Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Collectif Liberté Justice Palestine > Arafat est parti, son histoire restera
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
Arafat est parti, son histoire restera
Arafat his left, his history remains
mercredi 17 novembre 2004, par Abdel Fattah Abu Srour


Yasser Arafat n’est plus.
Mais au bout de plusieurs décennies au cours desquelles il est devenu un symbole, le peuple Palestinien existe aux yeux de l’humanité toute entière.
Ce peuple qui vit une terrible oppression, sous occupation militaire depuis si longtemps, qui est dispersé aux quatre coins du monde mais qui appartient à l’humanité et demande le respect des droits humains et du droit international, de son droit à la vie en tant que peuple, de ses droits nationaux.
Dans le livre - Culture et résistance - qui vient de paraître un an après sa mort, Edward Said rappelle cette déclaration de Golda Meir, Premier ministre israélien, en 1967, au lendemain de l’occupation de la totalité de la Palestine : "Ce n’est pas comme si l’on pouvait parler d’un peuple palestinien (...). Ces gens-là n’ont pas existé".
37 ans d’occupation, d’oppression, de guerres et de massacres plus tard, le peuple palestinien auquel Arafat a consacré sa vie, est là. Ses épreuves ne sont pas terminées, mais il a prouvé qu’il n’est au pouvoir de personne de l’effacer de la Terre. Ses valeurs et sa cause sont devenues universelles.
Nous serons à ses côtés.

Nous pensons à ces mots d’Elias Sanbar, intellectuel palestinien :
"Adieu Président
Que la paix soit sur toi, Yasser Arafat.
Et que demain, ta pierre tombale porte, gravés, ces mots simples : « ici repose un homme aimé de son peuple ».

A ceux du poète palestinien Mahmoud Darwish : "En chacun de nous, quelque chose d’Arafat (...) Il a été victorieux dans le combat pour la défense de l’existence nationale (...) la réalité de la Palestine est désormais inscrite dans la conscience universelle".

A ceux de notre ami Ziad Medhouk, de Gaza : "Arafat est mort, la Palestine est triste, mais la Palestine est vivante".

Nous avons reçu ce texte de Abdelfattah Abu-Srour, Directeur du Centre culturel Alrowwad. Nous le remercions et le publions ci-dessous.

Voici un autre hommage à lire, l’hommage de Bernard Dréano et du Cedetim : "Choukran Abou Amar"

Nous pensons à tous nos amis Palestiniens.

RD.

Arafat est parti, son Histoire restera

Tant que le vent continue à souffler,
Tant que les arbres résisterons débout
Tant que les cris des hommes libres continuent à déchirer le silence hypocrite ou complice
Tant que l’injustice restera la honte de la race humaine
Tu resteras, Yasser Arafat, une étoile brillante sur le front de cette humanité qui ne se laissera pas manipuler par les artisans de l’hypocrisie

On t’accuse de ne plus être un partenaire
On t’accuse de ne plus être un interlocuteur
On t’accuse d’être le terroriste, le mal de ce siècle
Mais ne sommes-nous pas tous terroristes puisque nous revendiquons la justice, la liberté, l’application du droit, et nos propre droit à la vie dans un pays libre et indépendant
C’est bien toi qui n’avait plus de partenaire...
Après Oslo, quelque soit notre opinion avec cet accord, Israël, tes partenaires, t’ont laissé tombr... Au lieu de merveilles auxquels notre peuple s’attendait, leurs cadeaux étaient plus de forces oppressantes, plus de confiscation des terres, plus de colonies, plus de frustration, moins de permis de travail, plus de barrages militaires, plus de marginalisation des représentant palestiniens...
Comment pourrait-il y avoir une paix basé sur l’injustice, et l’égalité, et le respect des droits...
Tu as pu résister finalement aux dictées humiliantes, à renoncer aux droits légitimes de ton peuple, des réfugiés palestiniens à retourner dans leurs villages d’origine... Tu as pu résister à oublier Alquds... Tu as pu dire l’unité de mon peuple est mon éternel souhait malgré tout...

Que la paix soit sur toi, que la paix soit avec toi Abu Ammar
Tu est parti, ton histoire reste... ta Palestine reste... La Palestine est plus grande de toutes les différences, toutes les compromis cuisinés sur les scènes internationales pour des gloires personnelles éphémères... La Palestine est toujours là, cherchant cette solidarité d’autre fois avec la justice et le respect de droit international.
La Palestine est là, prête à accueillir toutes les bonnes volontés pour garder l’humanité en elle, et sa foi dans ce monde incompréhensible...
La Palestine est toujours là à feuilleter dans l’histoire les étoiles brillantes d’une humanité au moment du crépuscule... revendiquant son humanité, et criant au plus fort : Nous sommes des êtres humains, nous ne sommes pas des chiffres, nous ne sommes pas des spectres, nous ne sommes pas des fantômes, nous sommes des êtres humains, nous résistons à un état occupant... un état hors la loi, qui ne respecte ni les résolutions des Nations Unies, ni le droit international, ni les conventions de Genève...
Tant que l’Etat d’occupation Israélienne ne se plie pas devant les droits et les résolutions internationaux, tant qu’il ne présente pas ses excuses à ce peuple qu’il a massacré, chassé par la force de ces propres terres, exilé dans les quatre coins du monde espérant qu’il oubliera son histoire et sa terre, il est évident que la paix ne sera qu’un mirage...

Adieu Abu Ammar... Adieu président de la Palestine qui n’a point vu le jour...
Adieu combattant pour la liberté toujours cherché dans ce monde incrédule....
Adieu pour le corps... bienvenu à l’âme qui continuera à flotter sur la terre de la Palestine...

AbdelFattah Abu-Srour. Director of Alrowwad Cultural and Theatre Training Center, Aida Camp,
Bethlehem. http://alrowwad.virtualactivism.net


Arafat his left, his history remains

As long as the wind continues to blow
As long as the trees stand resisting
As long as the cries of free men continue to tear the hypocritical silence
As long as the injustice remains the dishonor of the human race
You shall remain, Yasser Arafat, the bright star on the front of this humanity which shall not permit to be manipulated by the activists of hypocrisy

You were accused of no longer being a partner
You were accused of being the eternal terrorist, the epidemic of the century
But aren’t we all terrorists for asking for the justice, freedom, application of international law, and our own rights to live in a free and independent country ?
It was you who hadn’t a partner
After Oslo, whatever our opinion was concerning this agreement, Israel and your partners have left you aside... Instead of promised happiness to your people, their gifts camz as more oppression, more confiscation of lands, more colonies, more checkpoints, more permits required to circulate, more frustrations, less permits to go to work offered to Palestinian workers, more marginalisation of the Palestinian leadership...
How could peace come on a basis of injustice, inequality, and non respects of the rights ?
You have resisted finally against humiliating dictations to abandon the legitimate rights of your people, of the return of Palestinian refugees to their own villages of origin... You resisted against forgetting Alquds... You were able to say, the unity of my people is my eternal desire despite everything.

May peace be on you, may peace be with you Abu Ammar
You leave us but your history remains... your Palestine remains... Palestine remains bigger than all the differences, bigger than all the compromises cooked on the international stages for ephemeris personal glories... Palestine is there, searching this solidarity with Justice, and respect of international law.
Palestine is always there, ready to receive all the good wills to maintain its humanity and its faith in this incomprehensible world.

Palestine is always there paginating in the history, the brilliant stars of a vanishing humanity, vindicating its humanity, and crying louder and louder :
We are humans, we are not numbers, we are not ghosts, we are human beings, resisting against a State of Occupation, an Out of Law state, which have no respect neither to UN resolutions, nor international law, nor Geneva conventions...

As long as Israeli occupation state continues not to respect internationally recognized rights and resolutions, as long as it does not apologize for this people which it massacred, chased away by force from its own lands, exiled in different parts of the world hoping that Palestinians will forget their history and their country, it is evident that peace will be nothing but an illusion.

Adieu Abu Ammar... Goodbye president of the Palestine which have not seen the light Adieu fighter for the liberty which is always searched in this non believing world.
Goodbye the body... Welcome to the spirit which continues to flow on the land of Palestine

AbdelFattah Abu-Srour
The Team of Alrowwad

Al-Rowwad is an Independent Center for artistic, cultural, and theatre training for children in Aida Camp trying to provide a "safe" and healthy environment to help children creativity and discharge of stress in the war conditions they are forced to live in




L’Afrique du Sud rend hommage à Yasser Arafat
19 novembre 2004

Le président Thabo Mbeki a joint sa voix à celle de la communauté internationale pour exprimer sa tristesse après le décès d’Arafat. "Il est difficile d’accepter que le plus grand leader du peuple palestinien, Yasser Arafat, avec qui nous avons partagé tant d’épreuves et de tribulations, nous a quittés".
"L’histoire prendra acte qu’il a donné espoir à des millions de pauvres et opprimés en leur instillant l’idée et le sentiment que malgré les difficultés actuelles, ils ont le cadeau de la liberté dans leurs mains. C’est l’héritage que le président Arafat a légué à des millions de Palestiniens et qui continuera à inspirer son peuple pour poursuivre la lutte en faveur de la création d’un Etat palestinien indépendant coexistant pacifiquement côte à côte avec un Etat israélien".

(information publiée par la liste Assawra)

Répondre à ce message

Dans la même rubrique :
La Cour Internationale de Justice de La Haye juge illégal le mur construit par Israël en Palestine et demande son démantèlement et des réparations.
Les illusions meurtrières
Le terrorisme d’Etat de Sharon contre le peuple palestinien
Les résultats des élections israéliennes, ou l’évacuation de la question palestinienne...
“Gaza, Sainté est avec toi !” 1500 personnes ont manifesté à St-Etienne le 26 juillet.
Rejoignons les « Correspondants-solidaires »
Mené en bateau par la Gauche israélienne
Arrêtons le massacre du peuple Palestinien !
Le Réseau "Juifs Européens pour une Paix Juste" appelle l’Europe à agir
Le film "3000 nuits" de la réalisatrice palestinienne Maï Masri au Méliès à St-Etienne en janvier




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil