Réseaux citoyens de St-Etienne
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Nous aider Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Agriculture paysanne > Comment agir concrètement contre la "mal bouffe" chez les enfants ?
A la une
Agenda
Albums photos
Images à la une
Envoyez la musique !
La France insoumise / Jean-Luc Mélenchon
Nous sommes Grecs
Agroécologie
Agriculture paysanne
AMAP et réseau des AMAP
AMAP-Saint-Etienne
L’avenir du mouvement des AMAP
Les Amap dans la Loire
FAQ - De la ferme au quartier
Collectif Zérogm42
Collectif "nourrir l’humanité"
Maison de la semence
G.R.A.I.N. / Via Campesina
Collectif Liberté Justice Palestine
Chroniques pour la Palestine
Moyen-Orient et monde arabe / Georges Corm
Réseau RESF
Réseau Solidarité Rroms
Egalité des droits / Antiracisme
Une école pour tou(te)s
Survie / Françafrique
Quelle connerie la guerre !
Collectif "personne à la rue !"
Justice sociale / Droits sociaux
Assises droits sociaux
Forum des droits sociaux
Logement
Non au CPE !
Santé
Services publics
Travail / Emploi / Retraite
Portail pour l’accès aux droits sociaux
Le travail social dans la crise
Terrain d’entente
Groupe de réflexion "travail travail !"
Réseau salariat
Ecole / Education populaire
Justice écologique
Collectif Action Climat - CLAC
Sortir du nucléaire
Démocratie
Démocratie participative
Porto Alegre/St-Etienne
Libertés
Europe
Sortir du capitalisme
TAFTA
Changer la mondialisation ?
Forums sociaux
Changer la gauche ?
Gouvernement Hollande-Ayrault-Valls
Gouvernement Sarkozy
Chronique d’une élue citoyenne
Ville de Saint-Etienne
Conseil municipal
Elections municipales 2008
C’est notre histoire
Culture / idées
Les Héroïnes
Libres paroles
Des livres, des films, des sites...
Cafés citoyens au Remue-Méninges
Atelier de philosophie
Université Populaire - Laboratoire Social / Collectif Malgré Tout
Médias
Qui sommes-nous
Réseaux/Associations
EDUCATION, ALIMENTATION ET SANTÉ PUBLIQUE
Comment agir concrètement contre la "mal bouffe" chez les enfants ?
Une grande question située au cœur d’une série d’enjeux culturels, sociétaux, économiques et bien sûr de santé publique...
mercredi 5 janvier 2005, par Raymond Vasselon


Comment agir concrètement contre la "mal bouffe" chez les enfants, en particulier ceux des milieux défavorisés ?

En France, selon le CERC les enfants pauvres sont au nombre de 1 000 000 (le double selon les critères du seuil de pauvreté européen). Il existe chez ces enfants (mais pas seulement chez eux) des comportements alimentaires qui inquiètent fortement les spécialistes de la santé publique.

Comment, dans le cadre de la vie associative, de l’école, de la restauration collective des enfants, promouvoir des formes d’éducation à la question de l’équilibre alimentaire ?

Comment la restauration collective scolaire en particulier peut-elle contribuer à l’éducation globale des individus ?

Les problèmes de l’alimentation sont au cœur d’une série d’enjeux culturels, sociétaux, économiques et bien sûr de santé publique. La connaissance et la maîtrise citoyenne de la chaîne des acteurs de l’agroalimentaire est une question sociale, économique et environnementale de premier plan.

Par exemple, si on retient comme critères pour le choix des denrées alimentaires le fait qu’elles soient issues d’une agriculture respectueuse de l’environnement, privilégiant les produits de saison, économes en emballage, en distance de transports, et traitant la question de l’utilisation de leurs déchets, on place la question du repas au cœur d’une problématique fondamentale.

L’enjeu pour la santé publique est non moins considérable. Lors d’une conférence débat sur le thème "Alimentation et Santé" organisée par l’association "Manger bio en collectivité" en Novembre 2004, le professeur Belpomme (initiateur de l’Appel de Paris), cancérologue, après avoir décrit précisément les facteurs cancérigènes et mutagènes contenus dans une partie importante de notre alimentation "moderne", donne les recommandation suivantes :

 "Nous sommes face à des lobbies très forts. Nous devons nous mobiliser en tant que citoyens en s’unissant par le biais des associations". 

Il invite entre autre à :

-  privilégier les aliments bio des petits producteurs à ceux des grandes surfaces (manger 5 à 6 légumes et fruits par jour (de saisons de préférence).

-  privilégier les circuits courts sur les circuits longs (distance lieu de production - lieu de vente)

Ces questions vont faire l’objet d’un atelier au prochain Forum Social Local de Saint-Étienne (4, 5, 6 février 2005).

La pression de la société produit des effets : actuellement, une norme de service pour la restauration scolaire municipale est en phase finale de rédaction

Elle est rédigée par une commission d’experts, composée de représentants de villes, de structures impliquées dans la restauration et des représentants d’usagers. Cette norme abordera tous les aspects de la question, depuis le cadre du restaurant, l’éducation nutritionnelle, la question de l’encadrement, la qualification et la formation des professionnels concernés.

 Elle abordera aussi la question des garanties de service public avec l’obligation de résultat, la question de l’égalité d’accès des enfants quels que soient leur handicap ou troubles de santé, leurs croyances ou convictions alimentaires. 

Ce texte sera soumis d’ici quelques semaines à enquête publique et sera donc disponible sur le Site Internet de l’AFNOR : http://www.afnor.fr/portail.asp.

Les citoyens, parents, professionnels de la santé, de l’alimentation, de l’agriculture etc..., pourront donc le consulter, l’analyser et laisser pendant trois mois des commentaires. Cette phase peut être importante si le mouvement citoyen s’en empare sérieusement car la commission se réunira pour analyser toutes les réactions et commentaires avant de rédiger le document final.

Il est envisagé une parution vers la fin de cette année scolaire et un début d’application dès la rentrée 2005.




> Comment agir concrètement contre la "mal bouffe" chez les enfants ?
14 janvier 2005

Une liste de diffusion thématique interactive

Lors de la réunion de préparation de cet atelier tenue ce 13/1/2005, il a été décidé de mettre en place une liste de diffusion thématique [agri-cultures].
Pour recevoir et poster des messages sur cette liste, il faut s’inscrire en envoyant un message vide à : agri-cultures-subscribe@reseauxcitoyens-st-etienne.org Ensuite, pour poster, envoyer à : agri-cultures@reseauxcitoyens-st-etienne.org

Répondre à ce message

Dans la même rubrique :
Procès de la ferme des 1000 vaches : 4000 personnes à Amiens pour soutenir les paysans
Produire et consommer sans OGM : les décisions à prendre...
La Politique agricole commune 2015-2020 et ce qu’elle signifie pour les paysans et l’agriculture paysanne
Tous au Larzac
La Conf’ Paysanne de la Loire porte plainte contre les laiteries Sodiaal, Lactalis, Danone pour vol sur le prix du lait payé aux producteurs
Construire de nouveaux rapports ville-campagne
Les élus de la Loire invités à s’engager
Paysans : ce qui est en train de se passer autour du prix du lait...
De l’huile de neem épandue à St-Chamond
Grippe porcine : l’association internationale GRAIN met en cause les élevages industriels de porcs et de volailles




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil