center : Israël décide de poursuivre l’opération militaire dans la Bande de Gaza

Gaza - 9.9 ko
Gaza

Gaza - 8.2 ko
Gaza

Gaza - 52.1 ko
Gaza

Camp de Balata, Naplouse, Cisjordanie occupée, 27 septembre - 25.5 ko
Camp de Balata, Naplouse, Cisjordanie occupée, 27 septembre

 Le projet de Ziad Medoukh au printemps 2004  

Pour un Centre de la Paix à l’Université Al-Aqsa de Gaza

"Bonjour,
A toutes les associations qui travaillent pour la Palestine.
Je m’apelle Ziad Medoukh, professeur de français à l’université de Gaza, je suis en France jusqu’en juillet prochain, à Grenoble.
Je vous envoie ce projet pour la création d’un centre de paix universitaire à l’université de Gaza en Palestine.
Toutes les aides, les pistes, et les propositions sont les bienvenues à développer ce projet pour l’avenir ouvert pour les jeunes palestiniens de Gaza.
Amitiés
Ziad Medoukh

Centre de la Paix
Université Al-Aqsa de Gaza - Palestine
C . P . U . G

INTRODUCTION
Le contexte actuel en Palestine, marqué par la violence, l’humiliation et le désespoir, montre la nécessité de prendre de nouvelles initiatives dans le domaine de la non-violence comme forme de résistance, attitude qui rencontre le soutien de nombreux palestiniens.

Ces derniers sont convaincus que l’éducation peut et doit jouer un rôle en faveur de la paix, de la citoyenneté, de la démocratie au sein de la Société Palestinienne.

Des intellectuels et des universitaires palestiniens de Gaza, en relation avec des Universités et des Associations européennes, envisagent de développer sur le terrain de actions concrètes de formation et se proposent de créer un Centre de la Paix et de Documentation qui serait hébergé par l’Université Al - Aqsa à Gaza.

Ce Centre pourrait ouvrir ses portes en Octobre 2004.

L’UNIVERSITE AL - AQSA

(1) En 1955, l’institut de formation de professeurs est crée.
1991, création de la Faculté d’éducation
2002, création de l’Université Al - Aqsa

(2) L’Université Al-Aqsa regroupe
9500 étudiants, 300 employés dont 230 professeurs : 120 titulaires pour le doctorat et 110 pour le magistère ( DESS )

(3) L ‘Université Al-Aqsa se divise en trois centres
Le centre principal à Gaza
Le centre de sciences appliquées à l’éducation
Le centre des lettres à Khan - Younes

(4) Sa mission est de former des enseignants et des chercheurs capables de répondre aux besoins de la société palestinienne.

(5) En 2000 l’Université Al-Aqsa ouvre un département de français.

LES OBJECTIFS

(1) Inculquer les principes de base contribuant à la construction de la paix : démocratie
droits de l’homme ( droits humains ) et du citoyen
création d’un Etat de droit

(2) Renforcer l’enseignement des modules concernant la démocratie et les droits de l’homme.

(3) Encourager les échanges entre les professeurs et les étudiants de l’Université Al-Aqsa avec les autres universités locales, arabes, internationales afin de bénéficier de leur expérience notamment de celle acquise par les pays où la pratique démocratique est déjà ancienne. Inviter des intervenants extérieurs.

(4) Former les formateurs dans les universités et les écoles.

(5) Développer l’information à partir de bibliothèques, des médias, d’internet en donnant la possibilité à tous d’y avoir accès toute la journée.

(6) Créer un pôle Recherche-Action ayant pour but l’étude auprès de la population de ses demandes, de ses réactions vis à vis de la paix,de la non-violence, de la démocratie et des droits de l’homme.

LES BENEFICIAIRES

(1) Etudiants, professeurs de l’université Al - Aqsa. 10.000 personnes

(2) Etudiants et professeurs des autres universités à Gaza 30 000 personnes.

(3) Elèves et professeurs des écoles

(4) Associations et centres de jeunes

LES MOYENS

Les locaux mis à la disposition du Centre comprendront :
une grande salle pouvant recevoir 100 personnes pour tenir des réunions, des conférences et des « classes de paix ».
une salle réservée à l’internet dans laquelle seront installés nos 15/20 postes de travail comprenant chacun un ordinateur.
un bureau réservé aux animateurs et au gestionnaire du Centre.

Frais d’équipement et de création du Centre.
-  Ordinateurs........20 .........................................16000
-  serveur-internet ...2.............................................2000
-  téléviseurs..........2.............................................1000
-  vidéo................2...............................................700
-  rétro-projecteur....2.............................................1000
-  vidéo-projecteur...1.............................................2000
-  écrans...............2...............................................500
-  imprimantes.........2.............................................1000
-  étagères..............1.............................................2000
-  tables...............10.............................................1000
-  chaises.............100.............................................1000
-  livres-video ..........1.......................................... .5000
-  bureaux ordinat....20.......................................... 2000
-  bureaux..............5..............................................1000
-  malles pédago......2..............................................2000
-  FRAIS de FORMATION.......................................10000
-  Divers imprévus....................................................2800

TOTAL.......................................50 000 Euros

No de Compte : 10610 Peace center. Al-Aqsa University Arab Islamic International Bank Gaza. Palestine

LES ACTIVITES

(1) Formation initiale et continue aux principes de citoyenneté, droits de l’homme, démocratie, paix et vivre ensemble :
des professeurs : stages intensifs
des étudiants : stages de sensibilisation

(2) Animation
Organisation de rencontres hebdomadaires ouvertes à différents publics :
associations
services publics

(3) Documentation et Information
Développement des moyens d’information par l’équipement d’un centre documentaire :
livres et périodiques
vidéo, CD-Rom
accès internet

(4) Recherche
travaux d’approfondissement des concepts et des méthodes appliquées à l’éducation, à la citoyenneté et à la paix
démarches de terrain auprès des populations concernées sous forme d’études, d’enquêtes et de sondages permettant de mesurer l’impact des actions du Centre et de vérifier les attentes de la population.

LES CONTACTS

L’Université Al-Aqsa. Gaza. Palestine. Po Box 4051
Président de l’Université : Dr Ali Abu Zohri

Tel : 0097282827997 fax : 0097282827996
e-mail : president@alaqsau.com

Responsable de recherche-développement à l’université : Dr.Jamal Azaanen
mél :drzaanen@yahoo.com




Messages de jeunes filles du collège Ramla de Gaza
6 octobre 2004, par salwa ramla

Mercredi 6 octobre - 5h.

"Bonjour de Gaza
Nous sommes les élèves du collège Ramla des jeunes filles à Gaza en Palestine. Nous apprenons le français au collège depuis trois ans. Monsieur Ziad Medoukh nous a donné votre adresse et nous a demandé de vous écrire des messages sur notre vie à Gaza afin qu’ils soient publiés sur votre site.
Aujourd’hui notre message intitulé : arrêtez les massacres de Jabalia.
Merci pour votre soutien à notre cause, la cause noble, la cause légitime de notre peuple.

Amel (13 ans) : Je suis très triste quand je vois les images des enfants morts dans les rues des Jabalia, des femmes bloquées dans des maisons depuis une semaine sans aucune aide, aidez nous de finir avec cette occupation qui vole tout en Palestine même le sourire de nos enfants.

Tagrid (14 ans) : Je ne sais pas pourquoi ce monde extérieur ne bouge pas devant ces crimes et devant ces massacres commis par les soldats israéliens qui sont en train de briser nos rêves de vivre en paix et en liberté dans notre patrie la Palestine.

Sawsan (13 ans) : J’ai une tante qui habite à Jabalia, et je suis très inquiète pour elle, je n’ai pas de nouvelles d’elle et de ses enfants depuis plus de trois jours, ils vivent une situation dramatique dans ce camp très peuplé. Pas d’eau et pas d’electricité à cause des opérations militaires des occupants. Aidez nous pour au moins retrouver notre vie normale perturbée à cuse de cette occupation qui n’aime pas la vérité.

Hanan (14 ans) : J’ai un seul appel à ce monde qui parle beaucoup des droits de l’homme : où sont nos droits comme palestiniens, est ce que la destruction de plus de 100 maisons dans une semaine et l’assassinat ciblé de plus de 70 palestiniens souvent des civils n’est pas une violation des droits de l’homme, j’attends toujours la réponse.

Shirine (13 ans) : Au nom de l’enfance et au nom de l’innocence je vous demande de parler mais surtout de dénoncer les massacres israéliens dans le camp populaire de Jabalia. Nous avons un seul souhait nous les enfants de la Palestine : le départ des soldats israéliens de nos villes, villages et camps. Qu’ils nous laissent vivre notre enfance en paix.

Rym (14 ans) : Je ne dors pas depuis plus de quatre jours, car ma soeur mariée habite le camp de Jabalia, elle ne peut pas quiter le camp pour venir à Gaza à cause des mesures israéliennes qui empêchent les civils de se déplacer dans le camp.

Wrood (13 ans) : je n’arrive pas à comprendre ce silence international devant les massacres israéliens de nos enfants et de nos femmes et personnes âgées. Si les victimes ont été des Israéliens, la réaction dans le monde serait-elle la même ?

Faten (13 ans) : Mon message est adressé à la France et aux Français, nous aimons beaucoup votre langue et votre pays, aidez nous au niveau international d’avoir nos droits, surtout notre droit de vivre sans occupation sur notre terre sacrée de palestine.

Ahlam (14 ans) : L’occupation est en train de tuer tout à Jabalia et partout en Palestine : l’homme, l’arbre, l’animal, rien n’échape de leur agression permanente contre notre peuple isolé. Jabalia restera un point noir pas seulement dans l’histoire de cette occupation aveugle mais pour la communauté internationale.

Nsrine (13 ans) : Je dis un mot : halte à l’occupation, halte au silence et à la complicité internationale devant la situation dramatique vécue par notre peuple qui subit la terreur de l’occupation la plus meurtrière de notre histoire contemporaine.

Wafaa (14 ans) : J’ai un seul mot à dire à tout le monde : La Palestine restera toujours grande et cela malgré les attaques et les massacres commis par la force de l’occupation israélienne. La Palestine est une bougie qui restera toujours allumée grâce aux sacrifices de notre peuple, le peuple résistant, le peuple courageux.

Répondre à ce message

adresse e-mail
6 octobre 2004

L’adresse e-mail du collège Ramla de Gaza est : ramlacollege@yahoo.fr

Répondre à ce message

Dans la même rubrique :
Lettre ouverte aux Présidents de l’ASSE Roland Romeyer et Bernard Caïazo, à l’entraîneur Christophe Galtier, aux membres du staff, aux joueurs, et aux responsables des clubs de supporters de l’Equipe masculine professionnelle de l’Association Sportive Saint-Etienne.
Les résultats des élections israéliennes, ou l’évacuation de la question palestinienne...
"La Question syrienne", de Yassin Al-Haj Saleh
Etat juif ou société de tous ses citoyens ? Etat juif et démocratique ou Etat raciste ?
“Gaza-strophe, Palestine”, de Samir Abdallah & Khéridine Mabrouk, mercredi 16 mars à 20h au cinéma Le France
Israël : crimes de guerre, bombes au phosphore et bombes à l’uranium appauvri
deux ans après le massacre, une exigence de justice.
Conférences à St-Etienne samedi 11 mars avec Hazem Jamjoum (Palestine) et vendredi 17 mars avec Tisetso Magama (Afrique du Sud) et Yanis Arab (Palestine)
Les illusions meurtrières
Le boycott d’Israël n’est pas de l’antisémitisme




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil