Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Forums sociaux > Quelques sentiments de Londres...
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
TÉMOIGNAGE APRÈS LE FSE
Quelques sentiments de Londres...
lundi 1er novembre 2004, par Yann Del-Rio


Yann Del-Rio, de St-Etienne, a participé au Forum Social Européen de Londres, mi-octobre. Voici son témoignage.
Yann invite par ailleurs à une réunion pour préparer la manifestation - décidée au FSE - qui aura à Nice le 19 février 2005, à l’occasion de la réunion de l’OTAN. Cette réunion aura lieu le mercredi 24 novembre à 18h à l’Amicale laïque de Beaubrun.

Le FSE qui s’est tenu à Londres du 14 au 17 octobre 2004 était un forum il me semble très critiqué, ce qui en soi n’est pas nouveau. L’originalité de la critique est qu’elle vient du fait que ce soient ses composantes mêmes qui fassent émerger les contradictions. À ce titre le communiqué de presse de l’association "BABELS" est plus qu’intéressant, il est révélateur d’un symptôme général.
Le gouvernement anglais de Blair, en choisissant de s’aligner sur la politique américaine en Irak, a suscité une large contestation de la part de nombreux citoyens (la manif du 15 février 2003 avait rassemblé près de 1,5 millions de personnes).

Je pense qu’il était judicieux pour un pays en guerre, (compte tenu de la situation actuelle en Irak, où la "coalition" continue de bombarder malgré la période de ramadan, et du choix de Blair de renforcer son effectif en envoyant 1500 hommes supplémentaires) d’orienter les débats au sein d’une structure comme le forum social autour de la question de la guerre qui est le fruit de choix politiques, sociaux, économiques, et culturels... Pour ma part, en étant présent à Londres durant le forum, je pense que la question sociale ne peut pas être dissociée des autres sphères de la société, tels que les choix économiques ou les choix culturels... (lire à ce titre l’excellent article du Monde Diplomatique de mai 2004 : L’universalité de la cause palestinienne) et j’ai trouvé logique de prendre la question de la guerre menée par la coalition occidentale pour débattre de nos choix de société.

Lorsque j’ai découvert le large programme de ce forum, il me semblait que les thèmes étaient plus que légitimes tant ils étaient criants d’actualité : "stop the war / for global peace and justice / no to racism / public services not private profit / equality and diversity / a sustainable planet.). Ainsi le premier mot d’ordre de ce forum qui dans un pays en guerre est de dire stop à la guerre, me paraît plus que necessaire pour ne pas dire juste. En discutant avec de nombreux anglais participant à ce forum, je me suis dit que Blair avec sa politique impérialiste devait avoir hâte que celui-ci se termine et que nous rentrions tous chez nous, vaquer à d’autres occupations.

La présence du frère de Ken Bigley, et des parents de l’otage à ce forum étaient en effet lourde de sens sur les orientations du capitalisme qui tend à devenir plus en plus un "capitalisme guerrier" (ce qui n’est en soit pas nouveau, mais certains aiment à le dissocier en capitalisme marchand, en capitalisme financier...). Les camarades anglais avec lesquels je discutais, se référaient souvent à la fabuleuse "démonstration" que les mouvements anti-guerre avaient réservée à Bush, lors de la convention républicaine de New York, en organisant une manif de plus de 500 000 personnes. Et j’espérais comme eux que la mobilisation serait très importante, car la guerre n’est pas quelque chose de supra-politique, mais elle est partie intégrante du système qui se met tranquillement en place en organisant une domination barbare (ça je l’ai vu sur une banderole et ça m’a bien plu : " barbarism or socialism ") de l’ensemble de la planète (à qui le tour, après l’Irak ?). Je vous parlerai plus tard de ma déception. J’ai entendu effectivement pas mal de critiques concernant certaines prises de paroles notamment celle du secrétaire général de la fédération des syndicats iraquiens, Mr Al Mashadani, et la plénière à laquelle il participait a été annulée. Par ailleurs la prise de parole de Mr Ken Livingstone, autour de la thématique de la lutte contre le fascisme, était plus que problématique, certains l’ont compris et ont agi (annulation de la plénière). D’autres thèmes de débats, comme "la révolution par le yoga" me paraissaient certes plus que douteux, (si ce n’est pas enseigner aux participants la lévitation au-dessus des cordons policiers) mais après tout, les organisations qui proposent ce genre d’ateliers ont également droit à la parole au sein du forum social dans la mesure où elles respectent la charte des forums sociaux.

Le forum est un lieu où s’expriment toutes les sensibilités du mouvement social et je trouve cela très bien comme ça. L’expérience la plus troublante fut sans doute le moment où l’ensemble de l’assemblée plénière concernant "le futur de la Palestine" (tribune composée de : Azmi Bishara (membre de la Knesset), Mustapha Barghouti, Fadwa Barghouti (femme de Marwan Barghouti), Nurit Peled (militante pour la paix israélienne), Hanan Ashrawi, Jamal Juma’a, Michel Tubiana, Ahdaf Souef] s’est levée (soit environ 2 000 personnes), est montée sur sa chaise, pour applaudir avec véhémence un intervenant dont le nom ne figurait qu’en tout petit sur le programme, à la suite des grands noms. Yonathan Shapira (pilote refuznik) en effet, il nous a prévenu, il n’a pas l’habitude de parler en public, surtout quand il y a près de 3 000 personnes qui brandissent des drapeaux palestiniens. Il a parlé peu, doucement, très intimidé par la foule en face de lui, qui une fois qu’il eût terminé, lui a manifesté un soutien unanime. J’étais comme tout le monde debout sur ma chaise et en admettant que cela ne changerait certainement pas le cours de l’histoire, je me suis dit que même si le forum ne devait servir qu’à cela, c’était déjà beaucoup.

En effet, c’était beaucoup, mais pas assez pour satisfaire mon souhait d’éthique, venant de la part d’une organisation qui se veut "sociale" et / ou éducative. La question de l’éducation pourrait être un thème intéressant de débat (l’éducation populaire des classes populaires - sic).

Enfin bref, j’ai été choqué par le mode d’organisation intrinsèque du FSE. Beaucoup de mouvements s’interrogent pour savoir où sont passées les classes populaires (certains trouvent une réponse simple en estimant que les classes - populaires ou pas - n’existent plus !) Ceci dit, il me semble en effet qu’elles existent encore bien et que les clivages sont de plus en plus prononcés, mais une chose est sûre, elles n’étaient certainement pas présentes au forum compte tenu du coût. Il était curieux de voir que l’assemblée des No Vox ne rassemblait guère plus d’une cinquantaine de participants ! Il faut dire qu’a près de 20£ l’entrée (30 de nos euros) il valait mieux bien choisir son programme, simplement histoire de rentabiliser la chose ! Un des participants de ce qu’on appelle pour se réconforter le Black Block, nous a heureusement rafraîchi les idées et pendant que le forum s’affirmait social, des hommes travaillaient pour l’organisation avec en poche des contrats précaires leur offrant des salaires ridicules. Je pense qu’il est inadmissible que des volontaires (bénévoles) soient obligés de dormir dehors parce que l’organisation ne s’en soucie pas (et ceci n’a pas grand chose à voir avec les politiques libérales de Mr Blair et de son parti !), que l’on emploie des vigiles privés pour contrôler si tout le monde à bien payé son entrée ! que l’on profite de la misère humaine pour organiser des Cheland comme on inaugure des disneyland. Je reprendrai volontiers à mon compte la formule d’un camarade berlinois rencontré dans un squat anglais : ce forum était une organisation voyeuriste faite pour des "individus de la classe moyenne progressiste" (là c’est un représentant du CRID qui parle).

Bref , dire que monter sur Londres était une perte de temps est une erreur et je pense que les organisations, et les individus qui luttent au quotidien dans le mouvement social européen doivent se réapproprier l’organisation de telles manifestations pour ne pas qu’elles deviennent de vastes salons pseudo sociaux où la parole serait offerte au plus offrant. J’ai été profondément dérangé de manifester avec des organisations qui assimilaient le drapeau israélien au drapeau nazi. Et que ces organisations soient présentes à des tribunes l’est d’autant plus.

Nos contradictions sont profondes dans ce genre de mouvement et je pense que même là le système démocratique fonctionne une fois de plus à l’envers. Seulement là nous ne pouvons pas accuser les méchants néo-libéraux de toutes sortes, mais notre volonté réelle à vouloir un autre monde possible nous fait sincèrement défaut lorsqu’il s’agit de passer à la concrétisation. Le forum social européen doit être une vitrine de cet autre monde où il devra, comme l’a éventuellement envisagé Susan George disparaître parce qu’il commence singulièrement à s’essouffler.
Pour ceux qui auraient eu le courage de lire jusqu’au bout, je ne tiens toutefois pas à rester trop pessimiste et je serai sûrement présent au prochain forum d’Athènes de 2005 !

Mais avant cela il y a beaucoup de combat à mener et celui de la lutte contre la guerre en Irak et la fin de l’occupation sont une priorité dans le mouvement de globalisation des luttes. La manif, déjà programmée du 19 février prochain à Nice contre la réunion de l’OTAN doit être un vrai succès et pour cela il faut se mobiliser dès maintenant !
Si quelqu’un pouvait m’aider à organiser cette action, ce serait assez sympa (je propose déjà une date de réunion pour organiser un déplacement sur Nice, le mercredi 24 novembre à 18h à l’Amicale laïque de Beaubrun).

Solidairement, Yann.




Dans la même rubrique :
L’appel de l’Assemblée des mouvements sociaux
Islamophobie, judéophobie, discriminations : quelle égalité, quelle citoyenneté ?
Forum Social en Forez les 27 et 28 septembre à Marcilly le Châtel
Appel à une journée mondiale de mobilisations et d’actions le 26 janvier 2008
Atelier « Précarité, exclusion, citoyenneté ».
La démocratie : remède pour faire reculer le capitalisme.
Voici le planning du Forum social local de St-Etienne
3ème Forum Social Local de St-Etienne
La Charte des Principes du Forum Social Mondial
Décoloniser la République




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil